mardi 21 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : La SIG explose en plein vol

Pro A : La SIG explose en plein vol

dimanche 12 décembre 2010, par Christophe Blandin

Dans le derby de l’est, tout avait bien commencé pour la SIG qui, bien en rythme, comptait 12 points d’avance au terme du 1er quart-temps. En s’appuyant sur son banc, le SLUC Nancy a ensuite complètement inversé la tendance grâce en particulier à un 22-2 à cheval sur les 2ème et 3ème quart-temps. Malgré une belle tentative de retour dans la dernière période, la SIG devait ainsi s’incliner sur le score de 64 à 73 face à une équipe du SLUC qui reste à l’affût derrière les équipes de tête.

JPEG - 42.8 ko
Willie Deane

Un premier quart-temps nettement dominé par les Strasbourgeois. Portée par une grosse réussite dans les tirs, la SIG va en effet prendre 12 pts d’avance après 10 minutes de jeu (24-12). Aymeric Jeanneau donne le ton en se montrant agressif des 2 côtés du parquet puis Abdou M’Baye se montre à son tour efficace offensivement avec un tir primé et un joli "floater". Les joueurs de Frédéric Sarre sont appliqués et bien présents en défense et l’entraîneur alsacien lance rapidement ses rotations sur le terrain, lui qui peut désormais compter sur un effectif doublé à tous les postes depuis l’arrivée de Nick Lewis.

Pour trouver la solution et recoller, Jean-Luc Monschau pioche lui aussi sur son banc. Ainsi, Moussa Badiane a rapidement un bel impact à son arrivée sur le terrain en scorant 8 pts en quelques minutes. Non titularisé ce soir, l’arrière américain Willie Deane se montre lui percutant et profite de sa vitesse pour alimenter la marque pour le SLUC. Si bien que sur une réussite à 6,75 m de Stephen Brun, le club lorrain n’est plus qu’à 3 longueurs (31-28). Et va même passer devant (33-35) juste avant la mi-temps sur 3 lancers-francs inscrits par "le Croate" comme le surnomme Jacques Monclar. Grâce à l’apport de son banc (Deane - Brun - Njoya), le SLUC vient ainsi de passer un 13-2 à la SIG !

Et les Lorrains ne s’arrêtent pas là puisqu’ils infligent un 9-0 à leur hôte au retour des vestiaires grâce notamment à un Willie Deane toujours aussi tranchant. En manque de rythme, les Alsaciens cumulent les pertes de balle et l’écart s’accentue dangereusement pour les Strasbourgeois (38-51). La défense lorraine est désormais bien en place et les locaux souffrent pour trouver une brèche dans l’édifice. Seul John McCord parvient en fin de 3ème quart-temps à inscrire quelques points qui permettent à la SIG de ne pas se faire décrocher définitivement : 48-56.

Et les supporters alsaciens peuvent y croire car le début du dernier quart-temps permet à la SIG de sa rapprocher davantage encore du SLUC (56-59) grâce à Steeve Essart. Malheureusement pour les Strasbourgeois, ils manquent plusieurs occasions de revenir à hauteur des Nancéiens. Muet offensivement pendant de longues minutes, Nancy va enfin se réveiller et refaire un petit break (59-65) à l’approche du "money time". Puis l’ancien strasbourgeois, Tremmell Darden, va ensuite tuer tout suspense en enchaînant un dunk puis un tir primé à l’entame de la dernière minute (61-72). Il est trop tard pour la SIG et le SLUC s’impose ainsi sur le score de 73 à 64.

- Les stats du match