samedi 27 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A - 23ème journée : L’ASVEL assure à Vichy

Pro A - 23ème journée : L’ASVEL assure à Vichy

dimanche 5 avril 2009, par Thibaut Sozet

L’ASVEL a assuré l’essentiel hier en battant Vichy dans l’Allier (62-49) et conserve ainsi la première place du championnat. L’Entente Orléanaise, elle, confirme son renouveau, à une semaine de son déplacement à Villeurbanne, après sa victoire face à Cholet (81-74). En bas de tableau, Pau-Orthez a hypothéqué de grandes chances de maintien après sa lourde défaite face à Gravelines (96-57).

Au terme d’un match très défensif, les Villeurbannais ne sont pas tombés dans le piège dressé par des Vichyssois sur-motivés. Difficiles à manœuvrer à domicile, les hommes de Jean-Louis Borg ont longuement fait jeu égal avec le leader (33-31 en fin de 3ème quart-temps) avant d’encaisser un 9-0 fatal dans le dernier quart-temps (49-62). Côté villeurbannais, J.R. Reynolds a confirmé sa bonne forme avec 14 points, bien épaulé par Laurent Foirest et Benjamin Dewar (13 pts chacun). L’ASVEL signe ainsi sa troisième victoire consécutive et conserve par la même occasion la tête du classement avec un succès d’avance sur Orléans, qui se déplace à l’Astroballe la semaine prochaine.

De son côté, l’Entente a confirmé son bon rétablissement - deuxième victoire consécutive - en s’imposant non sans mal face à Cholet (81-74). Même si Orléans a dans l’ensemble plutôt bien maîtrisé la rencontre, les hommes de Philippe Hervé se sont fait une grosse frayeur quand le CB est revenu à 70 partout. Mais le collectif orléanais a finalement fait la différence, s’appuyant sur un Cédrick Banks retrouvé (23 pts, 8rbds et 4 pds), et les bonnes performances de Ryvon Covile (15 pts), Terence Dials (13 pts) et Brian Greene (11 pts). Côté choletais, Kevin Braswell était dans un grand soir (21 pts et 4 pds), insuffisant néanmoins pour empêcher la troisième défaite de rang pour Cholet qui voit s’éloigner un peu plus les play-offs.

Gravelines presque en play-offs

Dans le haut du classement, Strasbourg, Le Mans et Nancy s’étaient imposés en matches avancés, respectivement face à Roanne (86-69), Besançon (75-58) et Dijon (89-80). La lutte pour la seconde place s’annonce de plus en plus alléchante, d’autant plus que Gravelines pourrait venir s’y mêler en fin de saison. Les Nordistes, qui restaient sur trois défaites de rang, ont corrigé Pau-Orthez (96-57) qui file droit vers la Pro B. Gravelines-Dunkerque, bien emmenés par Tony Skin (32 pts à 78%, 7/9 à 3 pts et 31 d’éval.) et Yannick Bokolo (17 pts, 4 rbds et 5 pds), a quasiment assuré sa présence en play-offs. Côté palois, Ludovic Vaty (13 pts, 12 rbds) et Alain Digbeu (11 pts) étaient bien trop seul pour espérer inquiéter les Nordistes.

La surprise de la soirée est venue de Chalon, où Hyères-Toulon, a signé un précieux succès en vue du maintien (92-75) grâce à un exceptionnel Austin Nichols (36 pts à 8/9 à 3 pts, 4 rbds et 4 pds), tandis que Hrvoje Perincic a ajouté 15 points, 5 rebonds et 4 passes. Les Varois conservent donc une victoire d’avance sur Besançon et Le Havre. Dans le derby normand, Rouen s’est donné un peu d’air dans la course au maintien en s’imposant face au Havre (88-81). Ronald Dorsey (22 pts, 5 rbds) et Jonathan McClark (17 pts, 10 rbds) ont été les grands artisans de la victoire rouennaise. Côté havrais, Marcus Slaughter (17 pts, 7 rbds) et T.J. Thompson (18 pts, 4 pds) se sont distingués.