jeudi 24 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A - 1ère et 2ème journées : Pau-Orthez est de retour

Pro A - 1ère et 2ème journées : Pau-Orthez est de retour

mardi 11 octobre 2005

En remportant avec la manière ses deux premiers matchs de la saison, l’Elan Béarnais annonce son retour au plus haut niveau après une année de transition.

JPEG - 16.3 ko
Jeff Varem (Pau-Orthez)
(Photo : Elan-Bearnais.fr)

Lors de la première journée, Pau-Orthez a aisément battu Reims à domicile (88-64, +24) malgré l’absence de ses deux arrières américains Lonnie Cooper et C.C. Harrison. Artur Drozdov a, pour l’occasion, établit son nouveau record offensif en Pro A avec 31 points. Dimanche dernier, les Palois ont confirmé en allant battre Cholet dans les Mauges (68-48, +20). Menés de six points à la mi-temps, l’Elan n’a concédé que 15 points durant les vingt dernières minutes. Les Palois récupéraient pour l’occasion l’ancien Parisien C.C. Harrison, qui, malgré la titularisation du jeune Xane D’Almeida, assurait la fonction de meneur de jeu, remontant la balle et amorçant les systèmes. Il a également été le meilleur joueur palois avec 20 points, à 4/6 à trois points, et 3 passes décisives. L’Elan Béarnais a déjà marqué les esprits, et cela sans son meneur de jeu Lonnie Cooper ou son capitaine Laurent Foirest, qui ne reviendra qu’en janvier. Son remplaçant, le Nigérian Jeff Varem, sort de la fac de Washington State et possède un physique impressionnant. Très précieux en défense, il a également montré qu’il était un bon passeur en distribuant huit passes décisives face à Reims. Dans la raquette, le pivot américain Brooks Sales s’est déjà installé en tête du classement des meilleurs rebondeurs avec plus de 10 prises par match.

Les Manceaux également au rendez-vous
Bien que moins impressionnant que l’Elan Béarnais, le Mans a également remporté ses deux premiers matchs. Après avoir peiné à Brest face à une équipe pourtant pas toute à fait prête (92-82), le MSB s’est imposé à domicile face à Chalon (88-77), un des nombreux outsiders du championnat. Les Manceaux manquent de constance et s’en sont remis par deux fois à Jermaine Guice (29 puis 25 points), MVP du championnat la saison dernière. Dans la raquette, Huseyin Besok s’est baladé face à des Brestois (18 pts et 14 rbs) privés de pivot, mais a ensuite été dominé (6 pts et 2 rbs) par Trevor Harvey (12 pts et 10 rbs), le pivot bahaméen de Chalon. Les deux jeunes manceaux Pape-Philippe Amagou et Yannick Bokolo se partage le poste de meneur cette saison et ont été en difficulté face au Brestois Maurice Bailey auteur de 36 points. Ils ont ensuite montré des progrès face à Chalon et Arthur Lee. Enfin, Eric Campbell et Kenny Gregory, qui remplacent respectivement Rahshon Turner et Amara Sy, ont fait de bons débuts et apportent l’intensité défensive que Vincent Collet attendait d’eux. Après Chalon, le MSB va passer un nouveau test aujourd’hui lors de la réception du BCM Gravelines. Ce sera l’occasion pour le néo-Gravelinois Rahshon Turner de retrouver une équipe pour laquelle il a joué durant deux saisons.

No Guice, no problem
Le STB Le Havre est l’éternel surprise du championnat de Pro A. Malgré un budget réduit, les Normands font des miracles depuis trois saisons mais surprennent toujours. Malgré le départ de Jermaine « The Guide » Guice, élu MVP de Pro A la saison dernière, les Havrais sont allés battre Dijon en Bourgogne lors de la première journée (96-82) avant de s’imposer à domicile face à Nancy (85-80), finaliste du dernier championnat. En plus d’avoir conserver le spectaculaire Tony Stanley (23 puis 22 pts), le staff normand a effectué un recrutement intelligent. A l’arrière sont arrivés le sous côté Babou Cissé (10 pts et 4 pds puis 11 pts et 5 pds) et David Harrison (2 fois 16 pts). J.K. Edwards (11 pts et 7 rbs puis 16 pts) et Mike Williams (19 pts puis 13 pts et 6 rbs) sont venus garnir la frontline. Ce noyau est complété par une bande de jeune joueur talentueux qui vont continuer à progresser. Parmi eux figure Ian Mahinmi, drafté cet été au premier tour par les Spurs et qui tournait à 6 pts et 4 rbs la saison dernière. Il a été discret lors des deux premiers matchs et commet encore trop de petites fautes inutiles qui ont tendance a limité son temps de jeu. Aldo Curti, meneur du Centre Fédéral la saison dernière et médaille de bronze de l’Euro junior en 2004, évolue en relais de Cissé. Il s’est déjà mis en valeur en signant 8 pts et 9 pds face à Dijon.

