samedi 21 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Ryan Robertson pige à Cholet

Pro A : Ryan Robertson pige à Cholet

mercredi 12 janvier 2005, par Christophe Blandin

Le meneur américain Jimmal Ball s’étant blessé, le club de Cholet Basket a décidé de réagir en faisant venir à l’essai Ryan Robertson (1,93 m, 28 ans). Disposant d’une bonne expérience européenne, Robertson a surtout évolué au poste d’arrière mais peut également mener le jeu.

JPEG - 6.7 ko
Ryan Robertson

Robertson est sorti de la très réputée université de Kansas en 1999 après un cursus complet et avec de bonnes stats : 12,8 pts à 43,8 %, 4,0 rbs et 3,2 pds en 35 min. Le natif de Lawton dans l’Oklahoma participe ensuite au camp d’avant draft de Portsmouth et est même drafté en 45ème position lors de la draft 1999 par les Sacramento Kings. Ainsi, Robertson fait ses débuts professionnels dans la meilleure ligue du monde, la NBA, mais ne disputera finalement qu’un seul match (5 pts) avec la franchise californienne lors de cette saison 1999-2000. La saison suivante, Robertson reste sur le territoire américain en évoluant dans la ligue ABA au sein des Kansas City Knights en espérant un appel d’une franchise NBA qui ne viendra pas : 9,4 pts, 2,5 rbs et 2,7 pds.

Robertson choisit alors de s’exiler en Europe et s’engage pour la formation néerlandaise des Eiffel Towers Nijmegen où il restera l’espace de 3 saisons. Considéré comme l’un des tous meilleurs joueurs du championnat néerlandais, Robertson y remportera aussi un titre de champion en 2003. La saison dernière, Robertson tournait ainsi à 15,5 pts et 6,3 pds en championnat et a également participé à la coupe ULEB : 14,8 pts, 2,7 rbs et 3,9 pds en 10 matches. Robertson avait débuté cette saison au Panellinios Athènes mais avait été coupé en décembre dernier (7,5 pts, 2,7 rbs et 3,3 pds) puis avait rebondi en ABA chez les St.Louis Flight.

Shooteur efficace, disposant d’un bon sens de la passe, Robertson dispose d’un mois (la durée de son essai) pour prouver au staff choletais qu’il peut remplacer efficacement Jimmal Ball. Les dirigeants choletais espèrent que le joueur sera qualifié dès le week-end prochain pour la venue de Chalon.