mardi 30 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Michael Watson à Rouen

Pro A : Michael Watson à Rouen

vendredi 25 novembre 2005, par Christophe Blandin

Bien décidés à réagir pour mettre fin à la spirale de défaites que traverse le club, les dirigeants du SPOR Rouen viennent d’annoncer la signature du meneur/arrière américain Michael Watson (1,82 m, 25 ans) jusqu’au terme de la saison. Disposant d’un passeport porto-ricain qui lui permettra d’évoluer avec le statut de Cotonou, Watson devra cependant d’abord faire ses preuves durant le mois d’essai qui lui a été imposé.

JPEG - 11.3 ko
Michael Watson

Considéré comme l’un des meilleurs lycéens de l’état du Kansas, Watson a ensuite choisi d’intégrer l’université locale de Missouri-Kansas City (sa ville natale) peu réputée au niveau NCAA. Après avoir passé la saison 1999-2000 sur le banc, Watson a disputé sa 1ère saison pour cette petite fac l’année suivante où il s’est d’emblée imposé comme un titulaire indiscutable : 14,4 pts à 36,2 %, 3,5 rbs et 2,1 pds en 33 min. Durant la saison 2001-2002, Watson monte nettement en régime et est ainsi élu dans la "First Team All-Mid-Continent Conference" grâce à de superbes stats : 21,9 pts à 35,3 %, 3,1 rbs et 2,8 pds en 39 min.

Durant son année junior, Watson fait encore mieux réalisant de nombreux cartons individuels pour finir avec une moyenne offensive étonnante : 25,5 pts à 37,7 %, 3,7 rbs et 3,8 pds en 39 min. Pour sa dernière année NCAA, Watson fut élu pour la 3ème fois consécutive dans le 5 idéal de sa conférence et termina meilleur marqueur de l’histoire de son université : 23,4 pts à 40,3 %, 3,4 rbs et 3,6 pds en 38 min. Ces stats sont certes brillantes mais sont à relativiser compte tenu du faible niveau de cette université.

La saison dernière, Watson a fait ses débuts professionnels en Europe en signant pour le club polonais du Slask Wroclaw. Il y signa des stats prometteuses pour un rookie américain en Europe : 13,5 pts, 3,2 rbs et 3,5 pds en 28 min en 11 matches de championnat polonais (avant d’être coupé au profit de l’ancien nancéien Adrian Autry) et 16,2 pts à 38,2 %, 3,4 rbs et 3,2 pds en 29 min en 9 matches disputés en coupe ULEB. Après son éviction de Wroclaw, Watson termine alors la saison en CBA avec la franchise des Sioux Falls Skyforce. Après un été passé au Porto-Rico avec les Grises de Humacao (12,3 pts, 2,9 rbs et 2,6 pds), Watson avait débuté cette saison en Italie où il effectuait une pige médicale pour le club de Jesi pour Ray Weathers. Dans le quotidien Paris Normandie, Watson a ainsi commenté son arrivée : "J’ai joué six matches et je tournais à 17 points de moyenne. Mon agent m’a ensuite parlé de Rouen et j’ai accepté le challenge. J’espère faire ma place dans cette équipe où il y a de très bons joueurs comme Tony Williams. Je pense que l’équipe peut gagner contre Bourg samedi."

Avec l’arrivée de l’intérieur américain Tony Williams (pigiste médical de Nasser Haïf) ajoutée à la signature de Michael Watson, le SPOR Rouen et son entraîneur Michel Veyronnet espère lancer sa saison en accrochant enfin un premier succès.