dimanche 23 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : La SIG boucle son mercato en beauté

Pro A : La SIG boucle son mercato en beauté

dimanche 29 août 2010, par Aurélien Hipp

Peu de temps après la signature de Pervis Pasco, pivot au profil très défensif, la SIG semble avoir trouvé son pendant offensif avec l’arrivée de Leon Williams (2m03, 24 ans), poste 4 en provenance du championnat turc. Avec son arrivée, la SIG signe une jolie pointure qui devrait faire parler d’elle et permettre à la SIG de viser mieux que la 14e place de 2009/10.

JPEG - 47.6 ko
Leon Williams

Le profil Eurobasket du joueur annonce à tort qu’il se serait engagé pour la saison à venir avec Panionios. Il a en fait refusé cette offre pour s’engager en Alsace mais c’est un signe encourageant de plus pour Fred Sarre de voir qu’un club grec de bon standing suivait également sa récente acquisition.


Formé à la fac d’Ohio (16,4pts 10rebds senior), ce 4/5 est bien plus attiré par le scoring que son futur comparse de la raquette (rectangulaire à partir de la fin du championnat du monde) Pervis Pasco, incapable de mettre un lancer franc mais impressionnante tour de contrôle défensive. Williams, par exemple auteur de 30pts 13 rebonds contre Fenerbahce Ülker, ou 26pts 17 rebonds pour Ankara, est bien plus à l’aise de l’autre côté du terrain. Pour ne rien gâcher, Williams a pour lui d’être un excellent rebondeur offensif (plus de 4 par match avec Erdemirspor l’an passé). Il aura au final passé ses 2 premières saison pros en Turquie, et déjà construit un sympathique CV, finissant à 17pts 12.2 rebonds (et meilleur rebondeur) avec Izmir, avant de rejoindre Erdermirspor, éliminé en 3 manches par Efes Pilsen au 1er tour des playoffs, dans une série où Williams n’aura pas brillé.

Tout à fait ce dont avait besoin Fred Sarre, des points et du rebond pour jouer la carte de la complémentarité avec Pasco et l’expérience de John McCord. Il s’agit sans nulle doute de la recrue phrase d’un club strasbourgeois qui mixera stabilité (maintien d’Essart et Digbeu, retour de Jeanneau, une tête connue), et changement (départ de la quasi-totalité de l’effectif, Giffa souhaitant « tourner la page », Roberson sûrement trouver plus de dollars et Darden ayant migré 150km à l’Ouest vers Nancy).

S’il a semblé un peu poussif au départ, les premières recrues se faisant attendre, le recrutement de Strasbourg se conclut en beauté et il reste à voir ce que donnera l’ensemble, notamment l’inconnue Hawkins qui n’aura fait qu’une demi-saison à Besançon. A priori, et sans aucun élément puisque les strasbourgeois, à ce stade de la préparation, doivent encore enchaîner les tours de pistes, Williams devrait être l’option offensive numéro un. Ce qui changera les fans du Rhénus puisque celui qui tenait ce rôle l’an passé avait lui plutôt tendance à armer à 9m...