lundi 25 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Luka Bogdanovic au Mans

Pro A : Luka Bogdanovic au Mans

mercredi 11 juillet 2007, par Christophe Blandin

L’ailier serbe Luka Bogdanovic (2,07 m, 22 ans) s’est engagé pour 2 saisons en faveur du Mans Sarthe Basket et vient compléter l’effectif sarthois qui a déjà enregistré les renforts d’Antoine Diot, de Sam Clancy et de Raviv Limonad. Suite au départ d’Eric Campbell, l’entraîneur manceau Vincent Collet a donc opté pour un intérieur de grande taille capable de s’écarter pour artiller derrière la ligne des 6,25 m.

JPEG - 113.3 ko
Luka Bogdanovic

Originaire de Belgrade, Bogdanovic a été formé au Radnicki Belgrade avant de rejoindre début 2002 l’Etoile Rouge de Belgrade. Il s’y affirme comme l’un des grands espoirs du pays notamment durant la saison 2003-2004 : 8,6 pts, 4,2 rbs et 1,8 int en 9 matchs de Coupe ULEB, 10,0 pts, 4,7 rbs et 0,8 pds en 26 matchs de Ligue adriatique.

Il participe ainsi au Nike Hoop Summit en 2004 avant de se porter candidat à la draft de cette même année. Il préfère cependant retirer son nom et rejoint alors le club rival de la capitale serbe, le Partizan Belgrade. Dès sa première saison au sein du club de Vlade Divac, il y confirme ses talents de scoreur : 7,7 pts et 3,5 rebonds en 14 matchs d’Euroleague, 9,3 pts à 46,4%, 4,0 rbs et 1,5 pds en 23 matchs de Ligue adriatique.

Bogdanovic reste 2 saisons supplémentaires au Partizan au sein duquel il évoluait donc encore cette année. Il y a remporté 3 titres en Serbie et également la dernière édition de la Ligue adriatique. Sa courbe de progression aura cependant connu une stagnation ces 2 dernières saisons. Ses stats la saison dernière : 5,8 pts (47,5% à 3 pts et 86,7% aux LF) et 3,1 rbs en 20 matchs d’Euroleague, 6,8 pts à 48,3% (40,5% à 3 pts) et 3,1 rbs en 31 matchs de Ligue adriatique.

Ailier de grande taille, très bon shooteur, disposant à 22 ans d’une solide expérience de l’Euroligue, Bogdanovic apportera une nouvelle solution à Vincent Collet dans un registre bien différent de son prédécesseur Eric Campbell. Il ne reste plus au staff manceau qu’à dénicher un pivot pour clore son recrutement.