dimanche 20 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B - 10ème journée : Ils sont là les Palois !

Pro B - 10ème journée : Ils sont là les Palois !

jeudi 3 décembre 2009, par Matthias Duchez

Au terme d’une très belle semaine, Pau-Orthez s’est hissé en tête du championnat aux côtés de Limoges. Bourg-en-Bresse est lancé à toute vitesse, alors que chaque rencontre devient de plus en plus serrée. La Pro B n’a jamais été aussi belle !

C’est désormais fait : Pau-Orthez est en tête du championnat, à égalité avec Limoges, mais avec le panier-average favorable. Les Palois sont sûrement les plus bousculés à chacune de leur sortie. Leur première place est donc une vraie récompense. Cette semaine, les hommes de Didier Dobbels ont vécu deux rencontres terriblement corsées. D’abord à la maison, face à la surprise Evreux, qui a donné quelques sueurs froides au Palais des Sports en revenant très près en fin de match. Mais la défense paloise a tenu bon (63-61). Mardi, en match en retard, Pau-Orthez a sorti l’artillerie lourde dans le dernier quart-temps. Largement dominée par Antibes (58-72 à 10min de la fin), pourtant dernier, la bande à Teddy Gipson a fait péter les compteurs. Malgré un Kouguere de gala (17pts à 5/7 à 3pts en 23min) et une salle chauffée à blanc, les Antibois ont encaissé un terrible 31-13. La faute à Gibson (28 d’éval) et un collectif palois au diapason (100 d’évaluation collective). Et ce n’est pas fini car Pau-Orthez se déplace ce week-end à Bourg-en-Bresse, la fusée du moment.

Les Bressans n’ont fait qu’une bouchée de Boulazac, enfoncé dans la crise (90-68). A un collectif déjà bien huilé, les joueurs de Bourg ont ajouté la sauce adresse. La palme revenant à Thomas Dubiez, excellent au contrôle à 6m25 : 6/10 pour 24pts. Le choc de samedi promet...

La saison du CSP Limoges commence elle à devenir comme un long fleuve tranquille. La troupe d’Eric Girard a écrasé Brest, pourtant très solide en novembre. Un succès 93-64, malgré une adresse moyenne longue distance, mais avec une large domination aux rebonds (38 contre 25). Beaublanc doit apprécier les prestations de sa formation.

De même pour le chaud public du Portel, qui a de nouveau droit à un départ canon de son équipe (7-3). Sauf que cette saison, la stabilité semble bien meilleure et un trou d’air de 18 matchs n’est pas envisageable. Face à Quimper, les Portelois ont souffert une mi-temps avant de serrer la défense et de s’envoler sereinement vers la victoire (79-67). Les Quimpérois s’enfoncent avec une sixième défaite de rang, et ce malgré un Runkaukas encore insolent d’adresse (7/9 à 3pts, 60% sur les 4 derniers matchs !).

Lille s’est quant à lui défait de Bordeaux, battu pour la sixième fois en déplacement. Réduits à 7 joueurs, les JSA ont mis trop de temps à entrer dans le match et s’inclinent finalement de peu (76-71). Lille poursuit son petit bonhomme de chemin, emmenant la meute de promus sans complexes cette saison.

Aix-Maurienne a dû s’employer pour venir à bout de la lanterne rouge Antibes, encore affreusement maladroite à 3pts (3/16). Le duo Sonko-Badiane, 37pts à eux deux, a fait la différence dans le dernier quart-temps (71-66).

Pour le match le plus indécis du week-end, il fallait être à Nanterre, où Saint-Vallier a produit un nouveau match de qualité. Deux équipes joueuses, parfois spectaculaires, qui ont offert un combat acharné, finalement remporté par Nanterre dans les dernières secondes (72-69). Une énorme déception pour les Drômois, pourtant supérieurs à l’évaluation collective (81 contre 73). Mais Corosine était passé par là, enfilant 5 paniers à 3pts.

Dans les deux derniers matchs, Nantes s’est cassé les dents sur le Charleville nouveau (90-75), malgré les 15pts et 13rbds de Devonne Giles. Tout va mieux dans les Ardennes, avec ce troisième succès de rang. Clermont a pour sa part stoppé l’hémorragie de six défaites en dominant Fos-sur-Mer (80-71). Les retouches effectuées sur l’effectif clermontois commencent à porter leurs fruits. A confirmer dès demain, pour le 11ème épisode du championnat.