dimanche 19 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Playoffs Pro A : Le Mans et Nancy qualifiés, Pau surpris par (...)

Playoffs Pro A : Le Mans et Nancy qualifiés, Pau surpris par Cholet

jeudi 25 mai 2006, par Christophe Blandin

A l’issue des matches retour de ces quarts de finale, on connaît d’ores et déjà le nom de deux équipes qualifiées pour les demi-finales. Si on s’attendait à la qualification du SLUC Nancy qui avait déjà fait un grand pas en allant s’imposer à Chalon mardi, les Lorrains ont cependant connu des difficultés pour venir à bout des coéquipiers de Mamoutou Diarra. On pensait également que Pau aurait pu éliminer Cholet dès ce soir mais les joueurs de Ruddy Nelhomme ont surpris les Béarnais en allant s’imposer sur leurs terres pour mettre la pression sur leurs hôtes. La seconde équipe à accompagner Nancy en demi-finale est donc Le Mans qui a réussi à l’emporter à Villeurbanne. De retour à son vrai niveau, le MSB a donc éliminé en 2 manches sèches l’ASVEL de Claude Bergeaud. Enfin, à domicile, Strasbourg a infligé une vraie correction à des Gravelinois privés de Rahshon Turner.

JPEG - 48.7 ko
Jermaine Guice
Photo : Gaëlle Louis

ASVEL 61 - 69 Le Mans

Le Mans a donc réussi son pari en éliminant en 2 manches sèches l’ASVEL. Après s’être imposé à Antarès mardi, le MSB a donc confirmé son retour en forme en allant s’imposer à l’Astroballe mettant ainsi fin à la saison des hommes de Claude Bergeaud. Le début de match était équilibré, un 6-0 en fin de 1er quart-temps permettant aux manceaux de prendre une légère avance après 10 minutes (19-24) grâce notamment à l’activité d’Alain Koffi (12 pts et 7 rbs au total). Mais emmenés par Charles Gaines (7 pts et 14 rbs), les Villeurbannais revenaient à hauteur du MSB dans la 2ème période et parvenaient même à passer devant momentanément. L’adresse extérieure de Ruzic permettait en effet au MSB de rejoindre les vestiaires avec une avance de 3 pts au tableau d’affichage.

Au retour des vestiaires, les équipes se répondaient du tac au tac et le 3ème quart-temps s’achevait sur le score de 47 à 49 en faveur des troupes de Vincent Collet. Tout allait donc se jouer dans la dernière période. L’ASVEL reprenait l’avantage sur un panier de Felton avant de subir un 7-0 qui redonnait 6 pts d’avance aux coéquipiers de Yannick Bokolo (9 pts et 8 pds). Tomislav Ruzic (12 pts et 3 rbs) tentait de ramener les Verts mais le MSB tenait bon et Jermaine Guice (15 pts et 4 rbs) signait 7 pts précieux dans les dernières minutes pour assurer la victoire sarthoise. En demi-finale, Le Mans sera donc opposé au vainqueur de la série Pau-Orthez - Cholet.

Strasbourg 99 - 68 Gravelines

Défaits mardi sur le parquet de Gravelines, les Strasbourgeois avaient à coeur de remettre les choses dans l’ordre dans leur salle pour éviter de disparaître dès les quarts de finale. Dès le 1er quart-temps, la SIG prenait ainsi le large puisque les coéquipiers de Jeff Greer (22 pts pour lui au total) menaient sur le score de 32 à 13 après 10 minutes de jeu. Privés de Rahshon Turner, les Nordistes ne trouvaient pas de solution pour recoller au score et l’écart était quasi-identique à la mi-temps en faveur des Alsaciens (47-29).

