vendredi 28 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Tony Dobbins à Orléans

Pro A : Tony Dobbins à Orléans

mercredi 9 juillet 2008, par Christophe Blandin

Après les signatures de Laurent Sciarra et d’Adrien Moerman, l’Entente Orléanaise poursuit son ambitieux recrutement avec la signature pour les 2 prochaines saisons de l’arrière américain au passeport italien Tony Dobbins (1,95 m, 27 ans) auteur de 2 solides saisons sous les couleurs de Cholet. Avec son profil d’homme à tout (bien) faire et de fort défenseur, Dobbins sera le parfait complément à l’arrière de Laurent Sciarra. Alors que le nom de l’américain Hiram Fuller a été évoqué pour le poste de pivot, l’Entente a également annoncé le recrutement du jeune prospect Frens Johwé Casseus (2,11 m, 19 ans) frais émoulu du Centre Fédéral.

JPEG - 34.7 ko
Tony Dobbins
Photo : Xavier Beaurain

Originaire de Washington, Dobbins est passé par le lycée The Maret School situé dans sa ville natale avant d’opter pour l’université de Virginia Tech. Mais il se rend rapidement compte qu’il n’a pas effectué le bon choix et, au terme d’une saison freshman timide (3,8 pts en 16 min), décide de quitter Virginia Tech pour rejoindre la fac de Richmond et ainsi obtenir davantage de temps de jeu. Après une saison 2000-2001 sans jouer conformément au réglement NCAA, il s’impose dans le cinq majeur de sa nouvelle formation universitaire dès sa première saison grâce à un impact plus intéressant : 9,9 pts et 5,5 rbs. Il confirme durant son année junior en progressant dans l’ensemble des catégories statistiques : 10,8 pts, 5,9 rbs, 3,1 pds et 2,3 int. Il quitte finalement les Spiders à l’issue de la saison 2003-2004 après avoir remporté son second titre consécutif d’"Atlantic-10 Defensive Player of the Year" : 11,1 pts, 7,6 rbs, 2,6 pds et 2,6 int en 34 min.

Malgré une participation au Portsmouth Invitational Tournament, il n’est pas retenu lors de la draft principalement du fait d’un rendement offensif laissant à désirer. Après avoir participé à la ligue mineure USBL au sein des Saint Louis Skyhawks, il traverse l’Atlantique pour s’engager pour la saison 2005-2006 en faveur de la formation de Trapani qui évolue en A2 italienne. ll n’y dispute qu’un total de 9 rencontres sans vraiment briller : 6,0 pts à 29,1 % et 3,2 rbs en 20 min. Malgré ces statistiques peu ronflantes, il termine la saison dans l’élite italienne sous les couleurs du club de Livourne mais avec un rôle limité : 3,4 pts à 33,9 % et 1,9 rbs en 11 min.

Il débute la saison suivante dans le club grec de Makedonikos mais quitte cette formation après seulement 6 rencontres : 11,0 pts à 29,5 % et 7,2 rbs en 34 min. Il rebondit alors à Cholet durant l’hiver où il devient rapidement l’un des joueurs de base de l’entraîneur Erman Kunter : 9,8 pts à 35,8 %, 6,8 rbs et 2,1 pds en 32 min. Conservé par le club des Mauges, il fait encore mieux la saison dernière en améliorant nettement son adresse et en étant un élément clé dans la victoire de la Semaine des As : 9,7 pts à 44,9 %, 6,8 rbs, 2,4 pds et 2,5 int en 34 min.

Formidable athlète, joueur très précieux du fait de sa polyvalence puisqu’il peut évoluer sur les 3 postes extérieurs, fort intercepteur, Dobbins tentera de poursuivre sa progression au sein du collectif mis en place par Philippe Hervé. Grâce à son statut Bosman, il permet également au staff orléanais de pouvoir encore recruter 4 joueurs américains.

- La fiche de Tony Dobbins