dimanche 22 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Parker : "s’ils continuent à envoyer une équipe B, ils n’ont pas fini de se (...)

Parker : "s’ils continuent à envoyer une équipe B, ils n’ont pas fini de se faire battre"

lundi 16 septembre 2002, par Romain Luperini

Tony Parker de retour à San Antonio prépare maintenant sa prochaine saison. Celle où il confirmera s’il est réellement le prodige français de la plus préstigieuse ligue, la NBA. Parker revient sur le championnat du monde d’Indianapolis et sur la saison qui arrive via son site officiel tonyparker.net

Je ne vous cache que je suis assez content des défaites américaines :

Cela peut surprendre mais TP évoquait aprés les championnats du monde qu’il trouvait que les européens progressaient et que les américains redescendaient maintenant sur terre suite aux 3 défaites. Tony déclarait : "Ca fait vraiment du bien au basket. On sait désormais que les USA ne dominent plus comme avant même s’il leur restent encore une marge sur nous. J’espère pour eux qu’ils ont retenu la leçon parce que s’ils continuent à envoyer une équipe B, ils n’ont pas fini de se faire battre".

Lorsqu’il évoque les joueurs majeurs : Pierce, Finley et Miller, ceux-ci ne jouent pas ensemble ce qui conduit à cette équipe américaine.

Ginobili va nous apporter énormément

Parker déclarait sur Ginobili qui a enflammé les parquets d’indianapolis : Il sait pénétrer, marquer des points, défendre. C’est un joueur complet et s’il a été élu meilleur joueur d’Europe l’année dernière, ce n’est pas pour rien. Je sens qu’il va nous apporter énormément.

Elu dans le meilleur cinq des championnats du monde, si les nouveaux s’intègrent tout de suite, ça peut faire très, très mal... déclarait Tony pour conclure.

Interview à lire intégralement sur : tonyparker.net