mardi 24 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Lee Benson sauveur de Dijon ?

Pro A : Lee Benson sauveur de Dijon ?

jeudi 29 novembre 2007, par Christophe Blandin

A la recherche d’un pivot américain depuis de longues semaines après l’éviction du décevant pivot sénégalais Malick Badiane, la JDA Dijon, actuelle lanterne rouge de Pro A, vient de s’attacher les services pour la fin de saison du pivot américain Lee Benson (2,08 m, 34 ans) déjà passé par le club bourguignon à l’occasion d’un essai en 2003. Solide rebondeur, Benson est surtout connu pour avoir passé 8 années en prison avant de débuter sa carrière professionnelle qui s’avère plutôt mouvementée...

JPEG - 65.7 ko
Lee Benson

Lee Benson présente en effet un parcours pour le moins atypique. Condamné en 1993 pour trafic de drogue et port illégal d’arme à feu, Benson est sorti de prison en 2001 et a alors rejoint le JuCo de Brown-Mackie où il a tout écrasé sur son passage : 34,8 pts et 13,6 rbs.

Après un été 2002 passé avec les Kansas Cagerz en USBL (8,7 pts et 4,0 rbs en 3 matches), Benson signe son premier contrat en Europe avec le club grec de Near East. Il quitte cependant le club après 11 matches (sûrement en raison de salaires non payés...) après avoir aligné de très belles stats : 13,6 pts et 11,2 rbs. Après ce départ de Grèce, Benson passe rapidement par la Chypre (Omonia Nicosia) et l’Israël (Hapoel Tel-Aviv) qu’il quitte après seulement une rencontre en raison du conflit irakien.

Durant l’été 2003, Benson est retourné en USBL toujours avec les Kansas Cagerz et s’y est montré impérial dans la raquette : 19,2 pts et 9,4 rbs. Après avoir participé à une Summer League avec les Toronto Raptors, Benson avait débuté la saison suivante avec le club chypriote de l’APOEL Nicosie avec lequel il participa à la FIBA Europe Cup (24,0 pts et 14,5 rbs en 4 matches).

Testé en décembre 2003 par Dijon pour concurrencer Derrick Davenport, Benson ne fut pas retenu et poursuivit alors sa saison en passant furtivement par la Grèce (Irakleio), la CBA (Rockford Lightning) et enfin le Kosovo (QMI Bashkimi Prizren). Après un été 2004 passé au Porto-Rico et en USBL, Benson rejoint la Chine et la formation de Yunnan Honghe qu’il quitte cependant en cours de saison.

L’été 2005 le voit naviguer entre le Venezuela, Porto-Rico et la République Dominicaine sans oublier une Summer League au sein des Milwaukee Bucks. La saison 2005-2006 est plus tranquille puisqu’il ne passe que par 2 clubs coréens : Inchon ET Land Black Slamer puis Daegu Orions. C’est avec cette même formation qu’il débute la saison suivante avant d’émigrer en novembre 2006 en Syrie au sein du club d’Al Jalaa Aleppo où il ne reste qu’un mois pour finir la saison en Uruguay avec la formation de Malvin.

L’été dernier, Benson a une nouvelle fois disputé le championnat vénézualien avec les formations de Marinos de Anzoátegui puis de Delfines de Miranda avec un passage intermédiaire en USBL. Cette année, Benson devait disputer le championnat chypriote avec l’APOEL Nicosie mais quitta ce club avant même le début du championnat.

Vous l’aurez compris, Benson a eu un parcours qu’on qualifiera de mouvementé. S’il possède des qualités reconnues, on ne peut que s’inquiéter de cette instabilité. Randoald Dessarzin comptera en priorité sur ses grandes qualités de rebondeur pour faire décoller une formation dijonnaise enfoncée dans les profondeurs du classement. Benson devrait faire ses débuts face à Hyères-Toulon la semaine prochaine.