vendredi 24 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Kevin Houston à Strasbourg

Pro A : Kevin Houston à Strasbourg

vendredi 10 août 2007, par Fabien Mougeot

La SIG clôt de belle manière son recrutement estival avec la signature de Kevin Houston (1.93 m, 31 ans), 4e meilleur marqueur de la Coupe ULEB l’an passé avec l’équipe belge de Mons-Hainaut. Kevin Houston n’est pas un inconnu du championnat de France, puisqu’il a été essayé sans succès par Mulhouse, par Paris et qu’il a disputé quelques matches avec Orléans. Il évolue aux postes d’arrière et d’ailier.

JPEG - 23.5 ko
Kevin Houston

Natif de Brooklyn à New York, Kevin Houston est un bourlingueur. En effet, il fréquente trois universités différentes : Seward County CC, Miami (7.1 pts, 3.8 rbds) et St Bonaventure. Dans cette dernière université, il réalise une solide saison senior, aux côtés de Marques Green (ex-Nancy) et de JR Bremer (ex-Boston Celtics) : 19.5 pts, 7.1 rbds, 0.7 pds.

Il tente sa chance en Alsace, déjà, à Mulhouse, au cours de l’été 2001. Il est en concurrence avec Tariq Kirksay. Mais les deux joueurs étant très bons l’un et l’autre, Mulhouse leur demande de prolonger l’essai, ce qu’ils refusent tous deux.

Une très grave blessure le prive de basket durant toute l’année 2001-2002.

Il est testé ensuite en 2002 par Paris qui décide de ne pas le conserver. Il signe alors à Orléans, où il remplace Mario Porter : il y dispute quelques rencontres (16.5 pts, 8 rbds de moyenne), mais n’est pas conservé.

Il part alors pour la Belgique, à Bree. Il montre toute ses qualités de scoreur (16.7 pts, 4.9 rbds, 2.2 pds). Toutefois, il n’est pas conservé et se dirige vers Louvain. C’est dans ce club qu’éclate véritablement le talent de Kevin Houston, qui devient le meilleur scoreur et la meilleure évaluation de Belgique : 21.9 pts, 6.1 rbds, 1.5 pds. Il attire alors les convoitises du Dexia Mons-Hainaut en 2005, club sous les couleurs duquel il évolue durant deux saisons. En 2005-2006, il réalise 16.1 pts, 5.8 rbds, 1.2 pds en ligue belge et découvre la FIBA Cup (15.6 pts, 7.3 rbds). La saison dernière, il confirme son statut en Belgique (16.9 pts, 6.3 rbds) et fait une campagne d’ULEB Cup de toute beauté : 18.1 pts à 48 % à 2 pts, 55 % à 3 pts, 87 % aux lancers, 6.4 rbds, 1.2 pds, 1.8 interceptions pour une évaluation de 22.5 (4e de la compétition).

Soucieux de trouver un club rapidement en raison d’une paternité imminente, Kevin Houston signe dès l’ouverture du marché estival au Mega Ishrana Belgrade en Serbie. Mais le club ne jouant pas de coupe d’Europe et la famille Houston ne se plaisant pas en ex-Yougoslavie, Houston se laisse séduire par la SIG, où il a signé pour un an.

Féroce scoreur doté d’un shoot extérieur dévastateur, ailier aux qualités athlétiques et humaines reconnues, Kevin Houston est appelé à être l’un des piliers de l’effectif d’Eric Girard. Aux côtés d’Eddie Shannon, de Gautier Darrigand, d’Afik Nissim et de Derrick Obasohan, Houston complète un secteur extérieur très prometteur. Il devrait clore le recrutement de la SIG, après les signatures de Derrick Obasohan, de Rob Lewin, d’Eddie Shannon et de Jai Lewis, sauf si le jeune Elson Mendy refaisait l’objet d’un prêt, auquel cas la SIG rechercherait un 4e Français pour compléter son effectif.