mercredi 22 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : L’Étendard de Brest a repris l’entraînement

Pro A : L’Étendard de Brest a repris l’entraînement

jeudi 25 août 2005, par patnba

Après son titre de champion de France de Pro B lors de la saison dernière, l’Étendard de Brest a gagné le droit d’évoluer dans l’élite. Les Finistériens repartiront donc en octobre (face au Mans) avec une équipe presque totalement renouvelée. Une fois encore...

Depuis mardi, les Brestois sont à pied d’œuvre. Ils ont donc lancé la nouvelle saison. Celle-ci verra le club finistérien (du Nord) accéder pour la première fois à l’élite du basket français. Le club coaché par Yves-Marie Vérove avait l’habitude de parvenir bon an mal an à obtenir un bon maintien avec un effectif ric-rac et de surcroît avec des joueurs dénichés on ne sait où. Mais la saison dernière fut celle de la surprise du chef. En effet, les Brestois décrochaient contre toute attente le titre de champion de pro B avec des joueurs pour certains inconnus. Très peu d’ailleurs sont restés au club, certains étant attirés par le chant des sirènes. Sont restés cependant : Jimmy Vérove, Garry Chathuant, Ted Berry et quelques jeunes.

Pour tenir la route en pro A, Jimmy Vérove (qui fait office de recruteur aussi) s’est donc mis en quête des pièces manquantes au puzzle. Sont donc arrivés : Yunss Akinocho (ex-Cholet et centre fédéral), Nils Gouacide (ex-Le Mans et Beauvais), Andrew Drevo (Américain, Sodertalje Kings, Suède), Maurice Bailey (Cotonou, ex-Nancy), Mike Jones (Américain, ex-Nantes entre autres) et Anthony Glover (Américain). Une dernière recrue doit être annoncée sous peu ; cette dernière sera américaine. Jimmy Vérove ne rejoindra, lui, ses coéquipiers qu’à partir du 2 septembre, étant pour le moment en rééducation à Capbreton pour son genou. Son coach de père étant, lui, en soins du côté de Roscoff pour un problème à une hanche. Celui-ci rejoindra d’ailleurs l’équipe le 28 août à Arles-sur-Tech, lieu du stage d’avant-saison qui débutera le 26.
Le style de l’équipe se rapprochera de celui de la saison dernière, c’est-à-dire un jeu rapide. La défense sera encore la marque de fabrique du team brestois. De surcroît, un joueur comme Anthony Glover a un jeu qui se rapproche assez de celui de l’ancien Brestois Kelvin Gibbs. Une référence. Le club a des ambitions modestes mais parle cependant d’un maintien sans trop souffrir. Et pourquoi pas si la mayonnaise prend vite créer à nouveau la surprise...