Au retour des vestiaires, la SIG poursuivait sur sa lancée et réalisait un festival offensif en scorant 33 pts dans le 3ème quart-temps. A l’intérieur, Eric Girard pouvait notamment compter sur un très bon Ondrej Starosta (19 pts et 11 rbs) et sur le revenant Crawford Palmer bien plus à son avantage ce soir que mardi (12 pts et 9 rbs). Les Strasbourgeois déroulaient ensuite dans le dernier quart-temps pour s’imposer facilement de 31 pts. En l’absence de Turner, on notera l’impressionnante domination aux rebonds de la SIG (37 à 17). La SIG a dominé dans tous les secteurs comme le prouvent les évaluations collectives (132 à 57).

Nancy 79 - 78 Chalon

La seconde équipe qualifiée en 2 manches est donc le SLUC Nancy qui a cependant connu bien des difficultés pour écarter Chalon contrairement à mardi au Colisée. Le 1er quart-temps se terminait sur le score de 19 à 19, aucune équipe ne parvenant à creuser de break. C’est dans le 2ème quart-temps que Chalon allait s’échapper au tableau d’affichage en profitant de l’adresse longue distance d’Arthur Lee (24 pts et 6 sur 13 à pts). Les joueurs de Greg Beugnot rejoignaient les vestiaires avec un pécule de 7 pts (32-39).

A la reprise, l’Elan poursuivait sur le même tempo et le SLUC n’arrivait pas à contenir les attaques bourguignonnes et notamment John Cox (17 pts et 8 rbs au total). Chalon comptait ainsi 13 pts d’avance après 3 quart-temps (52-65). On pensait alors que Chalon s’envolait vers la victoire comme ils l’avaient fait au Havre lors du tour préliminaire. C’était sans compter sur la réaction du SLUC qui démarrait la dernière période sur un 8-0 pour revenir à 5 pts de son adversaire. Cox stoppait alors l’hémorragie et permettait même à l’Elan de reprendre un peu d’air. Mais Nancy infligeait un 9-0 pour revenir à égalité (75-75) sur un lancer-franc de Maurice Bailey à un peu plus d’une minute de la fin du match. Sur l’action suivante, Lee redonnait 3 pts d’avance à l’Elan sur un panier longue distance. Tariq Kirksay prenait alors ses responsabilités, l’ailier américain de Nancy inscrivait 2 pts sur pénétration puis le dunk de la victoire après l’échec de Lee. La dernière tentative de John Best ne trouvait pas la cible et les Chalonnais se retrouvaient ainsi en vacances. Le SLUC affrontera en demi-finale soit Strasbourg soit Gravelines. On notera la superbe prestation de Maxime Zianveni (17 pts, 11 rbs et 8 pds) passé à 2 doigts (ou 2 pds si vous préférez) du triple double.

Pau-Orthez 66 - 73 Cholet

Après s’être imposé à Cholet mardi, Pau espérait bien se qualifier dès ce soir pour les demi-finales. Les Palois démarraient bien la rencontre en bloquant les Choletais à seulement 12 pts dans le 1er quart-temps (19-12). Le 2ème quart-temps partait sur les mêmes bases. Sur un panier primé, les Palois prenaient 9 pts d’avance (33-24) avant que Lamayn Wilson (20 pts et 8 rbs au total) inscrive 2 paniers à 3 pts d’affilée pour ramener Cholet à seulement 3 longueurs des Béarnais à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Béarnais étaient stoppés en attaque par les Choletais qui les limitaient à 8 petits points dans le 3ème quart-temps et prenaient ainsi un avantage de 6 pts au tableau d’affichage après 30 minutes de jeu (41-47). La dernière période était plus offensive et Wilson donnait jusqu’à 12 pts d’avance aux siens (44-56)sur un nouveau tir primé (5 sur 7 dans cet exercice pour l’américain de CB). Les Palois s’en remettaient alors (comme souvent) à leur scoreur américain CC Harrison pour les ramener. Harrison scorait 9 pts consécutifs pour l’Elan, Varem puis Foirest prenant le relais pour ramener Pau à 5 longueurs de Cholet. Mais Cholet ne tremblait pas et le meneur Steeve Essart se montrait impeccable sur la ligne des lancers francs (8 sur 8 en fin de match) pour assurer la victoire de l’équipe des Mauges qui peut donc encore croire à la qualification.