mercredi 29 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Le PL au chaud pour les fêtes

Pro A : Le PL au chaud pour les fêtes

dimanche 20 décembre 2009, par Aurélien Hipp

Quelques minutes et puis s’en va... Le STB Le Havre n’aura pas résisté bien longtemps à une équipe parisienne et un Michel JB Adolphe plusieurs crans au-dessus. Un mois de décembre catastrophique pour les joueurs de Sousa quand ceux de Dupraz sont plus que jamais en course pour la Semaine des As Lyonnaise.

On devine sans mal que Jean-Marc Dupraz avait demandé à ses joueurs de s’offrir un cadeau de Noël et donc de battre le STB Le Havre, grand pourvoyeur de présents (-19 au Mans, -37 contre l’ASVEL) depuis 2 journées. C’est chose faite, puisque le PL a été sérieux et efficace pour tuer le match dès la mi-temps (52-38) face à une équipe qui avait déjà un pied à Roissy (c’est pratique de jouer à Paris avant Noël ;)) et n’aura offert qu’une timide réaction en seconde mi-temps.

"Il n’y plus d’équipe, plus de cohésion" pouvait-on lire dans l’Equipe. Cette phrase, c’est Jean-Manuel Sousa qui l’a prononcée, lui qui n’entamera pas rassuré cette trêve de Noël. En effet, bien que diminuée, cette équipe havraise inquiète et bien lui en a pris de mettre de côté quelques succès de début de saison pour préparer des temps plus difficiles. Le contexte n’était tout de même pas facile, puisqu’on le sait désormais, le PL n’a rien d’un promu classique et que Joseph Jones manquait à l’appel, lui qui aurait été bien utile pour lutter contre la puissance d’un certain intérieur adverse. Mais on va y revenir... Romain Duport annoncé diminué était lui bien présent, et fut avec Kammron Taylor, l’artisan principal du début de match en forme d’illusions proposé par le STB.

Les années et les coaches passent, mais l’impression que donne l’équipe normande ne change pas. Le tir à 3pts est l’option offensive numéro 1 sa force et c’est bien ce secteur de jeu qui leur permet de tenir le score environ 6 minutes, grâce à plusieurs réalisations de Miller, Taylor et Duport (auteur d’un joli 2/2). Et puis ensuite, plus rien, ou pas grand chose. Guère que des tirs à 3pts à tire-larigot (31, pour 9 réussites), symboles d’une incapacité à venir défier les franciliens dans la peinture.

L’armada havraise était trop légère, trop dispersée, pas assez puissante pour contenir le PL et plus particulièrement un homme, Michel Jean-Baptiste Adolphe. MJBA a toujours été l’un des champions de l’éval/minute, mais avouez que 29 d’éval (21pts 10rebds 2 contres) en 18 minutes, ça fait vite des dégâts, surtout face à un adversaire qui n’a que le grand mais léger Romain Duport à lui opposer. Le Martiniquais a même fait craindre pour l’un des panneaux, notamment sur 2 dunks ratés de peu. Les cercles doivent encore en trembler...

Le travail ainsi fini, il avait commencé par un canardage en règle par Vassallo (4/5 à 3pts en première mi-temps), qui aura vite fait de dissuader Sousa de conserver sa défense de zone. Le Portoricain, mis à l’honneur dans la presse spécialisée cette semaine, a une nouvelle fois fait admirer son jump-shot qu’il déclenche plus haut et plus vite que tout le monde. Le public parisien serait bien avisé de profiter du spectacle offert par un joueur qui ne devrait plus être en ProA l’an prochain et qui fait partie d’une élite très privée en ProA, celle qui se permet de prendre des tirs à 3pts en transition ou contre-attaque sans prendre une soufflante par le coach !

La seconde mi-temps ne sera ainsi qu’une aimable promenade de santé pour voir encore gonfler un peu l’écart (23pts au final, 92-69) et permettre à quelques joueurs d’évoluer sans pression (Karangwa, très précieux dès le début de match par ailleurs, avec 13pts 7rebds 5 passes, Hamilton avec 16pts 9rebds) et rallier la trêve de Noel avec des chances de qualification pour la SDA intactes.

On espère pour finir que les joueurs américains ont pu rallier leurs foyers respectifs, JJ Miller par exemple expliquant avec philosophie sur son mur Facebook qu’il faudrait prendre son mal en patience et attendre que son avion veuille bien décoller...

Paris-Levallois vs STB Le Havre 92-69 (29-23 ;23-15 ;20-12 ;20-19)

- PL : Ball 3, Albicy,Karangwa 13,Vassallo 21,Ekanga-Ehawa 3,Aka,Hamilton 16,Prowell 13,JB Adolphe 21,Eliott 2

- Le Havre : Oguchi 8,Miller 18,Jomby 3,Bernage,Taylor 14,Sy 2,Camara,Duport 10,Lovedale 4,Blankson 10.