jeudi 30 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Fred Adjiwanou à Orléans

Pro A : Fred Adjiwanou à Orléans

jeudi 21 juin 2007, par Christophe Blandin

Après avoir enregistré les arrivées de Luc Louvès et d’Aldo Curti, l’Entente Orléanaise poursuit son recrutement avec la signature du pivot français Frédéric Adjiwanou (2,05 m, 27 ans) qui évoluait au Mans la saison passée. La révélation de la saison 2005-2006 avec Reims s’est engagée pour 2 saisons en faveur du club du Loiret où il prend la place de Mo Kanté.

Avant de partir aux Etats-Unis, Adjiwanou est passé par le centre de formation du CSP Limoges. Puis il choisit d’intégrer le Junior College de Foothill où évoluèrent de nombreux jeunes français. Affichant des moyennes de 18 pts et 8 rbs par match, Adjiwanou reçoit alors des offres de nombreuses universités parmi lesquelles Kentucky, Arizona et UNLV. Mais l’ancien limougeaud choisit finalement la fac de Saint Mary’s où est passé également le frère de Tariq Abdul Wahad, Samuel Saint-Jean.

Dès sa première saison à St Mary’s, Adjiwanou s’impose dans la rotation des Gaels en apportant notamment une aide précieuse aux rebonds et finit les 6 derniers matches de la saison en tant que titulaire : 9,8 pts à 44,3 % et 4,8 rbs en 19 min. La saison suivante, Adjiwanou se voit logiquement confier plus de responsabilités et apporte davantage aux rebonds : 8,8 pts à 42,4 % et 6,7 rbs en 24 min. Pour sa dernière saison en NCAA en 2004-2005, Adjiwanou a vu ses stats légèrement baisser malgré un temps de jeu supérieur : 8,0 pts à 40,9 % et 6,6 rbs en 27 min.

Adjiwanou débarque ensuite à Reims pour ses débuts professionnels qui seront très convaincants puisqu’il était considéré comme la révélation française de la saison. En Champagne, il réalise en effet une saison brillante tout en permettant à sa formation de se maintenir en Pro A : 13,0 pts à 59,5 % et 6,3 rbs en 28 min.

C’est ainsi qu’Adjiwanou pose ses valises au Mans la saison dernière. Dans une rotation de club d’Euroligue, Adjiwanou a éprouvé plus de difficultés à se faire sa place et, dans un rôle de 4ème intérieur, il ne parvint pas à répondre aux attentes du staff sarthois : 3,1 pts à 40,3 % et 2,6 rbs en 13 min.

En rejoignant le Loiret, Adjiwanou espère donc obtenir davantage de minutes pour se relancer. Il composera la raquette orléanaise avec l’intérieur au passeport anglais Zeb Cope qui a prolongé pour une saison supplémentaire et un pivot américain qui reste à trouver.

- La fiche de Frédéric Adjiwanou