dimanche 25 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Derrick Obasohan de retour au HTV, Boungou Colo en doublure

Pro A : Derrick Obasohan de retour au HTV, Boungou Colo en doublure

vendredi 19 juin 2009, par Christophe Blandin

Le MVP 2009 de la Pro A Austin Nichols en partance, Hyères-Toulon a obtenu le retour au club de Derrick Obasohan (1,99 m, 28 ans) qui avait déjà évolué au HTV lors de la saison 2006-2007 et qui suppléera numériquement Nichols. Après 2 saisons passées à Strasbourg, Obasohan s’est engagé pour 3 saisons en faveur du HTV pour le plus grand plaisir de l’entraîneur varois Alain Weisz qui s’est réjoui de cette signature comme il l’a confié à l’AFP : "C’est une très bonne chose. Sans faire injures aux autres joueurs, il faut savoir que Derrick a sauvé le club de la relégation en 2006/2007, en faisant des matches retours de grande qualité. Quand je suis arrivé au HTV, j’ai regretté de ne pouvoir le garder". La doublure de l’ailier cotonou sera le jeune congolais naturalisé français Nobel Boungou Colo (2,02 m, 21 ans) qui a paraphé un contrat de 2 ans en faveur de la formation azuréenne.

JPEG - 13 ko
Derrick Obasohan
Photo : Tuan Nguyen

Cet ailier américain au passeport nigérian a été débusqué durant l’été 2006 par le HTV en Belgique, à Pepinster, où il affichait la ligne de stats anonyme de 9.4 pts et 2.7 rebonds par match... Et pourtant, le meilleur marqueur de la fac de Texas Arlington, dont il est sorti en 2004 avec 16 pts et 5 rebonds par match, allait devenir l’attraction de la fin de saison 2006/2007 en ProA.

Après un début de saison poussif dans le Var, subitement, c’est l’explosion. Meilleur marqueur du cycle retour (20,3 pts), auteur d’un coup de folie prolongé durant tout le mois de mars (34pts à Pau, 36 contre le BBCD, 32 à Nancy), Derrick Obasohan se fait un sacré nom et une réputation qui doit le conduire à viser plus haut la saison suivante.

Malgré des sollicitations nombreuses (Gravelines, Le Mans, Nancy, plus toutes celles qui n’auraient pas filtré...), le natif de Houston se retrouve à Strasbourg, pour deux saisons, où il doit assurer la succession de la pépite Chuck Eidson. En Alsace, sa première saison est correcte sans plus (11,2 pts à 43,1 % dont un joli 44,4 % à 3 pts et 3,0 rbs en 27 min) et surtout la SIG ne trouve pas la bonne carburation et échoue ainsi à une décevante 12ème place. Cette année, celui qui participa au championnat du Monde 2006 avec la sélection nigériane aura assuré un rendement statistique plus intéressant malgré l’arrivée à son poste de l’américain John Allen d’où un temps de jeu plus réduit : 11,6 pts à 48,2 % (45,6 % à 3 pts) et 3,5 rbs en 23 min.

Fort shooteur, très physique, bon défenseur, le retour d’Obasohan dans la rade toulonnaise pourrait être l’une des très belles affaires de l’inter-saison si le nigérian retrouve son rendement de mars 2007.

- La fiche de Derrick Obasohan

Originaire de Brazzaville au Congo, Nobel Boungou-Colo a ensuite rejoint la France et plus précisément la région parisienne où il a fait ses débuts en club avec la formation de Juvisy-sur-Orge avec qui il a rapidement évolué en N3. Suite au déménagement de sa famille à µVendôme, il intègre l’ADA Blois évoluant principalement avec la réserve de club blésois en raison de son statut d’étranger.

Pour continuer à progresser, il opte en 2007 pour le centre de formation voisin d’Orléans. Il se met rapidement en évidence avec les Espoirs orléanais mais ne décroche que quelques minutes avec les pros durant ses 2 saisons passées dans le Loiret. Cette année, il n’aura ainsi foulé qu’à 6 reprises les parquets de Pro A pour des stats anecdotiques : 1,0 pt à 60,0 %. Durant son séjour à l’Entente, il aura également obtenu sa naturalisation françise en juin 2008 de quoi lui ouvrir les portes de tous les clubs pros.

Ultra-athlétique, il se sera aussi fait remarquer par sa participation au dernier concours de dunks du All Star Game à Bercy.

En rejoignant Hyères-Toulon, Boungou Colo espère obtenir davantage de minutes pour démontrer son talent de scoreur au plus haut niveau.

- La fiche de Nobel Boungou Colo