mardi 28 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Eric Campbell à l’ASVEL

Pro A : Eric Campbell à l’ASVEL

mercredi 9 juillet 2008, par Christophe Blandin

Après la signature de l’intérieur français Ali Traoré, l’ASVEL et son nouvel entraîneur Vincent Collet poursuivent la refonte de leur secteur intérieur. Pour compenser le départ de Lamayn Wilson à Nancy, les dirigeants villeurbannais ont ainsi annoncé la signature pour les 2 prochaines saisons de l’intérieur américain Eric Campbell (1,95 m, 31 ans), un joueur que Collet connaît très bien pour l’avoir dirigé durant 2 années au Mans. Après avoir brillé en Euroligue sous les couleurs sarthoises, Campbell avait effectué son retour la saison passée en Israël.

JPEG - 32 ko
Eric Campbell

Originaire de Thomersville, Campbell est sorti de la modeste université de Spring Hill évoluant dans le championnat universitaire NAIA. Durant sa dernière saison dans cette fac, en 1998-1999, il scorait 23,1 pts en moyenne par match. A sa sortie de fac, il rejoint le championnat israëlien où il passera les 6 premières saisons de sa carrière professionnelle. Cet intérieur tonique est ainsi passé de 1999 à 2002 par le club d’Elizur Kiryat Ata et a évolué les 3 saisons suivantes dans le club d’Ironi Nahariya. Lors de la saison 2004-2005, il affichait les stats suivantes en D1 israëlienne : 10,8 pts, 9,8 rbs et 1,4 cts en 34 min.

Il signe durant l’été 2005 en faveur du Mans où il arrive en compagnie de son spectaculaire compatriote Kenny Gregory. Il y réalise une belle saison 2005-2006 remportant à la fois la Semaine des As (où il est élu MVP de la compétition) et le titre de champion de France tout en apportant une solide présence défensive dans la raquette : 7,9 pts à 50,0 %, 5,3 rbs et 0,6 ct en 24 min. Il reste logiquement dans la Sarthe la saison suivante pour découvrir l’Euroligue, une compétition où il brille et se révèle ainsi au plus haut niveau : 13,6 pts à 62,8 %, 7,1 rbs et 0,7 ct en 31 min. Dans le contexte de la Pro A, il monte également en régime même si le MSB ne parvient pas à décrocher le moindre titre : 12,5 pts à 61,4 %, 7,4 rbs et 0,5 ct en 30 min.

L’été dernier, il avait choisi de retourner en Israël et plus précisément au sein de la formation d’Hapoel Holon. Il y aura confirmé ses belles prestations mancelles en étant l’un des éléments majeurs de sa formation dans sa conquête du titre israëlien face à l’éternel Maccabi Tel Aviv : 11,5 pts et 8,0 rbs.

Joueur ultra-athlétique, fort défenseur, Campbell compense sa petite taille par une grosse activité sous les panneaux ce qui se traduit par une belle présence aux rebonds mais aussi aux contres.

- La fiche d’Eric Campbell