mercredi 24 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Batum et Akingbala offrent au SLUC la victoire à Dijon

Pro A : Batum et Akingbala offrent au SLUC la victoire à Dijon

samedi 8 octobre 2011, par Christophe Blandin

Le pivot nigérian Akin Akingbala a dominé les débats dans la raquette (21 pts et 11 rbs pour une évaluation de 32) alors que Nicolas Batum a apporté toute sa classe et son jeu complet sur les ailes (17 pts, 5 rbs et 6 pds mais aussi 5 bps pour une évaluation de 20). Mais le SLUC Nancy n’aura pas pour autant survolé la rencontre comme il l’avait pu le faire lors du trophée des champions le week-end dernier. La JDA Dijon, sur la lancée de sa bonne préparation, a montré qu’il ne serait pas un promu comme les autres après avoir lutté jusqu’au bout avec, à la baguette, un Bobby Dixon version MSB (16 pts et 8 pds). Tout le temps devant au score, le SLUC s’impose sur le score de 76 à 70 mais a encore beaucoup de travail à donner pour que le collectif tourne à plein régime.

En s’appuyant sur un Akin Akingbala en très grande forme (comme il l’avait déjà prouvé durant la préparation) mais aussi sur un Nicolas Batum précieux dans de nombreux compartiments du jeu (points, rebonds, passes), le SLUC prenait les devants dans cette rencontre. Les Dijonnais, en manque d’adresse notamment à 3 pts, s’en remettaient à leur secteur intérieur avec Lewin et Harris souvent bien servis par un Bobby Dixon bien en jambes. Un dernier shoot d’Amagou au buzzer du 1er quart-temps offrait 3 pts d’avance au champion de France en titre après 10 minutes : 14-17.

Adrien Moerman inscrit le premier panier primé de la soirée avant d’être imité un peu plus tard par le revenant Sean Marshall. Le retour en jeu du virus John Linehan perturbe la remontée de balle dijonnaise et le SLUC conserve ainsi un avantage tournant autour des 6 pts. Mais 5 pts consécutifs de Jamal Shuler suivis d’une réussite longue distance de Batum dans le corner permettent aux Lorrains de prendre 11 pts d’avance (23-34) au cours du 2ème quart-temps qui s’achève finalement sur le score de 26 à 36 en faveur des joueurs de Jean-Luc Monschau.

Au retour des vestiaires, un 6-0 bourguignon conclu par un 3 pts de David Mélody permet à la JDA de recoller à 6 longueurs (34-40) alors que les Nancéiens perdent de nombreux ballons. Mais le SLUC peut continuer à s’appuyer sur un Akingbala dominateur dans la raquette avant que le grand Akin ne soit relayé par Victor Samnick auteur de 4 pts consécutifs pour redonner de l’air à Nancy. De suite, la JDA réagit et inflige un 8-0 aux coéquipiers de Pape Philippe Amagou, guère efficace au relais de John Linehan, pour revenir à une petite longueur (47-48) avant qu’un nouveau shoot au buzzer, cette fois signé Moerman, vienne conclure ce 3ème quart-temps sur le score de 47 à 50.

Sur la première action de la dernière période, Bobby Dixon égalise à 50 partout sur sa première réussite primée de la soirée. Andre Harris montre ensuite que ses qualités de shoot seront précieuses au sein de l’effectif du promu. 2 paniers à 3 pts consécutifs inscrits par Amagou puis par Linehan viennent redonner 9 pts d’avance au SLUC (54-63). Avant que Moerman, servi royalement par Batum, inscrive un hook pour passer la barre des 10 pts au tableau d’affichage (54-65). Jean-Louis Borg choisit alors de passer en défense de zone, cela fonctionne un moment (5-0 bourguignon) avant que Nicolas Batum sanctionne la zone sur un panier plein de classe inscrit à 8 mètres (59-68). La JDA ne baisse pas les bras et un 3 pts de Leloup suivi d’un 2+1 de Dixon ramènent les locaux à 3 longueurs (65-68) alors qu’on entre dans le money time. Mais les Lorrains ne tremblent pas sur la ligne des lancers-francs et, malgré les derniers efforts de Dixon et de Mélody, le SLUC Nancy s’impose dans la difficulté (70-76) dans la salle de la JDA Dijon qui a montré qu’elle était plus qu’un promu.

- Les stats complètes du match