lundi 21 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Limoges a du coeur

Pro A : Limoges a du coeur

dimanche 13 avril 2003, par Romain Luperini

Limoges a bien réussi sa 23ème journée en s’imposant devant Le Mans qui restait depuis plusieurs journées dans les rétros villeurbannais. Une victoire 78 à 75 qui permet au CSP de quitter la place de lanterne rouge et d’être désormais 14ème.

Compte rendu de la 23ème journée de l’AFP :

Roanne - Hyères-Toulon (92-101) : sans défense. Le match des mauvais élèves du classement de la défense a tourné à l’avantage de Hyères-Toulon qui a passé, comme sa victime du jour, le cap des 2000 points encaissés. Longtemps accrochés aux baskets des équipiers de Mollinari et Dioumassi (20 points chacun), les Roannais ont perdu de précieux points dans la perspective du maintien.

Dijon - Pau-Orthez (80-90) : sur leur fin. La résistance héroïque de Dijon face au leader palois aura été vaine, un final de rêve des vice-champions de France dans les dernières minutes laissant les Bourguignons définitivement sur leur faim. Un résultat frustrant puisque Pau était passé d’un avantage de +17 à la pause à un retard de -1 à six minutes du terme.

Cholet - Paris BR (66-49) : zig zag. Une semaine après avoir battu Limoges, Paris continue son parcours en zig zag avec une défaite contre Cholet. Toujours en ballottage dans la course à la phase finale, les Parisiens se sont écroulés dans la dernière période (8 points marqués !), réduisant à néant tous les efforts défensifs effectués au cours de la partie.

Limoges - Le Mans (78-75) : sursaut. Mal en point, les Limougeauds ont surpris en s’imposant devant le Mans, un des ténors de ProA. Les Manceaux se sont heurtés d’entrée de jeu à la défense de zone du CSP qui a surmonté ses défaillances offensives pour s’imposer, malgré la bonne partie habituelle du meneur manceau Shawnta Rogers (23 points).

Gravelines - Chalon-sur-Saône (80-58) : leçon. Une semaine après avoir battu le Havre, Chalon est retombé dans ses travers en s’inclinant lourdement à Gravelines, qui en a profité pour s’accrocher au trio de tête. Un départ catastrophe (15-2), en panne offensive comme défensive, Chalon a été étouffé, concédant jusqu’à 30 points d’écart.

Nancy - Strasbourg (80-73) : assez. Trois défaites de rang, c’en était trop pour Nancy qui a interrompu la série noire en s’imposant dans le derby de l’est qui l’opposait à Strasbourg. Un derby serré, comme il se doit (47-45 à la pause), et dont l’issue a reposé largement sur les épaules du capitaine nancéien Masingue, auteur d’une belle fin de partie.

Le Havre - Bourg-en-Bresse (76-66) : relance. En passant de la 10e à la 7e place après sa victoire sur Bourg-en-Bresse, le Havre s’est relancé dans la course à la phase finale. Les principaux artisans de cette bonne opération, Johnson (27 points) et Durham (16 points), ont réussi à semer des Bressans accrocheurs.

Villeurbanne - Vichy (107-65) : sens unique. Les champions de France villeurbannais n’ont éprouvé aucune difficulté pour se débarrasser de Vichy, témoin un écart final impressionnant de 42 points. De cette rencontre à sens unique, l’ASVEL retiendra surtout qu’elle lui permet de rester à proximité de Pau-Orthez et de distancer un peu plus le Mans et Gravelines, ses poursuivants directs.

Source : AFP