lundi 20 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Playoffs Pro A : Le Mans met la pression sur Pau

Playoffs Pro A : Le Mans met la pression sur Pau

samedi 3 juin 2006, par Christophe Blandin

En s’imposant dans sa salle d’Antarès sur le score de 75 à 66, Le Mans n’est plus qu’à une victoire de la finale de Pro A et a ainsi mis la pression sur son adversaire, Pau-Orthez, qui recevra le MSB dès mardi en Béarn.

Si Alain Koffi (6 pts, 6 rbs et 6 int sur le match) ouvrait le score en faveur des Manceaux, CC Harrison (11 pts à 4 sur 6) répliquait aussitôt et inscrivait un panier primé sur l’action suivante pour donner l’avantage aux Palois au tableau d’affichage (2-5). Cet avantage allait ensuite croître en faveur des joueurs de Didier Gadou qui signaient un 6-0 pour se détacher grâce notamment à la paire intérieure américaine Asselin (12 pts et 4 cts) - Alexander (9 pts et 4 rbs). Les Manceaux réagissaient par l’intermédiaire de l’aérien Kenny Gregory mais, après 10 minutes de jeu, c’était bien les Palois qui faisaient la course en tête (15-21).

JPEG - 29.8 ko
JD Jackson
Photo : Gaëlle Louis

L’ailier international Laurent Foirest (11 pts et 5 rbs) signait 3 pts en début de 2ème quart-temps pour porter l’avance béarnaise à 9 pts (15-24). Le MSB ne craquait pas grâce à l’abattage de son pivot turc Huseyin Besok (meilleur marqueur de la rencontre avec 16 pts et 9 rbs) relayé par le meneur Pape Philippe Amagou (15 pts et 4 pds). Malgré ces efforts, les troupes de Vincent Collet accusaient un débours de 10 pts sur un nouveau tir d’Asselin (23-33). C’est à ce moment là que le déclic allait arriver pour les locaux. Alors qu’il restait environ 4 minutes à jouer dans cette 1ère mi-temps, le MSB signait en effet un 12-0 leur permettant de rejoindre les vestiaires avec une avance de 2 pts (35-33). Et c’est JD Jackson (7 pts et 2 int) qui allait être le déclencheur de cette série. Pour son dernier match à Antarès (il a annoncé sa retraite à l’issue de ces playoffs), Jackson qui venait d’entrer en jeu inscrivait 2 lancers-francs puis un panier primé pour montrer la voie à ses coéquipiers. L’arrière américain Jermaine Guice (15 pts, 6 rbs et 4 pds), tant décrié en fin de saison régulière, prenait le relais en inscrivant à son tour un panier longue distance puis, après 2 lancers-francs d’Amagou, captait un rebond offensif et remontait pour redonner l’avantage au MSB juste avant la mi-temps.

Les coéquipiers de Jermaine Guice démarraient la seconde mi-temps avec les mêmes intentions mais les Palois restaient dans le rythme du MSB grâce notamment à Thierry Rupert. Mais le club sarthois, poussé par son public, signait un 10-2 au cours de ce 3ème quart-temps pour prendre ainsi 11 pts d’avance sur un dunk de l’intérieur américain Eric Campbell (9 pts et 4 rbs) (54-43). Les Palois terminaient finalement cette 3ème période à 7 longueurs (56-49) de leurs hôtes grâce à un panier primé d’Alexander.

Forts de cette avance, les Manceaux évoluent en confiance et débutent cette dernière période sur un 4-0 pour reprendre à nouveau 11 pts d’avance. Les Béarnais s’en remettent alors à leurs joueurs cadres (Harrison, Drozdov et Foirest) pour revenir à hauteur du MSB. Mais les Manceaux ne tremblent pas et Besok fait valoir son expérience et se montre très précieux inscrivant 9 pts dans ces dernières minutes pour repousser les velléités paloises. Jermaine Guice prend ensuite le relais en assurant sur la ligne des lancers-francs. Le Mans conserve ainsi son avantage au tableau d’affichage pour s’imposer lors de cette demi-finale aller.

Malgré une adresse générale de 36,4 %, les Manceaux se sont imposés en profitant notamment des nombreuses pertes de balle adverses (19) et en se montrant efficace sur la ligne des lancers-francs (24 sur 28). Les Palois, bien plus adroits (52,1 %) dans les tirs, auront été légèrement dominés aux rebonds (31 à 27) et se sont mis une balle dans le pied en commettant de trop nombreuses pertes de balle (7 pour Alexander, 4 pour Cooper).