jeudi 19 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Tommy Gunn de retour à Poitiers

Pro A : Tommy Gunn de retour à Poitiers

jeudi 9 juillet 2009, par Christophe Blandin

Après une année d’exil du côté de Besançon, l’arrière américain Tommy Gunn (1,91 m, 28 ans) est de retour à Poitiers. Il n’y sera pas trop dépaysé puisqu’il y retrouvera 7 de ses anciens coéquipiers. En effet, le club pictavien a réussi à conserver Cédric Gomez, Guillaume Costentin, Sylvain Maynier, Lamine Kanté, Pierre-Yves Guillard (contacté par Pau notamment), Yann Devéhat et Kenny Younger. Gunn découvrira également celui qui lui a succédé la saison dernière, le shooteur américain Rasheed Wright qui a choisi de prolonger son séjour dans le Poitou. On l’aura donc compris : le Poitiers Basket 86 mise sur la continuité pour ses débuts en Pro A la saison prochaine. A noter que la dernière recrue pictavienne sera annoncée jeudi.

JPEG - 48.5 ko
Tommy Gunn
Photo : Xavier Beaurain

Originaire de Syracuse, Gunn est passé par la prep school de Bridgton Academy avant de rejoindre les rangs de l’université peu cotée de Middle Tennessee State où il aura accompli l’intégralité de son cursus universitaire. Sa saison freshman est correcte (9,2 pts, 3,0 rbs et 1,7 pds) et il confirme lors de la saison 2001-2002 récoltant du même coup une "All-Sun Belt Conference Honorable Mention" (12,5 pts, 3,9 rbs et 1,9 pds). Il poursuit sa progression lors de son année junior (15,9 pts, 4,1 rbs et 2,3 pds) et quitte finalement le campus au printemps 2004 avec une nomination dans la "All-Sun Belt Conference 1st Team" : 16,0 pts, 5,2 rbs et 2,1 pds.

Après un été 2004 passé au sein des Jackson Rage dans la ligue mineure WBA, il débute véritablement sa carrière professionnelle aux Pays-Bas en s’engageant pour la saison 2004-2005 en faveur des Eiffel Towers de Nimègue. Il leur permet d’atteindre les demi-finales du championnat (15,0 pts, 4,8 rbs et 2,6 pds) et participe également à la coupe ULEB : 11,2 pts à 56,1 %, 3,2 rbs et 1,8 pds.

La saison suivante, il est de retour sur le sol américain en signant pour les Nashville Rhythm qui évoluent en ABA, autre ligue mineure. Malheureusement pour lui, l’équipe disparaît en décembre 2005 mettant un terme prématuré à sa saison.

Après un été 2006 qui le voit passer chez les Murfreesboro Musicians en WBA où il a réalisé quelques cartons offensifs, il rebondit de l’autre côté de l’Atlantique en rejoignant l’Etendard de Brest. Sur la pointe de la Bretagne, il démontre rapidement toutes ses qualités offensives en devant l’une des gâchettes les plus redoutées de Pro B : 16,1 pts à 50,8 % (49,3 % à 3 pts), 4,3 rbs et 3,4 pds en 28 min.

Un statut qu’il confirmera lors de la saison 2007-2008 à Poitiers où il suit son compatriote et coéquipier à Brest, Kenny Younger. Au sein du club pictavien qu’il emmènera jusqu’en finale à Bercy, il réalise une nouvelle belle saison en dépit d’une adresse en baisse : 15,6 pts à 46,0 % (36,4 % à 3 pts), 3,5 rbs et 1,9 pd en 29 min.

Durant l’été 2008, il opte pour le promu bisontin (contre qui il avait échoué avec Poitiers en finale de Pro B en juin) et effectue alors ses débuts en Pro A. Des débuts plutôt convaincants puisqu’il permet au club bisontin de réaliser une bonne première moitié de saison : 13,4 pts à 41,6 % (34,8 % à 3 pts), 3,7 rbs et 2,1 pds en 32 min. Malgré ses solides performances, il quitte le Doubs durant la trève de Noël après 14 rencontres disputées.

Bel athlète, fort shooteur, Gunn tentera de confirmer avec Poitiers ses belles dispositions affichées l’année dernière avec Besançon.

- La fiche de Tommy Gunn