dimanche 24 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : L’ASVEL solide à Cholet

Pro A : L’ASVEL solide à Cholet

samedi 29 octobre 2011, par Christophe Blandin

Menée à la pause, l’ASVEL a fait la différence en seconde mi-temps en faisant céder la défense choletaise et s’est ainsi imposée à la Meilleraie sur le score de 79 à 70. Malmenée sur les derniers matches, la raquette villeurbannaise, qui attend le renfort de Ronny Turiaf présent à Cholet mais dont on ne connaît pas encore si son problème d’assurance sera réglé prochainement, a cette fois bien résisté d’autant plus que l’intérieur choletais Luc-Arthur Vébobe n’a pu fouler les parquets (angine). Maladroit en début de match, Tony Parker finit meilleur marqueur des siens avec 19 pts assortis de 7 pds. Le pivot Hilton Armstrong a lui sorti son meilleur match de la saison avec 13 pts et 10 rbs.

Les Villeurbannais se montrent maladroits durant les 10 premières minutes à l’image de Tony Parker auteur d’un petit 1 sur 5 et remplacé par Westermann après 8 minutes. L’entraîneur Pierre Vincent rentre vite dans ses rotations en espérant trouver la solution offensivement. Du coup, les Choletais font la course en tête avec notamment un Demetris Nichols en grande forme et bien en jambes (7 pts dans ce 1er quart-temps), à la conclusion d’un 6-0. D’autant plus qu’une nouvelle fois, la raquette villeurbannaise est dominée par Romain Duport, efficace en début de match, et Randal Falker, toujours précieux dans la raquette. Après 10 minutes de jeu, Cholet Basket mène de 6 points : 18-12.

L’ASVEL entame mieux la 2ème période avec un Hilton Armstrong qui met soudainement le nez à la fenêtre et un Léo Westermann qui apporte son adresse et sa science du jeu. Mais le coach choletais Erman Kunter trouve des solutions sur son banc et le duo de rookies américains Talor Battler - Chandler Parsons se montre prolifique dans ce 2ème quart-temps : 10 pts à 80% pour le combo et une belle polyvalence pour le second (4 pts et 2 rbs). Si bien que Cholet continue de mener au tableau d’affichage et un 7-0 offre aux Choletais leur plus gros avantage de la soirée (36-26). TP relance alors son équipe sur 2 pénétrations successives puis Phil Goss inscrit ses premiers points du match pour faire revenir l’ASVEL à 4 longueurs à la pause : 36-32.

Et l’ASVEL poursuit son effort au retour des vestiaires en démarrant ce 3ème quart-temps sur un 6-0 (soit un 12-0 à cheval sur les 2 quart-temps) qui lui permet de prendre l’avantage pour la première fois de la rencontre (36-38). Heureusement pour Cholet, le meneur Carl Ona Embo signe 2 paniers à 6,75 m pour stopper la belle série villeurbannaise et relancer sa formation. Cependant, les Villeurbannais continuent à se montrer adroits et un nouveau 6-0 à l’initiative de Tony Parker leur permet de bénéficier d’un premier vrai break, d’autant plus que l’intérieur américain Jamie Skeen signe 2 actions positives successives (un 2+1 suivi d’une réussite primée) : 44-52. A l’issue du 3ème quart-temps, l’ASVEL mène de 6 points : 48-54.

Coup dur pour coach Erman Kunter avec la 4ème faute de Randal Falker, socle défensif du CB. La défense du club des Mauges connaît alors de sérieuses défaillances et l’absence de Luc-Arthur Vébobe se fait encore plus cruellement ressentir. Avec Tony Parker à la baguette, l’ASVEL en profite et inflige alors un 12-0 pour s’envoler au tableau d’affichage (56-70) mais aussi vers la victoire. Si les anciens havrais Causeur et Duport alimentent la marque, c’est trop peu, trop tard pour Cholet Basket dont la défense s’est écroulée dans le dernier quart-temps (25 pts) et plus globalement en 2ème mi-temps. Un dernier dunk de Kim Tillie vient conclure cette rencontre sur le score de 79 à 70 en faveur de l’ASVEL.

- Les stats du match