vendredi 23 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A - 21ème journée : Les leaders à la peine

Pro A - 21ème journée : Les leaders à la peine

dimanche 15 mars 2009, par Thibaut Sozet

Orléans et l’ASVEL sont encore tombés à domicile, respectivement face au Mans et Strasbourg, et restent désormais sur une série de trois défaites consécutives. Deux défaites qui profitent à Roanne, vainqueur à Nancy (79-70), et qui revient à seulement une victoire des leaders. En bas de tableau, Pau-Lacq-Orthez a préservé l’espoir du maintien en dominant Rouen (83-67).

Troisième défaite consécutive pour l’Entente en championnat, la troisième depuis la Semaine des As. L’heure est grave ! La venue du Mans - bourreau de l’Entente en finale de la Semaine des As -, était l’occasion pour les hommes de Philippe Hervé de renouer définitivement avec la victoire. Occasion manquée. Et de quelle manière ! Certes, Le Mans, qui reste sur trois victoires consécutives en championnat, a retrouvé son niveau de jeu depuis sa victoire aux As. Mais, c’est la manière qui inquiète dans le Loiret. Côté Sarthois, David Bluthental a fait mieux que remplir son rôle de sixième homme, en finissant meilleur marqueur de la rencontre avec 21 points, 15 rebonds et une évaluation de 31, son record cette saison. Dee Spencer a ajouté 15 points, 5 rebonds et 6 passes, et Bobby Dixon 12 points et 4 passes. Pour l’Entente, cette défaite inquiète. Pis, elle n’a fait qu’amplifier les doutes entrevus les semaines précédentes, à savoir une maladresse récurrente à 3 points (5/24), et une incapacité à se révolter dans les dernières minutes.

L’autre coleader, l’ASVEL, n’a pas renoué avec le succès face à Strasbourg (77-85). Villeurbanne, qui est resté aux commandes presque d’un bout à l’autre du match, a bizarrement plongé dans le quatrième quart-temps. Les Alsaciens ont infligé un cinglant 25-2 à l’équipe rhodanienne lors des cinq dernières minutes du match ! Avec 25 points (à 6/11), 12 rebonds et 34 d’évaluation, Derrick Obasohan a réalisé son meilleur match de la saison pour la SIG, qui reste sur une bonne série (6 victoires en 7 matchs). Les hommes de Vincent Collet se déplaceront vendredi prochain chez l’équipe en forme du moment, Roanne. Or c’est probablement le pire moment pour affronter l’équipe de Jean-Denys Choulet, qui a logiquement remporté sa cinquième victoire de rang à Nancy (79-70). Totalement dépassé, le SLUC n’a jamais été capable de rivaliser avec ses hôtes du jour. Aaron Harper, Curtis Sumpter et Uche Nsonwu-Amadi ont assuré le spectacle (20 d’éval chacun), alors qu’en face, seul Ricardo Greer a surnagé (26 pts).

De son côté, l’Elan Chalonnais, qui restait sur cinq succès consécutifs, a calé à Besançon (95-83). Les Bourguignons, qui avaient limité Orléans à 53 points, puis l’ASVEL à 61, ont encaissé 95 points face au BBCD. Emmenés par Justin Doellman des grands jours (30 pts, 29 d’évaluation), les hommes d’Alain Thinet s’offrent une victoire indispensable dans la course au maintien. Ce succès lui permet de revenir au niveau de Dijon, battu à Hyères-Toulon (88-75). Le HTV a fait la différence dans le second quart-temps, sous l’impulsion d’un Vincent Masingue retrouvé (19 pts, 10 rbds, 26 d’éval) et d’un Austin Nichols toujours aussi tranchant (26 pts, 8 rbds, 29 d’éval). Côté dijonnais, Abdoulaye Mbaye (18 pts) et Sanders Aerick (14 pts à 85%) n’ont pas suffi. La JDA plonge dans l’angoisse.

Dans la course au maintien, le STB a fait un grand pas en battant Gravelines (92-80). Après avoir fait l’écart dans le deuxième quart-temps (34-46), le BCM a plongé juste après la pause (-20 pts dans le troisième quart-temps). Marcus Slaughter (16 pts, 26 d’éval), T.J Thompson (24 pts) et Brian Laing (16 pts) ont largement contribué à la victoire havraise. Une semaine après sa victoire contre Nancy, Cholet prend seul le rôle du poil à gratter à deux points des trois cinquième après sa victoire sur Vichy (72-59). Rodrigue Beaubois a été le grand artisan de la victoire choletaise (20 pts à 90 % aux tirs, 28 d’éval).

En bas de classement, Pau-Lacq-Orthez a préservé l’espoir du maintien en dominant Rouen (83-67). Thomas Heurtel est le principal artisan de la victoire béarnaise avec ses 20 points (6/10), son nouveau record en Pro A, alors qu’Antoine Mendy a ajouté 17 points et 7 rebonds. L’Elan, avec cette deuxième victoire de suite, peut encore croire à son sauvetage.