lundi 29 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A - Mickael Mokongo : "A Cholet pour gagner !"

Pro A - Mickael Mokongo : "A Cholet pour gagner !"

mardi 12 août 2008

Le -toujours- jeune meneur français Mickael Mokongo reste en France après sa fin de saison avec Gravelines. Cholet pourra compter sur le tonique meneur pour évoluer aux côtés de Nando De Colo et ainsi jouer avec un effectif à fort contingent français. De retour des Etats-Unis, Mokongo nous raconte son été et les raisons de son choix de signer dans les Mauges.

Interview également disponible sur son site officiel : www.mikemokongo.net

JPEG - 39.1 ko
Mickael Mokongo

Maxime Weber : Comment as-tu vécu la fin de saison avec le BCM et le sauvetage d’une relégation en Pro B ?

Mickael Mokongo : Nous n’avons pas vraiment joué avec de la pression lors des derniers matchs même si on savait qu’on avait l’avenir du club un peu dans nos mains. On a essayé de faire notre travail pour rester en Pro A et on a réussi grâce à une envie collective importante. Ce fut une fin de saison dure mais l’essentiel fût préservé.

MW : Quel a été ton programme cet été ?

MK : Début juillet, je suis parti à Chicago chez Thabo (Sefolosha) où nous avons travaillé pendant deux semaines. On a travaillé sur les fondamentaux et sur le shoot avec un coach belge qu’Hirant Manakian, notre agent, a choisi.

MW : Avec quelle équipe as-tu effectué des workouts/summer league ?

MK : Avec Milwaukee, j’ai fait des workouts pendant 10 jours et ils m’ont coupé juste avant le début des summer leagues de Las Vegas. En fait, Deron Washington qui sortait de Virginia Tech et qui a été drafté par Detroit a été préféré à moi. Ce fut dur mais j’ai enchaîné en allant à Washington pour travailler avec un coach physique privé.

MW : Tu as effectué un travail physique très novateur...

MK : Oui, c’était avec l’entraineur d’Allen Iverson, Bryan Edward, qui m’a appris beaucoup sur la nutrition pour mieux récupérer et la préparation physique. Nous avons également fait un programme complet pour me permettre d’être plus efficace lors des séances de musculation. Il m’a fait comprendre que je pouvais atteindre un niveau physique très supérieur à celui actuel. J’ai emmagasiné beaucoup d’expérience et d’information pour mieux me préparer et être compétitif pendant tout un match.
On est également allé sur le campus de Georgetown pour faire des matchs avec d’autres joueurs pro.

MW : Quand as-tu été mis au courant de la proposition de Cholet ?

MK : Début juillet, mon agent m’a dit que Cholet était intéressé et ensuite Erman Kunter m’a appelé pour m’expliquer son projet pour la saison 2008-2009. On a discuté un temps et j’ai opté pour Cholet après un temps de réflexion. Il y avait d’autres clubs qui m’ont proposé un contrat.

MW : Pourquoi as-tu choisi Cholet plutôt qu’un autre club ?

MK : Parce que je cherche de la stabilité. Après deux saisons à l’étranger où je n’avais pas toujours le temps de prendre mes marques, je pense avoir trouvé à Cholet un club où je pourrai me sentir plus à l’aise. Je vais travailler avec un bon coach qui a fait du très bon boulot ces dernières saisons. On aura la chance de participer au tour préliminaire de l’EuroCup. J’espère également ajouter une ligne à mon palmarès et à celui de Cholet cette saison !

MW : Quel est ton avis sur l’équipe pour la saison 2008-2009 ?

MK : On aura une bonne équipe même s’il manque toujours un poste 3 et que la campagne de l’équipe de France va nous priver d’éléments majeurs pendant la préparation. J’ai noté pendant l’inter-saison lorsque que je suivais l’actualité de la Pro A aux USA que beaucoup de clubs avaient fait un recrutement très consistant avec des signatures de joueurs très talentueux. Je pense que le championnat va être intéressant avec des matchs de haut niveau.

MW : Quand arrives-tu à Cholet ?

MK : L’arrivée est prévue le 14 août. J’ai hâte de jouer à la Meilleraie. C’est une salle et un club qui fait partie de l’histoire du basket français où je pense pouvoir passer de bons moments.