samedi 25 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Bon démarrage pour Orléans et Le Mans

Pro A : Bon démarrage pour Orléans et Le Mans

mardi 13 octobre 2009, par Christophe Blandin

Après avoir eu l’immense bonheur de se qualifier pour l’Euroligue en venant à bout de Charleroi puis de Trévise, l’Entente Orléanaise a démarré de la meilleure des manières sa saison de Pro A en allant s’imposer sur le parquet de Chalon sur le score de 81 à 87. Mais rien ne fut simple pour les hommes de Philippe Hervé.

Après une première mi-temps accrochée conclue sur un avantage de 2 pts en faveur des visiteurs (35-37), Chalon allait en effet connaître une période faste au cours du 3ème quart-temps, emmené par son meneur US Drew Neitzel (21 pts et 7 pds). Une 3ème période remportée sur le score de 30 à 18 permettant ainsi aux Bourguignons de prendre 10 pts d’avance (65-55) après 30 minutes de jeu. Les joueurs du Loiret ne baissaient pas les bras pour autant. Au contraire, ils resserraient leur défense et leur duo d’artilleurs Banks - Nichols (20 et 21 pts et un 10 sur 15 à 3 pts combiné) faisait voler en éclats la défense chalonnaise durant l’ultime période (32 pts inscrits contre 16 pour l’Elan) et ainsi empocher la victoire.

Scénario différent au Mans où le MSB aura mené durant une grande majorité de la rencontre qu’elle aura finalement remportée 83 à 76. Les Sarthois n’auront certes pas réussi à creuser un vrai break pendant le match mais l’entraîneur JD Jackson peut se satisfaire des progrès collectifs affichés devant le public manceau ce soir même s’il reste encore bien du travail. 4 joueurs terminent avec 14 pts et plus : Wright (14 pts, 6 rbs et 4 pds), Diot (16 pts et 6 pds), N’Doye (17 pts) et Spencer (17 pts). Si le secteur extérieur a bien assuré, on ne peut pas en dire autant de la raquette avec un Salyers encore une fois en panne d’adresse (2 sur 11) et un Guillaume Yango à nouveau transparent.

Seconde défaite pour les Alsaciens (privés ce soir de Steeve Essart) en 4 jours malgré la belle sortie de Tremmell Darden (18 pts et 7 rbs). Avec un début de calendrier pour le moins difficile, les troupes de Fred Sarre doivent continuer à bosser et attendre des jours meilleurs. On notera ainsi le réveil du rookie Terrel Harris auteur de 8 pts, 4 rbs et 3 pds en 20 min.