lundi 29 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Le BCM arrache la victoire à l’ASVEL

Pro A : Le BCM arrache la victoire à l’ASVEL

samedi 22 octobre 2011, par Christophe Blandin

Une semaine après avoir explosé la Chorale de Roanne dans son antre du Sportica, le BCM Gravelines-Dunkerque est allé chercher un succès de prestige (69-72) sur le parquet de l’ASVEL. Les joueurs de Christian Monschau auront fait la différence dans le dernier quart-temps en profitant de la belle adresse de Juby Johnson (17 pts à 4 sur 9 à 3 pts) et en dominant les Villeurbannais dans la conquête des rebonds. Tony Parker avait pourtant bien lancé les siens (13 pts dans le 1er quart-temps, 18 au total) avant d’être relayé par Edwin Jackson incisif en sortie du banc (20 pts et 4 rbs) et essentiel dans le 3ème quart-temps achevé avec un avantage de 9 pts pour l’ASVEL. Avant que Johnson ne se mette en route dans la dernière période emmenant avec lui tout le collectif nordiste vers une victoire méritée. 1ère défaite pour Tony Parker alors que l’arrivée à l’ASVEL de Ronny Turiaf, dont la présence serait précieuse pour sécuriser le rebond, est remise en cause pour une question d’assurance.

Emmenés par les 13 points de Tony Parker dans le 1er quart-temps, l’ASVEL prend le meilleur départ dans cette rencontre au sommet de la 3ème journée de Pro A grâce notamment à un 9-0 conclu sur un dunk d’Hilton Armstrong à la suite d’un joli caviar de Phil Goss. Jouant trop souvent en périphérie dans les premières minutes du match, le BCM sert enfin ses intérieurs et Ludovic Vaty puis JK Edwards scorent "in the paint" pour ramener les Nordistes à hauteur de leur hôte à l’issue du 1er quart(temps (21-20). Motivé à l’idée d’évoluer face à Parker, Albicy montre de belles choses profitant aussi des errances défensives de Phil Goss.

Le 2ème quart-temps voit Tony Parker se reposer sur le banc alors que les Gravelinois trouvent de l’adresse dans leurs tirs longue distance à l’image des extérieurs américains Xavier Silas et Juby Johnson sortis du banc pour redonner l’avantage au BCM et même creuser un premier vrai écart (27-37). C’est en effet un 10-0 gravelinois que vient interrompre Phil Goss sur un 2+1. Une éclaicie pour les Verts de courte durée puisque Gravelines-Dunkerque appuie de nouveau sur l’accélérateur avec la propulsion arrière internationale Albicy - Bokolo. Heureusement pour l’ASVEL, Edwin Jackson et Phil Goss profitent des pertes de balle du BCM pour infliger un 9-0 à son adversaire pour finir cette 2ème période et revenir ainsi à 3 longueurs à la pause : 42-39.

Le retour des vestiaires est plutôt laborieux pour les 2 formations en manque de réussite jusqu’à un échange de tirs primés de la part de Rudy Jomby pour le BCM et d’Edwin Jackson pour l’ASVEL. C’est ce dernier qui vient d’ailleurs égaliser à 47 partout au beau milieu du 3ème quart-temps. La défense de l’ASVEL contient bien les offensives gravelinoises et, de l’autre côté, Tony Parker régale ses coéquipiers (3 pts pour Dijon Thompson servi sur un plateau par TP) et se régale lui-même en redonnant 5 pts d’avance aux siens sur un tear drop (55-50) précédé d’une réussite à 6,75 m. Thompson et Jackson poursuivent leur belle série offensive et, avec une meilleure maîtrise du rebond, l’ASVEL conclue le 3ème quart-temps avec un joli pécule de 9 pts (61-52).

Un avantage qui va être annihilé par la grosse adresse du précieux Juby Johnson. L’ailier américain du BCM signe en effet 3 paniers primés dans les premières minutes de cette dernière période et ramène ainsi son équipe à hauteur de l’ASVEL (63 partout et 6 minutes à jouer). Les débats s’équilibrent alors qu’on entre dans le money time. Tony Parker bien contrôlé, c’est Phil Goss qui assure le scoring et permet à Villeurbanne de rester au contact. Mais le combo US manque un tir à 3 pts important et, sur la possession suivante, Bokolo marque un lay up renversé pour donner 2 pts d’avance (67-69) au BCM à l’entame de la dernière minute. Comme face au Paris-Levallois une semaine plus tôt, Tony Parker veut alors prendre les choses en main mais son tir (forcé) rate la cible. Cyril Akpomedah manque ensuite à 3 pts mais Yannick Bokolo arrache le rebond offensif, subit une faute et ne fait que 1 sur 2 aux lancers-francs laissant ainsi une dernière opportunité à l’ASVEL pour égaliser (67-70 et 13 secondes à jouer). Tony Parker échoue dans sa tentative à 3 pts, Phil Goss prend le rebond et glisse la balle dans le cercle (69-70 et 5 secondes à jouer). Faute sur Albicy qui ne tremble pas sur la ligne des lancers-francs. La dernière possession est cafouillée par les Villeurbannais qui perdent la balle et ne peuvent tenter leur chance à 3 pts laissant ainsi la victoire aux Gravelinois sur le score de 72 à 69.

- Les stats du match