mercredi 16 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Hiram Fuller de retour à Pau-Orthez

Pro A : Hiram Fuller de retour à Pau-Orthez

vendredi 11 juillet 2008, par Christophe Blandin

Après avoir nommé l’ancien coach clermontois Jean-Aimé Toupane au poste d’entraîneur (Laurent Mopsus reprenant ses fonctions d’assistant), Claude Bergeaud et le staff de l’Elan Béarnais ont annoncé le retour au club de l’intérieur américain Hiram Fuller (2,06 m, 27 ans). Victime d’une rupture partielle du tendon d’Achille durant son passage à Chalon, Fuller aura connu une dernière saison mouvementée passant par 4 formations et espère donc se relancer en retrouvant la formation paloise et en prouvant qu’il a retrouvé l’intégralité de ses moyens physiques. Pour clore son recrutement, le staff palois est à la recherche d’un arrière qui ne sera pas Antonio Graves en contact avec le Cibona Zagreb ainsi que d’un intérieur capable de s’écarter, Antywane Robinson étant trop cher pour le moment.

JPEG - 20.7 ko
Hiram Fuller

Originaire de St. Louis dans le Missouri, Fuller est d’abord passé par 2 JuCo avant d’intégrer la fac de Fresno State. En 1999-2000, il évolue ainsi au sein du Modesto Junior College en Californie où il tourne à 14 pts et 12 rbs par match avant d’intégrer la saison suivante le Wabash Valley Junior College. Avec ce JuCo, il tourne à 14 pts et 10,5 rbs par match et est considéré comme le 2ème meilleur "power forward" de JuCo en amenant sa formation à un excellent parcours de 37 victoires pour 1 défaite.

En contact avec les universités de Cincinnati et d’Oregon, il choisit finalement d’intégrer la fac de Fresno State. Dès sa première saison (en 2001-2002) chez les Bulldogs, il apporte ses qualités aux rebonds qui lui permettent d’intégrer à 10 reprises le 5 majeur de son équipe : 5,2 pts à 44,4 % et 5,6 rbs en moyenne sur la saison. La saison suivante, pour sa dernière année d’éligibilité NCAA, il fait largement progresser ses stats : 10,0 pts à 54,8 %, 7,4 rbs et 1,2 pds en 24 min.

Non drafté à sa sortie de Fresno State, il participe cependant au training camp des Indiana Pacers mais ne parvient pas à décrocher un contrat. Il rejoint alors la NBDL avec l’espoir de décrocher un contrat NBA. Et c’est ce qui arrive lorsque les Atlanta Hawks font appel à lui pour un contrat de 10 jours en février 2004 : 2,0 pts et 2,8 rbs en 11 min et 4 matches disputés. Une fois cette pige achevée, il retourne chez les North Charleston Lowgators en NBDL.

Après un passage en Corée du Sud au sein des Inchon ET Land Black Slamer, il revient en NBDL en décembre 2004 en s’engageant avec les Florida Flame. Il y réalise de solides prestations qui lui permettant d’être retenu dans l’équipe type de la ligue de développement : 13,9 pts, 8,5 rbs et 1,7 ct.

Après un été 2005 passé au Venezuela et aux Philippines, il tente de nouveau sa chance en NBA cette fois-ci avec les Washington Wizards mais, sans contrat, il se voit dans l’obligation de retourner chez les Florida Flame où il confirme ses solides dispositions avec des moyennes de 12,0 pts et 9,1 rbs par match.

Suite à l’éviction de TJ Lux, l’Elan Béarnais fait appel à ses services en février 2006 afin de renforcer sa raquette en apportant notamment ses qualités athlétiques. Au sein de la formation paloise, il fait rapidement valoir sa présence dans la raquette mais une lésion interne du ménisque l’oblige à stopper sa saison au mois de mai : 12,8 pts à 51,5 %, 7,3 rbs et 1,5 ct en 23 min.

Une fois sur pied et après quelques tentatives auprès des franchises NBA, il aura attendu mars 2007 pour décrocher un contrat en tant que pigiste médical à l’Elan Chalon. Malheureusement pour lui, une nouvelle grave blessure (rupture partielle du tendon d’Achille) stoppa son aventure bourguignonne après seulement 4 rencontres : 10,3 pts à 50,0 % et 5,0 rbs en 17 min.

A la rentrée 2007, il participe au camp d’avant saison des Utah Jazz puis part en Chine où il dispute 11 rencontres avec les Shanxi Dongshen Kylins : 20,6 pts et 13,1 rbs. Il quitte l’Asie pour rallier Porto Rico où il passe successivement par les clubs des Atleticos de San German et des Indios de Mayaguez. En avril dernier, il achève enfin sa saison avec la formation d’Al Kuwait SC au Koweit.

Joueur au physique imposant, très bon rebondeur, bon contreur, Fuller viendra densifier la raquette de l’Elan Béarnais en apportant toutes ses qualités athlétiques. Avec Ludovic Vaty et le jeune Fernando Raposo plus un intérieur américain qui ne devrait pas être Antywane Robinson, Pau-Orthez devrait disposer d’une raquette athlétique et physique.

- La fiche d’Hiram Fuller