vendredi 22 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Ca bouge à Dijon ! Everett arrive

Pro A : Ca bouge à Dijon ! Everett arrive

jeudi 15 novembre 2007, par Christophe Blandin

Conséquence du début de saison raté (6 défaites) de sa formation, le président de la JDA Dijon, Michel Renault a décidé de reprendre les choses en mains. Sous la pression, le manager général historique du club bourguignon, Yann Boisson, a dû quitter ses fonctions même s’il assurera jusqu’à la fin de la saison un rôle de conseiller... Malgré sa première victoire de la saison obtenue aux dépens de Paris-Levallois, l’effectif dijonnais a également subi plusieurs retouches et devrait encore évoluer dans les jours qui viennent. Côté départs, le pivot sénégalais Malick Badiane (4,0 pts et 3,8 rbs) a été prié de faire ses valises tout comme l’arrière américain Cory Bradford (9,1 pts) alors que son compatriote, le meneur Jason Rowe, devrait bientôt voir sa pige médicale s’achever avec le retour aux affaires de Laurent Sciarra. En ce qui concerne les arrivées, la JDA espère avoir réalisé une bonne affaire avec la signature de Terrell Everett (1,93 m, 23 ans), le combo guard américain étincelant (notamment en playoffs) la saison passée avec Chalon. Coupé par son club tchèque de Nymburk, Everett devrait donc faire ses débuts samedi à l’occasion du déplacement de sa nouvelle formation à Chalon. Pour renforcer le secteur intérieur, un pivot américain devrait prochainement arriver, le nom d’Edmund Saunders (2,03 m, 29 ans) (au PAOK Salonique cette année) revenant le plus souvent.

Présentation de Terrell Everett :

JPEG - 17 ko
Terrell Everett

Originaire de la ville de Charleston, Everett est préalablement passé par un Junior College, en l’occurence celui de SW Missouri St. - West Plains où il tournait lors de la saison 2003-2004 à 19,0 pts, 5,7 rbs et 5,1 pds. Ceci lui valut une sélection dans la "second-team NJCAA All-American".

Convoité par les universités de Mississippi, Minnesota, Pittsburgh et Texas, Everett choisit de rejoindre la réputée fac d’Oklahoma. Dès sa première saison chez les Sooners, ce gaucher se met en évidence : 12,5 pts à 45,4 %, 4,8 rbs et 5,0 pds en 34 min. Lors de la saison 2005-2006, pour sa dernière année d’éligiblité en NCAA, Everett a reproduit sensiblement les mêmes stats : 12,7 pts à 40,4 %, 3,7 rbs et 6,9 pds en 34 min. Son pêché mignon : les balles perdues avec une moyenne de 4 cette saison.

Everett choisit ensuite de débuter sa carrière professionnelle en France en s’engageant en faveur de Chalon où il forme un back-court américain avec Jermaine Guice. Sous les ordres de Greg Beugnot, Everett réalise une saison remarquable achevée par des playoffs de feu : 11,6 pts à 46,4 %, 5,1 rbs et 5,2 pds en 32 min en saison régulière.

Malgré le souhait de Chalon de le voir rester ou encore les sollicitations de Paris-Levallois, Everett choisit l’été dernier de rejoindre la formation tchèque de Nymburk qui lui propose un contrat plus lucratif. Mais l’expérience tourne vite court puisqu’Everett est rapidement remercié. Libre, il a donc répondu favorablement à la proposition dijonnaise et revient dans un championnat qu’il connaît bien.

Dans un rôle d’arrière aux côtés de Laurent Sciarra, Everett apportera ses qualités de pénétration et sa polyvalence. Le tandem Sciarra-Everett, s’il parvient à trouver des automatismes, pourrait s’avérer comme l’un des plus performants de Pro A et ainsi aider la JDA à remonter la pente.

- La fiche de Terrell Everett