lundi 21 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Preview 2012-2013 : Poitiers

Preview 2012-2013 : Poitiers

jeudi 20 septembre 2012, par Simon Vantilcke

La saison dernière

D’un point de vue purement sportif, le Poitiers Basket 86 a vécu une saison difficile l’année dernière.
En ayant réussi à conserver, en grande partie, le groupe de l’année précédente, le PB 86 comptait sur la cohésion de groupe déjà établie pour intégrer plus facilement les nouveaux arrivants et ainsi faire une saison solide. S’il a montré de quoi il était capable en tout début de saison, le Poitiers Basket a littéralement sombré avec notamment une série noire de 11 matchs sans victoire, la plus grosse série noire que le club n’ait jamais enregistré, pour terminer la phase aller.
Mais les joueurs ont gardé leur esprit combatif, ce qui leur a permis de remonter la pente sur la deuxième partie de saison. En réussissant à redresser la barre, grâce notamment aux victoires précieuses que le club a obtenu face à ses concurrents directs et à l’arrivée du précieux Tony Dobbins, le PB 86 se place finalement à la 13e place du championnat.

Le recrutement

Le PB 86 va débuter la saison avec un effectif grandement remanié par rapport à l’année dernière. Le départ le plus médiatisé étant indéniablement celui du jeune Evan Fournier, parti tenter sa chance outre-atlantique au sein de l’effectif des Denver Nuggets.
Drafté en 20e position au premier tour, Evan fait tous les efforts nécessaires pour tenter de percer en NBA dès cette année. S’ajoutent à ce départ d’autres joueurs qui ont joué des rôles importants la saison dernière. Outre les désormais retraités Kenny Younger et Yann Dévéhat, Poitiers a perdu Rasheed Wight.
Cédric Gomez a, quant à lui, pris la direction de Nantes.
Le staff a aussi vu Antonia Grant et JJ Miller quitter l’équipe. Pour finir, le jeune joueur issu du centre de formation Jeffrey Dalmat prend la route vers La Rochelle qui évolue en Nationale 1 pour continuer sa progression.

Au poste de meneur, le PB86 va tout d’abord pouvoir compter sur Justin Gray, véritable globe trotter qui a notamment évolué en République Tchèque, Pologne et Allemagne. Il sort d’une saison délicate à cause de blessures et tentera donc de se relancer à Poitiers. Il sera épaulé dans sa tâche par le jeune Kevin Harley, qui a déjà fait quelques apparitions avec l’équipe professionnelle.
Au niveau des extérieurs, le groupe va se rajeunir par la venue de Boris Dallo, joueur d’1 mètre 96 qui évoluait l’année dernière à l’INSEP. S’ajoute ensuite la venue de l’ex Denaisien Lamine Kanté, déjà connu du public Poitevin puisqu’il est resté au club de 2007 à 2010.
Auteur d’une saison solide à Denain en Pro B avec 14,8 points, 3,6 rebonds et 1,4 passe de moyenne, il aura à coeur de confirmer ses progrès cette année.
Tony Dobbins, arrivé en cours de saison dernière et qui a su redonner un grand bol d’air à l’effectif poitevin par ses qualités défensives et son fort esprit d’équipe, a décidé de se réengager pour 2 ans.
Le staff a réussi à attirer dans ses filets Anthony Smith, ancien joueur de Bremerhaven. Cet américain a fini le dernier exercice avec 11,8 pts (à 33% à 3 pts), 3,6 rebonds et 2,4 passes et a enflammé la toile avec une série de dunks dont il a le secret.

Nul doute qu’Anthony Smith va offrir un véritable spectacle à son public.
Pour terminer par les intérieurs, outre la présence de Pape Badiane et Pierre-Yves Guillard, le staff a décidé de donner sa chance au jeune Moustapha Fall qui est issu du centre de formation.
Pour venir clore le roster, le PB86 accueille Ahmad Nivins, intérieur de 2m05 tout droit venu de Mons où il a passé 2 saisons. Il est notamment passé en NCAA où il a pu compiler 22 double-double en 32 matchs. Drafté en 56ème position en 2009 par Dallas, il n’a malheureusement pas pu goûter aux joutes de la NBA. Il a fini sa dernière saison en Belgique avec 10,4 points, 4,7 rebonds

Le joueur à suivre :

Anthony Smith

Incontestablement Anthony Smith, le joueur ultra explosif veut mettre ses qualités au service de l’équipe, il n’hésitera pas à se plier aux attentes du coach pour amener l’équipe à gagner le plus de matchs possible : « On a toujours envie de jouer avec de bons coachs pour progresser. Je ferai ce qu’il me demandera et ce dont l’équipe aura besoin. J’espère aider au niveau scoring, comme l’année dernière. »

Ses qualités physiques et ses possibilités de scoring auront un véritable impact sur le collectif poitevin.

Objectifs, perspectives de la saison

Nul doute que le staff voudra obtenir de meilleurs résultats que la saison précédente. Reste à savoir maintenant si les recrues sauront remplacer les capacités de scoring que pouvait apporter Evan Fournier l’année dernière. Coach Nelhomme aura du pain sur la planche pour recréer un groupe soudé, prêt à améliorer les résultats de l’année dernière. Toute l’équipe voudra prouver à son public qu’elle peut toujours enflammer les Arènes et lui proposer de belles affiches. L’entraîneur de Poitiers, Ruddy Nelhomme, reste néanmoins modéré : « On espère vivre une saison plus accomplie que celle de l’an passé. Je préfère enchaîner les matchs avant de me livrer à tout pronostic... »