mercredi 24 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : KC Rivers à Roanne

Pro A : KC Rivers à Roanne

mercredi 30 juin 2010, par Christophe Blandin

Après avoir consolidé son banc avec les signatures de Philippe Braud, de Jean-Michel Mipoka et d’Alexis Tanghe, la Chorale de Roanne vient d’annoncer l’arrivée pour une saison de l’ailier américain KC Rivers (1,95 m, 23 ans) en provenance du club italien de Trévise. Sorti de l’université de Clemson en 2009, ce fort shooteur avait débuté sa carrière professionnelle en Italie la saison passée où il s’était fait remarquer en A2 avant d’intégrer la prestigieuse formation de Trévise. A Roanne, il succédera à son compatriote David Noel parti au Paris-Levallois. Actuellement aux Etats-Unis, l’entraîneur roannais Jean-Denys Choulet recherche désormais un meneur et un pivot américains pour clore son recrutement.

JPEG - 59.1 ko
KC Rivers

Originaire de Charlotte, passé par le lycée d’Independence High dans sa ville natale puis par la réputée Oak Hill Academy, Rivers a intégré l’université de Clemson pour la saison 2005-2006 et y aura effectué un cursus NCAA complet. Après une saison freshman encourageante qui lui permet d’intégrer à plusieurs reprises le cinq de départ (7,1 pts à 37,7 % et 4,8 rbs en 25 min), il monte clairement en régime lors de sa 2ème année chez les Tigers en parvenant à doubler sa production offensive : 14,0 pts à 46,2 % et 4,5 rbs en 29 min. Une ligne de stats qu’il confirme lors de son année junior qui le voit également devenir un titulaire indiscutable et décrocher une nomination dans la "second-team All-ACC" : 14,7 pts à 43,8 % (40,2 % à 3 pts) et 6,3 rbs en 30 min. Il quitte finalement le campus de Clemson au printemps 2009 au terme d’une saison senior où il aura quelque peu marqué le pas : 14,2 pts à 44,9 % (39,2 % à 3 pts), 6,0 rbs et 1,6 pd en 31 min.

L’été dernier, pour démarrer sa carrière professionnelle, il traverse l’Atlantique et rejoint l’Italie. Dans un premier temps, il évolue en seconde division sous les couleurs de l’AB Latina. En 12 rencontres, il affole les compteurs et attire l’attention des meilleurs clubs transalpins : 24,5 pts à 43,6 % (37,1 % à 3 pts), 5,7 rbs et 1,2 pd en 38 min. C’est finalement la Benetton Trévise qui parvient à le recruter lors du moins de décembre 2009. Il termine ainsi la saison au sein du club trévisan où il confirme ses qualités de scoreur que ce soit dans l’élite italienne (12,3 pts à 47,2 % dont un joli 42,7 % à 3 pts, 4,5 rbs et 1,4 pd en 31 min) ou en Eurocoupe (11,3 pts à 49,3 %, 3,1 rbs et 2,0 pds en 29 min).

Gaucher, fort shooteur, bon défenseur, capable d’apporter aux rebonds, Rivers pourrait bien s’avérer être, une nouvelle fois, une très bonne pioche pour la Chorale de Roanne.