mercredi 22 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Pooh Jeter à Chalon

Pro A : Pooh Jeter à Chalon

mardi 14 août 2007, par Christophe Blandin

L’Elan Chalon vient de boucler son recrutement avec la signature pour une saison du meneur américain Eugene "Pooh" Jeter (1,77 m, 24 ans). Evoluant en D-League la saison dernière sous le maillot des Colorado 14ers, Jeter connaîtra sa première expérience européenne en Bourgogne. Auteur d’une bonne Summer League avec les Sacramento Kings cet été, Jeter aura la lourde tâche de succéder à Terrell Everett parti pour le club tchèque de Nymburk.

JPEG - 38.7 ko
Pooh Jeter

Originaire de Los Angeles, Jeter est passé par le lycée de Junipero Serra situé dans la ville de Gardena avant de rejoindre pour la saison 2002-2003 l’université de Portland. Sa saison freshman lui permet de se faire une place dans la rotation des Pilots : 9,0 pts et 2,5 pds en 22 min. La saison suivante le voit véritablement exploser et devenir un titulaire indiscutable : 16,6 pts à 41,2 % et 3,2 pds en 34 min. Jeter confirme lors de sa saison junior : 15,2 pts à 42,4 % et 3,3 pds en 34 min. La saison 2005-2006, sa dernière en NCAA, est l’occasion pour lui d’augmenter ses moyennes statistiques et d’être ainsi nommé dans la "All-WCC first team" : 18,5 pts à 42,3 %, 3,6 rbs et 3,0 pds en 36 min.

Après avoir participé au training camp de la franchise NBA des Kings de Sacramento, Jeter choisit de rejoindre la saison dernière la ligue de développement de la NBA, la D-League, et la franchise des Colorado 14ers. Il y réalisa une très belle saison se classant 3ème meilleur passeur de la ligue : 14,4 pts et 7,1 pds.

Essayé de nouveau par les Kings de Sacramento lors de la Summer League de Las Vegas 2007 (12,0 pts et 3,4 pds de moyenne), Jeter y brilla mais ne put décrocher de contrat NBA.

Jeter rejoindra donc Chalon dans les jours qui viennent. Meneur de petite taille, mais rapide et physique, bon organisateur, disposant d’un shoot à 3 pts très honnête, Jeter formera la paire de meneurs de l’Elan avec le français Xavier Corosine.