dimanche 20 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : JR Reynolds à Orléans

Pro A : JR Reynolds à Orléans

jeudi 15 juillet 2010, par Christophe Blandin

Après les signatures de Sean Marshall et de Zach Moss, l’Entente Orléanaise poursuit son recrutement avec la signature de l’arrière américain JR Reynolds (1,90 m, 26 ans). Auteur d’un passage plutôt correct en France il y a 2 saisons sous les couleurs villeurbannaises, cet arrière, capable d’évoluer également sur le poste de meneur, effectuera ainsi son retour en Pro A avec Orléans où il devra assumer la difficile succession de Cedrick Banks parti à Limoges.

JPEG - 29.9 ko
JR Reynolds

Natif de Roanoke dans l’état de Virginie, James Richard aka "JR" Reynolds est passé par deux lycées, tout d’abord la Roanoke Catholic HS avant de rejoindre le réputé lycée de la Oak Hill Academy qui a vu passer de nombreux futurs joueurs NBA. Pour son cursus NCAA, il choisit de ne pas quitter son état natal et opte ainsi pour l’université de Virginia qu’il intègre pour la saison 2003-2004. Une saison freshman plutôt convaincante qui lui vaut d’intégrer le 5 majeur de sa formation et d’être désigné dans la "All-ACC Freshmen Team" : 9,4 pts à 44,1 % (38,4 % à 3 pts), 1,7 rb et 2,0 pds en 25 min. La saison suivante, il confirme en faisant progresser légèrement ses moyennes statistiques même si son adresse globale chute assez nettement : 10,7 pts à 36,3 %, 2,5 rbs et 1,7 pd en 32 min. Il se relance lors de sa saison junior en s’imposant comme le leader des Cavaliers et obtient logiquement une nomination dans la "All-ACC Third Team" grâce à des stats en forte progression : 17,0 pts à 40,7 %, 3,1 rbs et 3,1 pds en 33 min. Il quitte finalement le campus de Virginia au printemps 2007 au terme d’une dernière année NCAA très solide : 18,4 pts à 42,9 % (36,9 % à 3 pts), 4,0 rbs et 3,7 pds mais 3,0 bps en 32 min. Malgré son élection dans la "All-ACC Second Team", il ne parvient cependant pas à séduire une franchise NBA lors de la draft NBA 2007.

Pour débuter sa carrière professionnelle, il choisit alors de traverser l’Atlantique et s’engage en faveur de la formation de Vanoli Soresina qui évolue en seconde division italienne. Ce combo guard y réalise une belle saison rookie en faisant notamment valoir de belles qualités offensives et en prouvant également sa capacité à mener le jeu : 17,3 pts à 46,2 % (40,4 % à 3 pts), 3,5 rbs et 3,2 pds en 32 min.

Il rejoint ensuite la France en signant pour une saison en faveur de l’ambitieuse formation de l’ASVEL. Évoluant sur les 2 postes arrières, il réalise une saison plutôt intéressante sur un plan statistique : 11,8 pts à 48,2 % (41,2 % à 3 pts), 2,4 rbs et 4,1 pds en 26 min. Surtout, il se montre à son avantage durant les playoffs conduisant la maison verte vers un nouveau titre de champion de France.

Il quitte néanmoins le sol français l’été dernier pour revenir en Italie mais, cette fois-ci, au sein de l’élite transalpine. Il s’engage en effet en faveur du club de Naples mais est coupé avant même que la saison ne débute. Il rebondit quelques semaines plus tard sous le maillot de Varese. Il y dispute 13 rencontres plutôt ternes : 5,3 pts à 36,7 %, 1,5 rb et 1,8 pd en 17 min.

Rapide, bon shooteur, disposant d’un premier pas explosif qui lui permet d’attaquer facilement le cercle, capable de mener le jeu, Reynolds tentera de rebondir avec l’Entente Orléanaise après une saison décevante dans la botte italienne.

- La fiche de JR Reynolds