Bon départ
Bourg et Roanne complètent le quintet des équipes qui ont remporté leurs deux premiers matchs. Qualifiés pour la première fois pour les play-offs la saison dernière, Bourg s’est imposé face à Cholet à domicile (74-64) avant d’aller battre une faible équipe de Hyères-Toulon dans le Var (89-68). Tandis que le « bronzé » Jérôme Schmitt détient la palme de l’efficacité avec 11,0 pts et 5,5 rbs de moyenne en seulement 20 minutes, le shooteur Slobodan Savovic a retrouvé sa patte (15,5 pts à 42 % à 3 pts). La paire américaine Kelvin Tolbert (13,5 pts, 4,0 rbs et 3,5 pds )-Reggie Bassette (10,0 pts et 4,5 rbs) est solide et sobre.
Le coach roannais J.D. Choulet semble avoir réalisé un recrutement américain très prometteur. La Chorale de Roanne a montré de belles choses mais seulement face à des équipes faibles (78-73 à Hyères-Toulon, 109-86 face à Rouen). Les extérieurs Spencer Dewarick (23.0 pts de moy.) et Aaron Harper (21,5 pts de moy.) sont bien les deux gros scoreurs annoncés.

Seulement un accident ?
Vainqueur très convainquant de Strasbourg lors du match des champions (88-71), le BCM Gravelines-Dunkerque a montré un tout autre visage face en s’inclinant à Clermont samedi (77-69). Le coach gravelinois Fabrice Courcier a décidé de considérer ce match comme un accident et attend un sursaut de son équipe au Mans, ce soir. Meilleur joueur de la première journée (28 pts et 7 pds), le meneur Tyson Wheeler n’a pas réussi à garder son équipe à flot en Auvergne. L’ex-Manceau Rahshon Turner fait un début de saison remarquable (20,0 pts et 7,5 rbs de moy.) tandis qu’à ses côtés Kevin Johnson (14,5 pts et 6,0 rbs) revient bien après une saison blanche. Marc Salyers (5,0 pts et 4,0 rbs) et Thomas Dubiez (5,0 pts de moy. et 2/11 à 3 pts) sont par contre un peu décevant, tout comme Fabien Dubos (3 fautes en 1 minute) qui devra attendre la FIBA EuroCup pour obtenir du temps de jeu.

Une défense de fer
Clermont a fait tombé les Nordistes grâce à une grosse défense, marque de fabrique du coach Jean-Aimé Toupane. Menés de 15 points à Chalon lors du premier match, les Auvergnats étaient revenus à égalité à quelques secondes de la fin du match avant que Lee ne donne la victoire au buzzer aux Chalonnais. La nouvelle raquette américaine clermontoise, formée de Kevinn Pinckney et Darrell Tucker (21,5 pts et 10,5 rbs en cumulé), semble solide mais doit encore progresser. A l’arrière, David Melody, MVP de Pro B en 2003-04, pourrait être une des révélations de la saison après une saison « rookie » délicate. Enfin le meneur américain Brandon Spann (7 pts et 4 pds face à Gravelines) va devoir être plus convainquant s’il ne veut pas se voir piquer la place par un Gauthier Darrigand en progrès.

Retard à l’allumage ?
Chalon, Nancy et Strasbourg, le champion sortant, figurent parmi les favoris. Avec une victoire et une défaite, ses trois équipes montent doucement en régime. Chalon doit encore effectuer des adaptations défensives et pourrait bientôt récupérer Thabo Sefolosha. Les Nancéiens vont avoir besoin d’un Tariq Kirksay (9,0 pts, 3,5 rbs et 3,5 pds) et d’un Cyril Julian (2,0 pts et 3,5 rbs en 10’) à leur meilleur niveau pour être au top. Strasbourg souffre de l’absence de son meneur de jeu Aymeric Jeanneau, dépositaire du jeu de la SIG et véritable coach sur le terrain, qui sera de retour à la fin du mois. Si le recrutement strasbourgeois est impressionnant, les joueurs doivent s’adapter et cela peut prendre un peu de temps. Alvin Young (30 pts face à Dijon) est bien le scoreur annoncé.

