lundi 24 juillet
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Un finish de feu pour Cholet à Paris !

Pro A : Un finish de feu pour Cholet à Paris !

samedi 26 mars 2011, par Christophe Blandin

En allant s’imposer dans la salle du Paris-Levallois, Cholet a remporté une victoire précieuse qui lui permet de mettre la pression sur ses poursuivants au classement et notamment sur Nancy qui se déplace à Chalon demain soir. Longtemps dominé dans cette rencontre, les Choletais ont fait la différence dans les 3 dernières minutes en infligeant un 14-0 aux Parisiens ! Sammy Mejia (19 pts et 8 pds) et Vule Avdalovic (21 pts dont un 3 sur 4 à 3 pts) ont été les fers de lance pour la formation d’Erman Kunter. Côté parisien, les 30 points et 9 rebonds (évaluation de 38) de l’intérieur Lamont Hamilton n’auront pas suffi...

JPEG - 29.3 ko
Sammy Mejia

Début de match agréable à suivre avec de l’intensité et du rythme. Paris-Levallois prend rapidement 7 points d’avance (9-2) mais, sous l’impulsion d’un William Gradit bien présent des 2 côtés du parquet, Cholet lui inflige un 13-0 quelques minutes plus tard pour prendre pour la première fois le commandement du match (13-19). Il faut une grosse claquette dunk de Lamont Hamilton pour stopper la belle série maugeoise. L’adresse de Michel Morandais permet finalement au PL de revenir à 19 partout après 10 minutes de jeu.

Emmené par un Andrew Albicy des grands soirs et profitant des largesses défensives inhabituelles de Cholet, Paris-Levallois signe un 15-0 à cheval sur les 2 quart-temps ! Il faut un panier primé à 8 mètre sur le buzzer de Vule Avdalovic pour mettre fin à l’hémorragie. C’est aussi le moment que choisit Erman Kunter pour passer en zone. Un choix qui s’avère payant puisque récompensé par un 8-0 qui fait recoller les Choletais à une petite longueur au tableau d’affichage (28-27). Un premier quart d’heure de jeu marqué par de nombreuses séries avant que les débats ne s’équilibrent sur la fin de la première mi-temps. Les 2 formations rivalisent d’adresse et Marcellus Sommerville profite d’une erreur d’arbitrage pour signer un 2+1 et offrir ainsi 4 pts d’avance aux siens au moment de rentrer aux vestiaires : 43-39.

Le pivot parisien Lamont Hamilton fait régner sa loi dans la raquette au début du 3ème quart-temps et signe les 7 premiers points de sa formation pour lui redonner 9 pts d’avance (50-41). Mais Cholet est loin de craquer et peut compter sur ses joueurs du banc, DeMarcus Nelson et Mamoutou Diarra (en net regain de forme depuis plusieurs rencontres), pour rester au contact de son hôte. Malgré tout, Andrew Albicy termine fort ce 3ème quart-temps et permet au PL de compter 6 pts d’avance au terme du 3ème quart-temps : 68-62.

La dernière période voit les Choletais se montrer insolents de réussite derrière la ligne des 6,25 m. Robinson, Avdalovic et Mejia se relaient pour signer un 4 sur 4 dans l’exercice et ramènent Cholet à hauteur du club de la capitale. Les Parisiens, quant à eux, insistent à l’intérieur sur Lamont Hamilton que la défense choletaise n’arrive pas à contenir et qui n’arrête pas de faire grimper son compteur personnel dans ce 4ème quart-temps. Un lay-up de Marcellus Sommerville offre 8 pts d’avance (84-76) aux Parisiens alors qu’il reste moins de 3 minutes à jouer. Ça sent bon pour le PL ! Mais en 2 actions, Cholet montre qu’il est encore là : un 2+1 du talentueux Sammy Mejia et un primé d’Antywane Robinson (84-82). Les joueurs de Christophe Denis paniquent complètement dans la dernière minute enchaînant mauvaises décisions et balles perdues. Le meneur serbe de Cholet, Vule Avdalovic, inscrit un tir à 4 mètres pour redonner l’avantage aux siens : 86 à 84 et 41 secondes à jouer ! Nouvelle perte de balle parisienne et les locaux sont désormais obligés de faire faute en espérant des échecs choletais sur la ligne des lancers-francs. Mais Diarra et Avdalovic ne tremblent pas et concluent un 14-0 choletais ! Le dernier panier primé signé Hamilton ne change rien à l’histoire et le leader de la Pro A vient remporter un nouveau précieux succès à l’extérieur pour filer vers la première place de la saison régulière.