dimanche 30 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Le PB86 remporte son derby pour lancer sa saison

Pro A : Le PB86 remporte son derby pour lancer sa saison

samedi 30 octobre 2010, par Christophe Blandin

Poitiers a décroché sa première victoire de la saison en remportant le derby face au CSP Limoges sur le score de 73 à 65. Après un premier quart-temps équilibré, les Pictaviens auront fait la différence dans le second quart-temps en se créant un solide avantage qui se sera révélé décisif au final malgré la tentative de retour du CSP dans l’ultime quart-temps. Poitiers a pu compter sur un secteur intérieur dominateur avec, en tête de proue, un Kenny Younger très précieux (16 pts, 9 rbs et 5 pds) mais aussi un Pierre-Yves Guillard combatif (10 pts et 8 rbs). Côté CSP, la défense aura longtemps été défaillante et la nouvelle sortie décevante de Cedrick Banks (certes diminué) n’a pas permis de compenser en attaque malgré les efforts de Zack Wright (18 pts).

JPEG - 17.5 ko
Kenny Younger

Peu de réussite extérieure lors de ce début de match. Les deux formations choisissent d’appuyer à l’intérieur, avec Chris Massie pour le CSP et Pape Badiane pour le PB86, et se répondent coup pour coup. Le score est équilibré et il faut attendre la fin du 1er quart-temps pour voir un peu plus de rythme dans cette rencontre. On retrouve ainsi un peu plus d’adresse des 2 côtés et c’est les locaux qui en profitent le mieux en signant un 8-0 pour basculer en tête à la fin du 1er quart-temps : 21-17.

La défense poitevine va ensuite considérablement gêner les Limougeauds qui restent muets durant plusieurs minutes permettant aux Pictaviens d’accroître leur avantage au tableau d’affichage grâce aux efforts du duo Cédric Gomez - Evan Fournier, 2 joueurs en panne de réussite depuis le début de saison. Les troupes de Ruddy Nelhomme se montrent appliqués dans l’exécution des systèmes et la défense limougeaude est dépassée. L’entraîneur du CSP, Eric Girard, choisit alors de passer en zone mais, en attaque, le CSP est en manque d’inspiration et s’en remet souvent à des solutions individuelles sans grand succès (1 sur 12 dans les tirs...). Avec 8 petits points marqués dans ce 2ème quart-temps tout en encaissant le double, Limoges compte un retard de 12 pts (37-25) au moment de rejoindre les vestiaires.

Le 3ème quart-temps repart sur les mêmes bases. Les Pictaviens, poussés par leur public, poursuivent leurs efforts et vont encore faire gonfler l’écart au tableau d’affichage (47-31) grâce notamment à l’efficacité des extérieurs américains Rasheed Wright et Tommy Gunn. La défense limougeaude se montre toujours aussi poreuse, Chris Massie (peu réputé pour sa défense) souffre ainsi largement face aux intérieurs du PB86, que ce soit Pape Badiane ou Kenny Younger. Bref rien ne va pour le CSP car on ne peut pas dire que ce soit plus brillant en attaque. Après 30 minutes de jeu, Poitiers compte logiquement 19 pts d’avance : 59-40.

Eric Girard choisit de jouer petit pour débuter la dernière période en alignant sur le terrain Xane D’Almeida, Zack Wright et Cedrick Banks. Et cela fonctionne puisque le CSP débute par un 6-0 grâce à la bonne agressivité de ses arrières. Poitiers va trouver la solution dans la raquette avec Kenny Younger et une nouvelle réussite à 3 pts de Rasheed Wright vient redonner un peu d’air à sa formation (65-48). Limoges ne se résigne pas et, sous l’impulsion du duo américain Zack Wright - Chris Massie, inflige un 11-2 à son hôte pour revenir ainsi à 8 longueurs (67-59). Mais la folle remontée s’arrête là car quelques mauvais choix limougeauds et la bonne gestion poitevine des 3 dernières minutes permettent au PB86 d’empocher sa première victoire de la saison.

- Les stats du match