Morts de faim
Malgré de grosses difficultés financières et un recrutement incomplet, les Parisiens sont toujours au rendez-vous. Difficilement battu par l’Adecco-ASVEL à l’Astroballe (75-66), le Paris BR s’est ensuite imposé à domicile face à Brest (90-84). Malgré encore quelques déchets (4,5 pertes de balle), Victor Samnick exprime tout son potentiel (21,0 pts et 6,5 rbs) tandis que John Linehan doit prendre plus de responsabilités offensives que la saison passée. Diminué par une blessure, l’Américain Altron Jackson doit encore prouver sa valeur, tout comme l’Autrichien Bernd Volcic, encore trop timide. Inséré dans le cinq de départ, l’ancien espoir Xavier Corosine a enfin l’occasion de montrer qu’il a le niveau de la Pro A (10,0 pts, à 50 % à 3 pts, et 2,0 pds de moy.). Après une bon match face à l’Adecco-ASVEL (14 pts et 5 rbs), T.J. Parker, victime d’une inflammation au talon, n’a pas pris part au match de samedi malgré le feu vert du médecin. Ayant déclencher la colère de son coach Gordon Herbert, T.J. a exprimé ses regrets de ne pas avoir au moins tenter de jouer. Les Parisiens vont devoir se serrer les coudes et faire preuve de cohésion pour aller au bout de cette saison. Si c’est le cas, le PBR pourrait jouer les arbitres. On fait confiance au magicien Gordon Herbert pour tirer a quintessence de sa meute de morts de faim.

Une raquette en chantier
L’Adecco-ASVEL attend avec impatience le retour de ses intérieurs combattants Vincent Masingue et Charles Gaines car son secteur intérieur est pour l’instant bien trop léger. Vainqueur du PBR sur le fil, l’Adecco-ASVEL doit sa victoire à ses ailiers Amara Sy (23 pts et 7 rbs) et Stephen Brun (21 pts), son arrière américain Tim Pickett (4 pts à 2/9) passant salement au travers. Son match face à Reims, comptant pour la deuxième journée, a été reporté au 19 octobre.

Un seul être vous manque
Battus à Bourg (74-64) et à domicile face à Pau (68-48), les Choletais souffrent de l’absence de leur chef d’orchestre Jimmal Ball. Son remplaçant Steeve Essart (4,5 pts, 3,0 rbs et 4,5 pds) ne démérite pas mais n’est pas un scoreur. L’apport offensif du meneur américain n’est pas non plus compenser par son bien faible compatriote William Fontleroy (4,0 pts et 2,0 pds). A l’intérieur, Claude Marquis (9,5 pts et 4,0 rbs) a été totalement étouffé par les Palois. A ses côtés, Lamayn Wilson (8,0 pts, 5,5 rbs et 2,0 cts) est un bon défenseur mais ne compense pas le départ de Cyril Akpomedah.

Trop de déchets
La JDA Dijon est l’autre déception de ce début de saison. Battu à domicile face au Havre (96-82), puis à Strasbourg (91-69), les Dijonnais étaient privés de leur pivot américain Mario Bennett, qui fera son retour demain face à Clermont, et même de l’Australo Croate Pero Vasiljevic lors du deuxième match. Mais le principal problème semble venir du meneur de jeu Curtis McCants, auteur de 15 passes décisives face au Havre, mais aussi de 7 pertes de balle. Le jeu des Dijonnais comprend trop de déchets et Jacques Monclar, le coach dijonnais, se montre très critique envers son meneur de jeu américain. L’intérieur Jerry Williams (8,0 pts et 3,0 rbs) est pour l’instant transparent et s’est fait piqué sa place par le revenant Yakhouba Diawara (16,0 pts, 8,0 rbs et 2,0 pds). Le « Yakh » est la bonne surprise du début de saison, son abattage et son intensité lui permettant de briller à l’intérieur malgré sa relative petite taille (2,00 m). A l’arrière, Jimmy Baxter (19,5 pts et 4,5 rbs) compense bien la perte de Rowan Barrett.

Longue saison pour les Varois ?
Sur ce que l’on a pu voir lors de ces deux premières journées, Hyères-Toulon, pourtant au complet, possède une équipe bien faible et a été battu deux fois. Le meneur américain Jason Rowe (18,5 points, 3,0 rbs et 3,5 pds) joue à son niveau mais est bien le seul pour l’instant. Reims a été très largement battu face à Pau-Orthez et devra réagir mercredi à Brest.

Des promus décimés
Pas épargnés par les blessures, les Brestois ont été très combatifs à domicile face au Mans, malgré la défaite, mais ont déçu leur entraîneur à Paris. L’Américain Anthony Glover (13,0 pts et 8,0 rbs) n’est pas assez investi en défense et est de nouveau sous la menace d’un licenciement. Les arrières Maurice Bailey (27,0 pts et 4,0 pds) et Mike Jones (13,5 pts et 9,5 pds) assurent. L’Etendard attend beaucoup de l’arrivée de Duane Erwin, pivot américain défensif, qui devrait faire ses débuts mercredi.
L’autre promu, le SPO Rouen, n’est pas non plus épargné par les blessures et ne peut en plus pas encore disposer de la petite salle des Cotonniers. Les Rouannais ont perdu leurs deux matchs en déplacement à Nancy (70-96) puis à Roanne (86-109), et vont devoir absolument faire des progrès en défense.

