lundi 27 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Pro A : Cholet dans le doute pour le tour préliminaire

Pro A : Cholet dans le doute pour le tour préliminaire

vendredi 23 septembre 2011, par patnba

Le recrutement avait fait naître des espoirs du côté de la Meilleraie, y compris pour le tour préliminaire de l’Euroligue qui approche. Les blessures qui s’accumulent risquent de gâcher ces espérances.

La perte du titre lors de la finale face à Nancy avait engendré une cascade de départs. Certains joueurs étant peu intéressés de voir le club obligé de passer par le tour préliminaire pour avoir droit de participer à nouveau à l’Euroligue. D’autres, après une très bonne saison, n’ayant pu résister aux chants des sirènes européennes. Un joueur comme Mejia, après avoir beaucoup donné à Cholet, méritait de partir. La plus grosse perte venant de De Marcus Nelson, un joueur précieux pour sa défense et son côté all around, qui quittait le club après seulement une saison.

Les recrutements de Hite (vu à Limoges la saison dernière), Byars et de Talor Battle, un jeune arrière shooteur US issue de Penn State, auguraient d’une bonne saison malgré tout. L’arrivée de Chandler Parsons, joueur issu de Florida et drafté au premier tour avec l’assurance d’un contrat garanti, a pu, après le lock-out NBA, être finalisé. Arrière précieux pour son côté touche à tout, un petit peu le profil de Nelson, avec une différence de... taille : il fait plus de 2 m. Joueur adroit, il tournait entre 10 et 15 points dans une université faisant partie d’une conférence référencée en NCAA. Bien sûr, dans son contrat figure une clause lui permettant de rejoindre la NBA dès la fin du lock-out. Mais s’il peut aider l’équipe à se qualifier pour l’Euroligue, ce sera du bonus.

Déjà beaucoup de blessés

Tout se présentait bien, mais, patatras, les blessures venaient gâcher le début de saison, en particulier Hite et Byars, auxquelles venait s’ajouter celle du meneur remplaçant Carl Ona Embo. Ah ! les entraînements de Maître Kunter...

Le tour préliminaire s’annonce mal pour les Maugeois qui n’auront pas disputé leurs derniers matches amicaux au complet. Un gros handicap. Et selon la gravité des blessures, si remplaçants il y a, ils n’auront que peu de temps pour se faire à leur nouvelle équipe.