jeudi 19 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Andrija Zizic à l’ASVEL

Pro A : Andrija Zizic à l’ASVEL

vendredi 25 juin 2010, par Christophe Blandin

Alors qu’il est désormais certain qu’Ali Traoré quittera l’ASVEL pour porter le maillot d’une formation européenne, le club villeurbannais a annoncé jeudi soir la venue du pivot international croate Andrija Zizic (2,07 m, 30 ans) qui évoluait la saison passée au Cedevita Zagreb. Passé par des clubs européens de très haut niveau tels que le FC Barcelone ou encore le Panathinaikos Athènes, ce solide pivot de 2,07 m s’est engagé pour un contrat d’une saison et est la 4ème recrue villeurbannaise après Léo Westermann, Kim Tillie et Cliff Hammonds. L’entraîneur villeurbannais Vincent Collet a par ailleurs indiqué que l’ASVEL est intéressée par la venue de Mickaël Gelabale qui n’a pas encore resigné à Cholet.

JPEG - 55.4 ko
Andrija Zizic

Né à Split, Andrija Žižić a été formé dans le club d’Omis Mosor. Il démarre sa carrière professionnelle en 1997 en D2 croate sous les couleurs de Plastic Solin. Dès la saison suivante, il rejoint l’élite croate en s’engageant en faveur du KK Split et remporte durant l’été 1998 la médaille d’argent aux Championnats du monde juniors. Il restera finalement 5 saisons au sein du KK Split, le temps de se forger une solide réputation et d’intégrer dès 2001 la sélection nationale.

Meilleur rebondeur de la ligue adriatique en 2003 avec 8,2 prises permettant au KK Split de décrocher le titre de champion, il signe la saison suivante en faveur du Cibona Zagreb avec qui il découvre l’Euroligue : 11,1 pts à 52,2 % et 5,3 rbs en 22 min. Après avoir remporté un nouveau titre de champion avec le Cibona, il quitte le club de Zagreb en janvier 2005 pour répondre favorablement à la proposition du FC Barcelone où la concurrence s’avère plus rude : 8,6 pts à 44,8 % et 4,8 rbs de moyenne en 5 matches d’Euroligue.

Non conservé par le club catalan durant l’été 2005, il s’engage alors en faveur du club grec de l’Olympiakos Le Pirée. Il y signe une bonne saison 2005-2006 que ce soit en Euroligue (8,3 pts à 55,8 % et 4,4 rbs en 21 min) ou en ligue grecque (7,7 pts à 61,9 % et 4,4 rbs en 18 min) avant de faire plus que confirmer la saison suivante : 12,2 pts à 57,1 % et 5,2 rbs en 25 min (Euroligue) et 10,0 pts à 52,7 % et 4,2 rbs en 23 min (ligue grecque).

Ses belles performances attirent alors l’attention du grand rival, le Panathinaikos Athènes, qui le fait venir dès la saison suivante. Au sein de l’impressionnant effectif des Greens, il parvient néanmoins à se faire sa place et remporte un titre de champion de Grèce (6,7 pts à 68,7 % et 2,3 rbs en 16 min durant la saison régulière). En Euroligue, le Pana ne parvient pas à conserver son titre et Zizic voit son temps de jeu limité à 14 minutes : 5,2 pts à 57,1 % et 0,9 rb.

Zizic quitte alors le championnat grec pour s’envoler vers la Turquie. Signé par le Galatasaray Istanbul, il est néanmoins coupé après 11 rencontres de championnat en dépit de stats plutôt honorables : 8,9 pts à 58,5 % et 4,3 rbs en 18 min. Il finit alors cette saison 2008-2009 du côté de l’Espagne et plus précisément sous le maillot de Saragosse qu’il ne parvient pas à faire éviter la relégation avec un apport chiffré trop juste vis-à-vis de son pedigree : 4,9 pts à 43,5 % et 2,1 rbs 18 min.

Pour rebondir mais aussi pour des raisons personnelles, Zizic avait donc choisi de revenir au pays l’été dernier en optant pour le Cedevita Zagreb. Un choix plutôt bien vu puisqu’il aura retrouvé de bonnes sensations comme le montre sa ligne de stats en Ligue Adriatique : 17,1 pts à 53,6 % et 5,8 rbs en 30 min.

Pivot physique, disposant de solides fondamentaux, véritable point de fixation à l’intérieur, Zizic apportera toute son expérience et sa solidité au sein de la raquette villeurbannaise.

La venue de Zizic satisfait l’entraîneur de l’ASVEL, Vincent Collet, qui s’est exprimé sur le sujet sur le site du club : « C’est une satisfaction de recruter un joueur de grande expérience qui après des débuts prometteurs dans les clubs de Split et Cibona Zagreb a eu l’opportunité de jouer dans des grands clubs européens avec en particulier une année remarquable sous les couleurs de l’Olympiacos en 2006-2007 avec 12 points et 5 rebonds de moyenne en Euroleague. C’est un vrai point de fixation, un pivot estampillé école yougoslave avec en particulier les feintes, les mouvements d’école dos au panier et les bonnes passes.

C’est aussi un intérieur « costaud » connu pour ses écrans, sa dureté et son sens du combat sous les cercles. Même s’il manque un peu d’explosivité, c’est un joueur qui court très bien pour sa taille et sera capable de tenir sa place dans un jeu en mouvement. On est convaincu que c’est un joueur qui doit, au-delà de son rôle de simple joueur être capable d’assumer des responsabilités de leader dans notre équipe et par exemple servir de guide à nos deux jeunes intérieurs Bangaly Fofana et Kim Tillie. On attend aussi qu’il communique sa dureté et son exigence à ses partenaires ».