1ère journée - 4 et 5 octobre :


MVP : Tyson Wheeler (Gravelines-Dunkerque) 28 pts à 8/13, 5 rbs, 7 pds et 5 ints
Points : Maurice Bailey (Brest) 36
Rebonds : Huseyin Besok (Le Mans) 14
Passes décisives : Curtis McCants (Dijon) 15

Gravelines-Dunkerque - Strasbourg : 88-71
Tyson Wheeler (Gravelines) 28 pts à 8/13, 5 rbs, 7 pds et 5 ints
K’Zell Wesson (Strasbourg) 15 pts à 6/9, 5 rbs et 3 pds

Bourg - Cholet : 74-64
Reggie Bassette (Bourg) 14 pts à 5/7 et 4 rbs
Claude Marquis (Cholet) 16 pts à 7/12 et 5 rbs

Pau-Orthez - Reims : 88-64
Artur Drozdov (Pau-Orthez) 31 pts à 12/16, 6 rbs, 3 pds et 3 ints
Fred Adjiwanou (Reims) 13 pts à 5/7 et 5 rbs

Hyères-Toulon - Roanne : 73-78
Jason Rowe (Hyères-Toulon) 23 pts à 7/12, 4 rbs et 5 pds
Pape Badiane (Roanne) 13 pts à 4/6, 10 rbs et 3 cts

Dijon - Le Havre : 82-96
Jimmy Baxter (Dijon) 25 pts à 10/12 et 8 rbs
Mike Williams (Le Havre) 19 pts à 7/10, 3 rbs et 3 pds

Chalon - Clermont : 81-78
Arthur Lee (Chalon) 25 pts à 8/12, 4 pds et 5 ints
David Melody (Clermont) 27 pts à 11/17, 4 rbs et 4 pds

Nancy - Rouen : 96-70
Moussa Badiane (Nancy) 17 pts à 6/11, 7 rbs et 3 cts
Greg Stevenson (Rouen) 26 pts à 11/15, 4 rbs et 2 pds

Brest - Le Mans : 82-92
Maurice Bailey (Brest) 36 pts à 12/20 et 4 pds
Huseyin Besok (Le Mans) 18 pts à 7/9, 14 rbs et 4 pds

Adecco ASVEL - Paris BR : 75-66
Amara Sy (ASVEL) 23 pts à 7/12 et 7 rbs
John Linehan (Paris) 15 pts à 3/11, 5 rbs et 5 ints

2ème journée - 8 et 9 octobre :


MVP : Aaron Harper (Roanne) 31 pts à 12/13 et 3 rbs
Points : Aaron Harper (Roanne) 31
Rebonds : Brooks Sales (Pau-Orthez) 11
Passes décisives : Frédéric Moncade (Bourg), Jermaine Guice (Le Mans) et Marques Green (Nancy) 8

Hyères-Toulon - Bourg : 68-89
Ognjen Vukicevic (Hyères-Toulon) 11 pts à 4/6 et 4 rbs
Slobodan Savovic (Bourg) 23 pts à 9/13, 4 rbs et 2 ints

Strasbourg - Dijon : 91-69
Ricardo Greer (Strasbourg) 16 pts à 7/8, 6 rbs, 5 pds et 7 ints
Yakhouba Diawara (Dijon) 17 pts à 5/15, 9 rbs et 3 pds

Paris BR - Brest : 90-84
Altron Jackson (Paris) 20 pts à 8/12, 7 rbs et 4 pds
Mike Jones (Brest) 25 pts à 10/17, 7 pds et 3 ints

Le Mans - Chalon : 88-77
Jermaine Guice (Le Mans) 25 pts à 7/11, 3 rbs et 8 pds
Trevor Harvey (Chalon) 12 pts à 5/8 et 10 rbs

Le Havre - Nancy : 85-80
Tony Stanley (Le Havre) 22 pts à 6/17, 4 rbs, 2 pds et 3 ints
Max Zianveni (Nancy) 27 pts à 12/19 et 10 rbs

Clermont - Gravelines-Dunkerque : 77-69
Darrell Tucker (Clermont) 23 pts à 9/11 et 5 rbs
Rahshon Turner (Gravelines) 13 pts à 2/5, 6 rbs et 3 pds

Roanne - Rouen : 109-86
Aaron Harper (Roanne) 31 pts à 12/13 et 3 rbs
Jean-Emmanuel Le Brun (Rouen) 20 pts à 8/12, 6 rbs et 4 pds

Cholet - Pau-Orthez : 48-68
Steeve Essart (Cholet) 7 pts à 2/5, 5 rbs et 4 pds
C.C. Harrison (Pau-Orthez) 20 pts à 6/10 et 3 pds

Adecco-ASVEL - Reims : le 19 octobre