dimanche 17 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A - Cholet Basket : Rectifier le tir en Lorraine

Pro A - Cholet Basket : Rectifier le tir en Lorraine

vendredi 16 avril 2004, par patnba

La victoire des visiteurs manceaux mercredi est indiscutable. Néanmoins, le goût est amer dans la bouche des Choletais car CB n’a jamais réussi à développer son jeu. Gélabale et ses équipiers vont donc se servir de leur déplacement en Lorraine, équipe en difficulté, pour rectifier le tir.

« Ce n’est pas catastrophique ! Le Mans est leader. Il ne faut pas oublier qu’ils ont passé un 35-14 à Pau en l’espace d’un quart-temps, dimanche dernier, face à une équipe qui a joué l’Euroligue. » Erman Künter n’a pas tort de relativiser le revers de son équipe. La prestation des Manceaux, mercredi soir, conforte ses propos. Et puis, ces temps-ci, aucune équipe en France ne semble capable de battre le MSB, même si Foirest et Dubos faisaient défaut aux Palois dimanche dernier à Antarès. Le coach de Cholet-basket n’est pas satisfait pour autant. « On n’a pas bien joué. On n’a pas très, très mal défendu, mais on a eu des problèmes en attaque. On a perdu des ballons et on n’a pas été assez collectifs. » Terrell Lyday, auteur d’un terrible 0 sur 9 à trois points, est bien entendu visé. Mais face à la grosse défense mancelle, le meneur américain était peut-être le seul à pouvoir se créer de bonnes positions de tirs.

Mickaël Gelabale, déçu après la rencontre de n’avoir pas forcé son talent, était lui aussi sans doute capable de prendre des tirs. Mais sa timidité - il l’a avoué - l’en a empêchée. Ainsi, il s’est contenté de trois shoots en première mi-temps. C’est peut-être l’une des raisons principales des vingt-cinq petits points inscrits par CB à la pause. « Il doit être plus agressif, mais jusqu’à cette saison, il n’était pas un joueur majeur. L’année dernière, il jouait seulement 10-12 minutes par match, rappelle son coach. Maintenant, c’est vrai qu’on attend un peu plus de lui. C’est d’ailleurs très bien qu’il se mette la pression. »

Demain soir, à Nancy, les coéquipiers de Cédric Ferchaud vont donc tenter de rectifier leurs erreurs commises face au Mans. « Nous avons joué avec de l’intensité et du cœur, mais pas assez intelligemment en attaque. Nous avons oublié les systèmes de jeu, les écrans et shooté un peu trop vite, indique l’arrière choletais. A nous de repartir de l’avant dès samedi. » D’autant plus que l’adversaire lorrain n’est pas au mieux.

Baladé mercredi à Pau (102-73), peut-être encore privé de Masingue et du Serbe Nedic, qui cumulaient 24,6 points avant de se blesser, Nancy ne part pas favori face à Cholet. Surtout que l’apport du joker Cakic n’est pas celui escompté, le rebondeur Jojo Garcia n’est pas au meilleur de sa forme et que le jeu dépend beaucoup de l’ancien Choletais Randolph Childress. Par exemple, à Pau, le Sluc a rivalisé quinze minutes, mais, une fois le meneur US placé sur le banc avec trois fautes personnelles, l’équipe de Sylvain Lautié a encaissé un 17-2 dont elle ne s’est jamais remise.

Dixièmes à quatre points de la huitième place, les Lorrains doivent cependant impérativement l’emporter pour espérer décrocher un ticket pour les playoffs. Et une équipe dos au mur peut s’avérer redoutable.

SLUC NANCY : 4 Gagneur (1,99 m, ailier), 5 Garcia (2,06m, pivot, US, Chypre), 6 Beyina (1,98m, ailier), 7 Cakic (2,07m, intérieur, Serbie-Monténégro), 8 Childress (1,88m, meneur, US), 9 Vinson (1,93m, arrière, US), 10 Dzeverdanovic (1,88m, meneur, Serbie-Montenegro), 11 Videnov (1,97m, ailier, Bulgarie), 12 Mendy (2,04m, intérieur), 14 Mels (1,86m, arrière), 15 Zianveni (1,98m, intérieur).


Échos lorrains


• Les regrets nancéiens. Nancy regrettera longtemps son match face au Mans, le 3 avril dernier. Le Sluc menait d’un point et après un tir adverse raté à la sirène, la salle Jean Weille a vu l’exploit se concrétiser. Sauf qu’un arbitre a sifflé une faute loin du ballon sur Nicevic. Le Croate a inscrit un lancer, avant la victoire des siens en prolongation.

• Fred Vinson de retour. Pour s’être montré très virulent à l’encontre des arbitres du match Nancy - Le Mans, l’arrière-shooteur américain avait été suspendu par la commission juridique et de discipline de la Ligue. Absent à Gravelines et à Pau, il fera son retour face à Cholet. Initialement prévue jusqu’au 19 avril, sa suspension a été réduite suite à une requête du club lorrain.

• Masingue et Nedic dans l’effectif nancéien ? Même s’ils sont officiellement arrêtés jusqu’au 26 avril, les blessés Masingue et Nedic pourraient quand même renforcer leurs équipiers, demain soir. Il se dit du côté de la Lorraine que les locaux souhaitent disposer de tous leurs atouts lors de ce match crucial pour eux.