jeudi 29 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Chalon signe Ford, Ekanga et Badiane

Pro A : Chalon signe Ford, Ekanga et Badiane

lundi 25 juin 2007, par Christophe Blandin

L’Elan Chalon vient d’officialiser la signature de 3 joueurs pour la saison prochaine. Arrivent ainsi en Bourgogne le pivot américain de Besançon, John Ford (2,07 m, 29 ans), le MVP français de Pro B, Joachim Ekanga (1,87 m, 29 ans), et le pivot du Stade Clermontois, Moussa Badiane (2,08 m, 25 ans). Badiane et Ekanga se sont engagés pour une durée de 2 saisons alors que Ford a paraphé un contrat portant sur une seule année. L’Elan espère toujours conserver son meneur américain Terrell Everett, révélation des derniers play-offs, alors que l’international Mamoutou Diarra devrait rester.

JPEG - 58.8 ko
John Ford
Photo : Yannick Donzé

John Ford est sorti de l’université de Colorado State en 2000. Puis il a successivement évolué en Lituanie (Sema Panevezys), en IBA (Des Moines Dragons), en CBA (Rockford Lightning), en ABA (Kansas City Knights) et enfin en Finlande (Componenta Karkkila) lors de la saison 2002-2003. La saison suivante, Ford évoluait à Quimper avec qui il a terminé à la première place du championnat de N1 permettant au club du Finistère d’obtenir son billet pour la Pro B. MVP du All Star Game de N1, Ford était considéré comme le meilleur pivot du championnat fédéral : 18,7 pts et 7,8 rbs.

Essayé par Nanterre en septembre 2004, Ford est finalement confirmé pour la saison par le club des Hauts-de-Seine et signe une très belle première année en Pro B : 14,0 pts à 55,8 % et 6,9 rbs en 29 min. Ford rejoint alors l’ambitieux club de Besançon et permet à la formation de Germain Castano d’accéder à la Pro A au terme d’une très belle saison : 18,2 pts à 60,2 % et 8,1 rbs en 35 min. Resté dans le Doubs la saison dernière, Ford n’aura pas loupé ses débuts en Pro A en étant l’un des éléments les plus réguliers du BBCD sans parvenir à éviter la descente de son club : 15,4 pts à 51,9 % et 5,7 rbs en 33 min.

Bon attaquant, contreur réputé, Ford apportera de la verticalité à la formation de Greg Beugnot qui en manquait la saison passée suite à la blessure d’Hiram Fuller.

- La fiche de John Ford

JPEG - 20.6 ko
Joachim Ekanga
Photo : Xavier Beaurain

L’international camerounais Joachim Ekanga aura connu un parcours semé d’embûches pour s’imposer parmi les pros. Après une courte pige à l’Hermine de Nantes lors de la saison 1999-2000, Ekanga rejoint ensuite Cambrai en N2 puis Rodez en N1 lors de la saison 2001-2002. Considéré comme l’un des tout meilleurs français de N1, Ekanga est alors recruté par Mulhouse. En Alsace, Ekanga poursuit sa progression et devient l’un des français majeurs de Pro B.

Après une saison 2004-2005 délicate à Beauvais (malgré une moyenne de 15,0 pts et 4,4 rbs) du fait des soucis financiers rencontrés par le club picard, l’ancien membre de la Slam Nation s’est ensuite bien relancé avec Nanterre. Après une belle première année en banlieue parisienne (11,5 pts à 42,5 % et 3,6 rbs en 30 min), Ekanga est encore monté en régime cette année et a été l’un des artisans majeurs de la superbe saison de la JSF conclue par une finale de Coupe de France perdue face à Pau-Orthez : 13,4 pts à 46,0 % et 4,3 rbs en 33 min. Une saison qui lui permit de remporter fort logiquement le trophée de MVP français de Pro B.

Fort défenseur, attaquant complet, Ekanga se voit offrir à presque 30 ans sa première chance d’évoluer dans l’élite. Ekanga apportera notamment ses qualités athlétiques au sein de la rotation de Greg Beugnot.

- La fiche de Joachim Ekanga

Passé par le centre de formation de Nancy, Badiane a ensuite rejoint les Etats-Unis et l’université d’East Carolina où il a effectué l’intégralité de son cursus NCAA. Sorti en 2005 de cette petite fac, le frère du roannais Pape a alors fait son retour en Lorraine. Mais, du fait d’un faible temps de jeu au sein de la forte raquette nancéienne (4,8 pts et 4,3 rbs en 13 min), Badiane avait rejoint le Stade Clermontois la saison passée pour gagner du temps de jeu. Le natif d’Orsay n’aura cependant que répondu partiellement aux attentes de l’entraîneur auvergnat Jean-Aimé Toupane : 6,6 pts à 48,1 %, 3,6 rbs et 0,9 cts en 18 min.

Appelé à être la doublure de John Ford, Badiane apportera en priorité sa verticalité et ses qualités défensives à l’effectif bourguignon. A lui désormais de répondre aux attentes pour gagner des minutes.

- La fiche de Moussa Badiane