lundi 23 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A - 7ème journée : Orléans prend les rênes

Pro A - 7ème journée : Orléans prend les rênes

lundi 17 novembre 2008, par Thibaut Sozet

Cette 7ème journée a été marquée par la victoire de l’Entente Orléanaise sur le parquet du Mans (78-67), qui reprend ainsi la tête du classement grâce à un match d’avance. Nancy et Gravelines-Dunkerque se partagent la deuxième place après des succès face à Roanne (79-74) et Le Havre (79-46). De son côté, l’ASVEL s’est imposée à Strasbourg (86-81) au terme d’une fin de match folle, tandis que Pau, emmené par le duo Mopsus - Laulhé, s’est incliné pour la septième fois cette saison chez le promu, Rouen (81-69).

Décidément, les hommes de Philippe Hervé n’en suffisent plus de surprendre. Après deux défaites consécutives, à Chalon, puis contre Gravelines, le club du Loiret s’est relancé dans la course aux As et au Top 4 en s’imposant sur le terrain du Mans (78-67). Hier, les Manceaux n’ont pas su trouver les solutions face à une défense compacte et bien organisée. Interdisant toute relation intérieure, la toile déployée par les coéquipiers d’Aldo Curti aurait, sans doute, étouffé la plupart des équipes du championnat. Alternant jeu rapide et réussite à trois points, le danger est venu de partout à l’image d’Aldo Curti (14 pts, 4pds) et de Cedrick Banks (12pts, 3pds). Côté manceau, Dee Spencer a été le principal atout offensif (18 pts, 7 rbds) alors que David Bluthenthal peine à retrouver le niveau qui était le sien au Maccabi (4pts, 1rbd, 4bps). Les Sarthois ont subi leur deuxième défaite de rang, la quatrième en comptant l’Euroligue. Dans une semaine, à Cholet, ils tenteront d’arrêter cette série.

Dans l’autre choc de la journée, le duel entre les deux derniers champions de France, Roanne et Nancy, a tourné à l’avantage du SLUC (79-74). Au-delà du très bon match de Lamayn Wilson (17 pts, 6rbds, 3pds), c’est le collectif lorrain qui a fait la différence avec quatre joueurs à 11 points et plus, pour venir à bout d’un excellent Taj Gray (33 pts à 12/18, 8 rbds, 9 fautes provoquées). Le SLUC partage la seconde place du classement avec Gravelines, qui s’est une nouvelle fois imposée à domicile aux dépens du Havre. Etant privés de plusieurs titulaires, le STB a souffert au rebond (30 à 47) et pêché par maladresse (28,2% aux tirs) à l’image de T.J Thompson (14 pts à 26,3%). Tony Skinn (22 pts à 4/7 à trois points) s’est chargé de la marque côté BCM. En déplacement à Strasbourg, l’ASVEL a décrochée une précieuse victoire qui lui permet de rester à un succès du peloton de tête. Après avoir freiné Brion Rush, Amara Sy (17 pts, 3/6 à 3 pts) fit basculer un match jusque-là très serré (76-76, 39ème) sur un tir primé dans le coin, un contre sur Rush et deux lancers francs. Laurent Foirest (18 pts, 4/8 à 3 pts) a aussi grandement contribué à la victoire villeurbannaise.

Avec une attaque en pleine crise de confiance, à l’image de Nando de Colo (0 pts à 0/6), Cholet s’est incliné à Vichy (68-57) malgré les 17 points et 9 rebonds d’Antywane Robinson. En revanche, Vichy signe une deuxième victoire consécutive grâce à un très bon Amadi McKenzie (18 pts, 5rbds). De son côté, Chalon a signé son quatrième succès de la saison, face au promu, Besançon (81-63), grâce notamment à la performance de très haut vol de son meneur, Zack Wright, passé tout près du triple-double (15 pts, 10 pds, 8 rbds, 6 interceptions). Côté Palois, le choc psychologique du retour aux manettes du duo Mopsus-Laulhé n’a pas eu lieu. Privés de nombreux titulaires, les Béarnais ont longtemps fait jeu égal avec le promu, avant de baisser pavillon en deuxième période. Frédéric Moncade a tout de même signé son meilleur match de la saison face à son ancien club avec 19 points et 6 passes, tandis qu’Antoine Mendy a ajouté 23 points. Côté Rouen, Cheikhou Thioune (21 pts, 7rbds) a grandement contribué à la victoire de son équipe.