vendredi 28 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B - 11 et 12èmes journées : Un top 8 se dégage

Pro B - 11 et 12èmes journées : Un top 8 se dégage

mardi 15 décembre 2009, par Matthias Duchez

Il y a désormais deux victoires d’écart entre Nanterre, huitième, et Boulazac, neuvième. Pau et Limoges dominent toujours la division. Clermont est enfin lancé. Quimper et Antibes sont en train de couler.

Plus rien n’arrête les deux leaders du championnat. Surtout pas Pau-Orthez, visiblement très à l’aise loin du Béarn. Les Palois se sont facilement imposés à Bourg-en-Bresse (86-68), avant de rééditer à Boulazac (74-63). Le collectif est une clé, même si Teddy Gipson se montre de plus en plus indispensable.

Il en va de même du côté de Limoges, avec un peu plus de difficultés néanmoins. Les hommes d’Eric Girard ont empoché un succès précieux à Fos-sur-Mer après prolongation (76-73), avant de se faire plaisir à la maison face à Saint-Vallier (84-57). Là aussi, la puissance du banc de touche fait toujours autant la différence.

Pour Lille et Le Portel, l’histoire est toute aussi belle puisque les deux "petits" sont toujours dans le gratin de la ProB. Les Lillois sont tout simplement étonnants. Les promus peuvent compter sur un Jason Siggers énormissime et un cran au-dessus depuis plusieurs semaines. Les partenaires de "Air Man" ont enchaîné deux victoires déroutantes : menés trois quart-temps à Quimper, ils s’en sont finalement sortis grâce à une grosse défense (78-67), avant de faire exploser Nantes dans le Nord au quatrième quart-temps (84-74 dont 30-11 dans l’ultime période). Mister Siggers a enchaîné 25 et 28pts lors de ces deux rencontres.

Le Portel a pour sa part profité du calendrier, en dominant nettement Nantes dans sa salle (84-71), avant de faire voler en éclats Antibes à domicile (90-71). Le cinq majeur portelois est très solide et l’apport du banc plus qu’intéressant.

Evreux et Aix-Maurienne constitue le troisième couple du top 8. Les Ebroïciens ont d’ailleurs dominé leur adversaire direct à domicile (90-77) grâce à la performance sensationnelle de Philippe Da Silva, auteur de 16p.d. Evreux a ensuite réussi la performance de faire tomber Charleville dans les Ardennes, l’équipe en forme de décembre (88-86). Le bon début de saison n’était donc pas un feu de paille.

Même son de cloche pour Aix-Maurienne, qui se montre intenable dans son antre depuis le coup d’envoi. Bourg-en-Bresse en a fait les frais (75-73). La bande à Moussa Badiane n’a plus qu’à se montrer plus constante à l’extérieur.

Les Bressans qui avec Nanterre occupent le top 8 avec un bilan équivalent (7/5). Nanterre qui n’a pu résister aux surprenants bordelais, définitivement transfigurés chez eux, mais a su réagir face à Quimper (91-81).

De la réaction, Clermont en a eu. En changeant des têtes certes, mais cela a eu le mérite de secouer les troupes. L’apport de Justin Ingram est indéniable et les Clermontois restent sur trois succès de rang, à Saint-Vallier (84-61) puis à la maison contre Bordeaux (82-61). Bizarrement, Clermont semble faire la différence défensivement !

Ce qui est moins drôle, ce sont les situations critiques de Quimper et Antibes. Les Quimpérois sont sur une série effroyable de huit défaites consécutives. Le plus grave, l’écart lors de ces revers est de plus en plus grand. Il va falloir stopper l’hémorragie.

Quant à Antibes, les maux semblent tout aussi graves. Les Azuréens restent sur cinq déconvenues de rang, et l’adresse affichée fait peur à voir. Deux formations qui pour le moment filent tout droit vers la N1. La trêve arrive à point nommée, puisqu’il ne reste qu’une rencontre à disputer avant les fêtes de fin d’année.

Il est bientôt l’heure de faire un premier bilan. Encore un petit effort, la Pro B continue ce week-end...