lundi 23 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Antoine Eïto à Vichy

Pro A : Antoine Eïto à Vichy

mercredi 15 juillet 2009, par Christophe Blandin

Alexis Rambur parti à Saint-Quentin en N1 pour obtenir de nouvelles responsabilités, la JA Vichy s’est attaché pour les 2 prochaines saisons les services du jeune meneur français Antoine Eïto (1,86 m, 21 ans). Formé dans l’ouest (Poitiers, La Rochelle, Cognac), Eïto évoluait depuis 3 saisons à l’ASVEL avec qui il a donc remporté une Coupe de France en 2008 et, bien entendu, le titre national en juin dernier. Longtemps en contact avec Besançon pour un prêt en Pro B, il atterrit finalement à la JAV où il essaiera de gagner des minutes derrière l’américain Kareem Reid.

JPEG - 38.7 ko
Antoine Eïto

Issu du pôle espoir régional de Poitiers qu’il fréquente lors de ses 2 années minimes, il intègre l’équipe cadet championnat de France de Rupella. La première année se soldera par une saison pleine et une accession à la 1ere division cadet pour 04/05. Il intègre alors le groupe N2 à l’entraînement, ne foulant le parquet en compétition avec les séniors qu’une petite poignée de minutes.

Le CBB, club d’origine d’Antoine où son père a connu la Pro B, le contacte tout naturellement en fin de saison. En effet, l’entraîneur Cyril Marboutin, favorablement impressionné par les qualités du joueur, est prêt à lui proposer un vrai rôle de 2e meneur en NM2 dès la saison à venir. Partir de Cognac pour y revenir : la boucle est bouclée.

Concours de circonstances, conjugué aux blessures, il se retrouve très vite en première ligne, à assumer la mène du haut de ses 17 ans. Mis en confiance par le staff et ses coéquipiers, il n’hésite pas à signer quelques cartons franchissant plusieurs fois la barre des 20 points.

Et au fil de la saison, on se rend vite compte que Cognac ne sera qu’une étape. Le contact avec l’ASVEL se fait, et un essai suivra rapidement. Le staff Lyonnais, intéressé, donne suite.

Il rejoint le Rhône durant l’été 2006. Principalement utilisé avec les Espoirs de la maison verte durant ses 2 premières saisons, il obtient davantage de responsabilités la saison dernière. Le nouvel entraîneur villeurbannais Vincent Collet lui offre quelques précieuses minutes à la mène de manière régulière permettant ainsi au natif de Barbezieux de montrer quelques bribes de son talent : 2,5 pts à 39,1 % (34,5 % à 3 pts), 0,9 rb et 1,0 pd en 11 min et 20 rencontres.

Adroit, fort manieur de ballons, Eïto rejoint Vichy où il sera la doublure attitrée de l’américain Kareem Reid. Dans l’Allier, il souhaitera poursuivre sa progression et la démontrer en obtenant davantage de minutes.

- La fiche d’Antoine Eïto