vendredi 28 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Zianvéni signe au HTV

Pro A : Zianvéni signe au HTV

jeudi 1er janvier 2009, par Thibaut Sozet

Libre de tout contrat depuis son départ de l’APOEL Nicosie en début de saison en raison des difficultés financières du club, l’ex-nancéien Maxime Zianvéni s’est engagé avec le HTV, où il remplace l’Américain Darrel Tucker.

JPEG - 25.5 ko
Maxime Zianveni

Treizième du Championnat de France à la trêve de Noël, les Varois viennent de frapper un grand coup sur le marché des transferts. Du moins, sur le papier. En annonçant la signature de l’ailier-fort français Maxime Zianvéni (1,98 m, 29 ans), deuxième du classement du MVP français de la Pro A en 2006, le club varois boucle son recrutement hivernal de manière très spectaculaire.

Cette signature s’ajoute à celle de l’arrière international Cédric Ferchaud (28 ans, 1,94 m, ex-Pau), remplaçant médical de Mous Sonko, arrêté jusqu’au 8 février en raison d’une déchirure aux ischio-jambiers, et à celle pour cinq mois du pivot américain Rick Hughes (2,03 m, 35 ans), MVP étranger en 2004. Ce dernier jouait la saison dernière à León (Espagne), où il tournait à 13,9 points et 5 rebonds de moyenne par match. Sans club depuis la reprise, il retrouvera son ancien coach à Strasbourg (Alain Weisz, ndlr) lors de la saison 2003-04.

Pourtant pressenti du côté du Mans ces derniers jours, Maxime Zianvéni s’est finalement engagé avec le club varois. Pour le coach varois, « ce recrutement est une surprise totale ». « Jusqu’à lundi, nous avions en effet orienté nos recherches vers un intérieur américain. Je pensais que Max avait signé au Mans. Mais il m’a appelé lundi soir pour savoir si nous étions toujours intéressés », précise-t-il.

« Avec lui, nous achevons la reconstruction de notre secteur intérieur, où il doit apporter des qualités athlétiques que nous n’avions pas et où nous souffrions tant défensivement qu’offensivement », rajoute l’ancien sélectionneur, ravi de ce joli tour. « Air Max » apportera, non seulement, toute son expérience du championnat de France (10 saisons consécutives et 239 matchs joués sous le maillot du SLUC), mais aussi ses qualités athlétiques à une formation varoise décimée par les blessures depuis le début de saison. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Vincent Masingue, absent depuis fin novembre en raison d’une blessure à la cheville, devrait faire son retour sur les parquets courant du mois de janvier. Une nouvelle saison commence pour le HTV.