lundi 29 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Roanne arrache la belle !

Pro A : Roanne arrache la belle !

mercredi 2 juin 2010, par Christophe Blandin

Pour son dernier match de la saison devant son public, la Chorale de Roanne a tout donné et est parvenue à faire la différence lors de la prolongation pour s’imposer finalement sur le score de 99 à 95 et ainsi obtenir le droit de disputer une belle vendredi soir au Mans. La formation de Jean-Denys Choulet a pu compter sur un David Noel très adroit (24 pts et 6 sur 8 à 3 pts), un Pape Philippe Amagou percutant (22 pts et 8 pds) et un Uche Nsonwu toujours solide (17 pts et 10 rbs). Pour le MSB, la traction arrière Wright (24 pts, 9 rbs et 7 pds) - Spencer (34 pts mais 7 bps) a été royale et a longtemps repoussé l’échéance. Une victoire partout dans cette série des demi-finales, tout se jouera donc vendredi à Antarès !

JPEG - 16.9 ko
David Noel

Sur la base d’une défense très agressive tout en se montrant très réaliste de l’autre côté du terrain, les Manceaux se créent rapidement un premier avantage solide (5-13). L’entraîneur choralien Jean-Denys Choulet prend alors temps-mort et s’en suit un 13-0 des locaux grâce en particulier à la réussite dans les tirs primés de l’ailier américain David Noel (3 sur 3). Les Manceaux balbutient leur basket et il faut une réussite à 6,25 m de l’ancien roannais Dee Spencer pour mettre fin à la série choralienne. Le MSB a laissé passer l’orage et, grâce à la belle activité de Zach Wright, ne compte ainsi que 2 petits points de retard après un 1er quart-temps offensif : 26-24.

Les joueurs de JD Jackson repassent devant dès le début du 2ème quart-temps avec Marc Salyers qui profite de son avantage de mobilité face à Nick Lewis. Le retour de Dylan Page sur le terrain permet à la Chorale de faire son retard et même de reprendre le commandement du match. C’est en fait un vrai chassé-croisé qui se met en place entre les 2 équipes au cours de ce 2ème quart-temps. A la mi-temps, c’est néanmoins le MSB qui vire en tête après avoir limité les Roannais à 14 pts dans la 2ème période : 40-44.

Muette dans les tirs primés durant le 2ème quart-temps (0 sur 8), la Chorale retrouve de la réussite dans cet exercice avec Amagou et surtout David Noel toujours à 100 % (5 sur 5). Les Roannais profitent de cette réussite pour trouver de nouvelles brèches offensivement vite exploitées pour créer un break (60-52) à la faveur d’un 7-0. Portée par un Zach Wright ultra-vitaminé, l’équipe mancelle réagit de suite et ne se laisse pas décrocher puisqu’ils infligent à leur tour un 10-0 ponctué par 2 nouveaux tirs primés de l’inévitable Dee Spencer pour conclure le 3ème quart-temps en tête : 60 à 62.

Dylan Page lance les débats du 4ème quart-temps avec sa désormais bien connue adresse dans les tirs longue distance. Mais pour Le Mans, le meneur Zach Wright poursuit son récital. Aucune équipe ne parvient à creuser le moindre écart et c’est donc dans le money time que tout va se jouer. Nsonwu donne 3 pts d’avance aux siens sur un joli hook sur Batista mais Spencer lui répond aussitôt. Puis c’est Amagou, sur un tir à 4 mètres, qui redonne un avantage de 3 pts au tableau d’affichage à la Chorale. Seulement Dee Spencer vient inscrire un nouveau tir primé à 1 minute du terme : 78 partout ! Les Roannais perdent la balle et Zach Wright en profite pour inscrire un lay up qui remet le MSB devant : 78-80 et 26 secondes à jouer. L’attaque roannaise semble mal engagée, Solo Diabaté tente un tir forcé, le manque, suit son rebond, récupère la balle et inscrit le lay up à suivre : égalité parfaite (80-80) et 1,1 seconde à jouer ! La dernière possession mancelle ne donne rien. Au contraire, Zach Wright commet une faute sur Diabaté qui aurait pu s’avérer très malheureuse pour la formation sarthoise si cette dernière avait été dans le bonus au niveau des fautes. Avec 6 dixièmes à jouer, la Chorale ne trouve pas de solution de tir : prolongation !

Une prolongation qui débute par un nouveau shoot à 3 pts de David Noel mais JP Batista répond avec un 2+1 pour égaliser. Roanne poursuit son effort et inflige alors un 9-0 à son adversaire pour s’envoler vers la victoire à l’image du MVP de la rencontre David Noel qui claque 2 gros dunks en contre-attaque pour mettre fin aux espoirs sarthois. Les dernières secondes de la rencontre peuvent défiler et le buzzer retentit sur le score final de 99 à 95. Les 2 équipes se retrouveront vendredi soir au Mans pour une belle décisive.