lundi 18 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > Nationale 3 : Bilan de la saison 2002-2003

Nationale 3 : Bilan de la saison 2002-2003

mercredi 28 mai 2003, par Patrice Duchampt

Un petit bilan (non exhaustif) de la N3 cuvée 2002-2003...

Poule A : Rappel des descentes, faites depuis longtemps : Sanary, l’ALGM et Caluire. Et pour la montée, c’est comme convenu La Pontoise qui accède à la N2. Sur le podium : Fréjus (2° comme la saison dernière) et Lyon CRO.

Poule B : Les descentes : Porto-Vecchio, Agde et ASPTT Aix-en-Provence. La montée : Fos-sur-Mer. Le podium : Andrézieux et Martigues.

Poule C : Toulouse Launaguet monte, devant Tarn Nord (Albi) et Marmande ; Grandfonds, Pau Nord-Est et Sort-en-Chalosse descendent.

Poule D : Montée de Mont-de-Marsan, Cognac termine second, et Horsarrieu Serreslous 3°. Pour les descentes, Tresses et l’ASPTT Limoges n’auront fait qu’un an en N3, et sont accompagnés de St-Fulgent.

Poule E : Le BC Touraine monte, seul invaincu de N3, et Chantonnay, Montfort et Bressuire descendent. La JALT Le Mans termine deuxième (pas de remontée immédiate en N2) et Moulins Nantes troisième.

Poule F : 1er : La Séguinière ; 2ème : Avranches ; 3ème : CO St-Brieuc….. 10ème : Avrillé ; 11ème : Lorient ; 12ème : Landerneau.

Poule G : Neuville-les-Dieppe accède à la N2, Poissy redouble (2°) et Alfortville termine troisième. Neuville-aux-Bois, Chartres et Evreux II sont condamnés à descendre.

Poule H : C’est finalement le Montivilliers de Kenny Chaffin qui monte, 1er ex-aequo avec Sarcelles, un point devant Argenteuil. Vous avez dit poule serrée ? Mais pas pour les descentes, jouées depuis belle lurette : Chantilly, Neuilly-sur-Marne et SPO Rouen II.

Poule I : Encore une montée pour Le Mée : où s’arrêtera-t-il ? Récy St-Martin termine à 1 point, et Orchies à 2. Pour les descentes, ce sont Tourcoing, Mons-en-Baroeul et Grande-Synthe qui sont concernés.

Poule J : Descentes de Vrigné-aux-Bois (au goal-average), de Schirmeck et St-Dizier. Montée de Hainaut Escaudain, premier à égalité avec Gérardmer, 4 points devant le WOWB qui réalise une belle saison pour sa remontée d’Excellence d’Alsace.

Poule K : Souffelweyersheim monte en N2 quatre ans après être remonté de Région : chapeau. Poligny rate la remontée d’un point, et Pfastatt est (encore) sur le podium. Enfin, St-Genis-Laval, Fougerolles et Rosheim retrouveront le championnat régional en 2003-2004.

Poule L : Après une lutte intense, Aubenas monte en N2, coiffant Tain-Tournon (2°) et Issoire (3°) sur le fil. Comme convenu, descentes de Challes-les-Eaux (un aller-retour), de l’ES Roche-la-Molière et de Saulce, in extremis.

RAPIDE POINT SUR LES 144 EQUIPES DE N3

Rappel :

Les 12 lauréats de cette saison 2002-2003 de Nationale 3 sont La Pontoise (poule A), Fos-sur-Mer (poule B), Toulouse Launaguet (poule C), Stade Montois (poule D), Touraine BC (poule E), La Séguinière (poule F), Neuville-les-Dieppe (poule G), Montivilliers (poule H), Le Mée (poule I), Hainaut (poule J), Souffelweyersheim (poule K) et Aubenas (poule L).

