lundi 27 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Rahshon Turner à Gravelines

Pro A : Rahshon Turner à Gravelines

mardi 5 juillet 2005, par Christophe Blandin

Après avoir enrôlé le meneur américain Tyson Wheeler et l’ailier américain Marc Salyers, le BCM Gravelines poursuit son impressionant recrutement avec la signature de l’intérieur américain Rahshon Turner (2,01 m, 30 ans) que Le Mans n’aura pas su convaincre de rester.

Sorti de l’université de Fairleigh Dickinson en 1998 avec de très bonnes stats (17,8 pts à 54,3 % et 10,8 rbs), Turner a ensuite connu des difficultés pour véritablement lancer sa carrière. Recruté par le club néerlandais de Groningen durant l’été 1998, Turner est coupé en septembre pour des problèmes de santé.

Turner ne fait son retour que durant l’été 2000 avec les New Jersey Shorecats dans la ligue mineure USBL : 8,9 pts à 51,2 % et 5,8 rbs. Après cette remise en forme, Turner s’engage pour la saison 2000-2001 en faveur de l’UB La Palma qui évolue en LEB2 espagnole (la 3ème division). Turner est logiquement élu meilleur joueur du championnat avec une très belle ligne de stats : 18,8 pts à 63,1 % et 8,5 rbs en 32 min.

Le coach de Vichy, Jean-Michel Senegal, le fait alors venir et Rahshon Turner réalise une saison extraordinaire permettant à son club d’obtenir la montée en Pro A. Turner est ainsi élu MVP étranger de Pro B : 23,1 pts à 59,7 %, 11,2 rbs, 2,2 pds et 1,1 cts en 34 min.

Durant la saison 2002-2003, Turner a confirmé à l’étage supérieur, réalisant un bon début saison lui permettant d’être retenu pour le All Star Game : 18,9 pts à 47,9 %, 9,0 rbs et 2,4 pds en 32 min. Malheureusement, Turner se blesse sérieusement à la moitié de la saison et obligeant son équipe à connaître une fin de saison plus difficile.

Malgré cette blessure, Le Mans met à l’essai Turner et le signe finalement pour la saison 2003-2004 après avoir eu quelques garanties sur son état de santé. Et Turner ne décevra pas les dirigeants manceaux se montrant toujours aussi actif dans les luttes intérieures et permettant au MSB de remporter la coupe de France : 14,0 pts à 58,1 % et 8,9 rbs en 29 min. Cette année, délaissé par le génial pivot croate Sandro Nicevic, Turner a réalisé une très belle saison individuelle ne passant pas loin du titre de MVP étranger mais le MSB n’aura une fois de plus pas été présent pour les grands rendez-vous de la saison : 14,0 pts à 55,0 %, 7,1 rbs et 2,1 pds en 28 min.

A Gravelines, Turner apportera ses muscles aux côtés du plus technique Fabien Dubos. Avec un trio américain Wheeler - Salyers - Turner et malgré la perte de Laurent Sciarra, le BCM affiche d’ores et déjà ses ambitions pour la saison prochaine.

- La fiche de Rahshon Turner