samedi 25 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Robert Conley à l’ASVEL

Pro A : Robert Conley à l’ASVEL

dimanche 17 juin 2007, par Christophe Blandin

Après avoir engagé le jeune espoir français Edwin Jackson, l’ASVEL poursuit son recrutement avec la signature de l’ailier américain Robert Conley (1,98 m, 30 ans) qui dispose d’une solide expérience forgée sur le continent européen. Passé par Brest en Pro B il y a plusieurs saisons, Conley a depuis côtoyé bon nombre de clubs au sein des meilleures ligues européennes que ce soit en Italie, en Grèce ou encore en Espagne. 4ème meilleur scoreur en A2 italienne la saison dernière, Conley s’est engagé pour une saison en faveur du club villeurbannais.

JPEG - 12.7 ko
Robert Conley

Après le lycée de Columbia dans sa ville natale d’Atlanta, Conley est d’abord passé par le JuCo de Macon State avant d’intégrer l’université de Clayton State. Sorti en 1999 de cette petite fac évoluant en seconde division en NCAA (24,6 pts et 6,7 rbs de moyenne), Conley a alors débuté sa carrière professionnelle au sein du club lituanien d’Alita Alytus : 13,2 pts à 47,6 % et 4,3 rbs. Essayé par Dijon lors de la pré-saison 2000, Conley n’est pas retenu au profit de Skeeter Henry et rejoint alors la formation de Brest en Pro B pour y remplacer JoJo Garcia. Celui que l’on surnommait "Little Baby Jordan" y confirme rapidement ses talents de scoreur. En 12 rencontres, il tourne ainsi aux moyennes de 26,0 pts et 7,1 rbs. Les dirigeants brestois doivent alors se résoudre à lle laisser s’envoler vers le club allemand de Braunschweig où il termine cette saison 2000-2001.

Conley rejoint ensuite l’Italie et le club de Livourne où il reste de 2001 à 2003 confirmant ses capacités offensives en Lega (17,5 pts et 4,8 rbs en 2002-2003). Après une saison 2003-2004 passée en Grèce avec la formation d’Ionikos, Conley s’engage la saison suivante en faveur du club espagnol de Girona. Conley quitte cependant le club catalan après 8 rencontres disputées pour achever la saison avec le prestigieux Tau Vitoria. Il y dispute 16 rencontres d’Euroligue aux côtés de Luis Scola and co : 6,5 pts et 1,8 rbs en 18 min.

Le périple européen de Conley se poursuit en 2005-2006 puisqu’il fait la découverte de la Serbie avec la formation d’Hemofarm Vrsac avec qui il parvient jusqu’aux demi-finales de la coupe ULEB : 13,0 pts à 43,8 %, 3,1 rbs et 3,0 pds en 31 min. La saison dernière, Conley avait fait son retour en Italie mais en 2ème division cette fois-ci. Avec le Cimberio Novara, Conley aura pu affoler les compteurs (22,1 pts et 5,3 rbs) sans permettre à sa formation de quitter les dernières places du classement.

Athlétique, fort attaquant, bon défenseur, Conley devrait s’avérer être une bonne pioche pour l’effectif de l’entraîneur Yves Baratet. Ce dernier pourra compter sur un effectif plutôt stable puisque l’intérieur Nouha Diakité a prolongé et surtout l’américain Chevon Troutman a donné son accord pour 2 saisons supplémentaires.

- La fiche de Robert Conley