mercredi 20 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A - 25ème journée : Dans la logique des choses...

Pro A - 25ème journée : Dans la logique des choses...

dimanche 2 avril 2006, par Christophe Blandin

Pas de véritable surprise durant cette 25ème journée. Les 5 premiers du classement l’ont emporté alors qu’en fin de tableau, Reims réalise la bonne affaire en battant aisément Le Havre, laissant du même coup la place de relégable à Brest.

Cette 25ème journée démarrait vendredi soir. A domicile, privé de Brooks Sales et de Lonnie Cooper, Pau-Orthez s’est imposé dans la difficulté face à Gravelines (77-73), la formation nordiste évoluant elle-même sans Kevin Johnson et Fabien Dubos. L’Elan Béarnais conserve ainsi son fauteuil de leader et son pécule de 2 victoires devant un quatuor composé de l’ASVEL, Le Mans, Nancy et Strasbourg.

Ces 3 équipes se sont donc également imposées ce week-end. Vendredi soir, Le Mans déroulait tranquillement face à Clermont (88-67) privé de son pivot Jeff Stern suspendu et Vincent Collet pouvait donc accorder quelques minutes à ses joueurs de rotation. Samedi soir, l’ASVEL faisait la différence au retour des vestiaires et s’imposait finalement avec un bel écart face à Chalon (82-65). En revanche, Nancy connaissait plus de difficultés pour s’imposer dans le nouveau palais des Sports de Hyères-Toulon (90-92), le HTV menant durant la majorité de la partie. Enfin, ce dimanche après-midi à Bercy, Strasbourg ramenait de la capitale une victoire aisée (55-75) face à une formation parisienne qui encaissait là sa 6ème défaite de suite.

Bourg semble vraiment marquer le pas depuis son très beau parcours à la Semaine des As. Cette fois, c’est Dijon qui l’a emporté sur le parquet bressan (62-73) avec un match énorme de TJ Lux, le MVP de cette 25ème journée : 20 pts à 10 sur 14 aux tirs et 18 rbs pour une évaluation de 36.

A domicile, la Chorale de Roanne n’a pas franchement brillé face à Brest mais l’Etendard est reparti de la Loire avec une défaite (105-82). Une défaite qui a son importance puisque Reims s’était imposé vendredi soir face au Havre (83-62) avec un très bon Marc Brown à la baguette. Les Rémois rejoignent donc les Bretons au classement mais profitent de leur goal average pour laisser la place de relégable aux joueurs d’Yves-Marie Verove. Enfin, ça s’annonce de plus en plus dur pour Rouen. Les Rouennais ont chuté lourdement à Cholet (96-69) alors que l’écart n’était que de 3 pts à la pause.