Les 36 recalés : Caluire, l’ALGM Lyon, Sanary (poule A), Aix-en-Provence, Agde, Porto-Vecchio (poule B), Grandfonds, Pau Nord-Est, Sort-en-Chalosse (poule C), Tresses, St-Fulgent, ASPTT Limoges (poule D), Bressuire, Montfort, Chantonnay (poule E), Avrillé, Lorient, Landerneau (poule F), Chartres, Evreux II, Neuville-aux-Bois (poule G), Neuilly-sur-Marne, Chantilly, Rouen II (poule H), Grande-Synthe, Mons-en-Baroeul, Tourcoing (poule I), Vrigné-aux-Bois, St-Dizier, Schirmeck (poule J), Rosheim, St-Genis-Laval, Fougerolles (poule K), Saulce, l’ES Roche-la-Molière, Challes-les-Eaux (poule L).

Les ex-N2 :

Seul Fos-sur-Mer remonte illico. Andrézieux, la JALT Le Mans et Poligny terminent deuxièmes de leur poule. Ajaccio, Toulouse OA, Hagetmau Doazit et Langueux se maintiennent, sans plus, et St-Genis-Laval et Tourcoing descendent encore d’un niveau. Voilà pour les 10 descendus de N2.

Les ex-Région :

39 étaient montées, 15 redescendent instantanément, soit un pourcentage de maintien de 61,53%. Plutôt bien. La meilleure est Le Mée, leader de la poule I (19-3), devant Boulogne Maritime et Lisieux (15-7).

Classement attaque :

La Séguinière termine cette saison avec 101,68 points de moyenne !!! Incroyable, non ? Deuxième : Neuville-les-Dieppe (97,82) ; troisième : Poligny (97,18) ; quatrième : Pfastatt (94,91) ; et cinquième : Albi et Souffelweyersheim (93,91). Vous remarquez ? Trois équipes de la poule K dans les 6 premières attaques de N3, mais c’est normal étant donné que c’est la poule de Fougerolles, recordman des cartons encaissés et pire défense de N3.

Fougerolles, donc, termine dernière attaque de N3 avec 58,27 points de moyenne, derrière Tourcoing et Chantonnay (64,55).

Toutes les équipes terminant au-dessus de 79,45 points de moyenne se maintiennent….. mais ça ne veut pas dire pour autant que marquer moins de 80 points conduit automatiquement à la descente ! Disons simplement que ça aide.

Classement défense :

C’est finalement le BC Touraine qui hérite de la meilleure défense de N3, avec 66,27 points encaissés en moyenne. Mais c’est un titre très disputé et très serré, puisque la JALT Le Mans termine 2° avec 66,55, Lisieux 3° avec 66,68, La Séguinière 4° avec 66,77 et Tremblay 5° avec 66,91…. soit 5 équipes se tenant à moins d’une unité !

La plus mauvaise des défenses revient à Fougerolles (98,50), qui "devance" Sanary (96,33) et Sort-en-Chalosse (96) de plus de 2 points.

Et là, pas de remarque du style : tous ceux qui encaissent moins de X points se maintiennent ou descendent. Au contraire : Aix-en-Provence a la 10° meilleure défense de N3 (71,32) et descend, St-Dizier est pas mal non plus (75) et descend aussi ; inversement, Le Havre présente la 140ème défense de N3 (sur 144, avec 92,91 points encaissés), Ajaccio la 138ème (91,14), La Pennoise la 136ème (90,27), St-Martin-les-Boulogne la 135ème (89,77) et ces 4 équipes se maintiennent.

Les poules offensives :

La poule C (Aquitaine – Pyrénées) est la poule où l’on attaque le plus : score moyen de 83,94 points. Suivent les poules H (82,24), G (82,50), A (81,90), K (81,49), B (80,16), F (80,07), J et L (78,37), D (78,21), I (77,91) et E (77,26).

Le score moyen en N3 a dépassé les 80 points à la dernière journée, et s’établit donc à 80,16 points (rappel : il était de 79,70 points la saison dernière et de 73,99 en 2000-01). Plus de 6 points gagnés en 2 ans, c’est pas mal.

Classement écart :

C’est bien sûr La Séguinière qui cartonne le plus : +768 en 22 rencontres, soit une moyenne impressionnante de +34,91 par match. Ça s’appelle dominer son sujet. Très bon élève, a largement la moyenne, passe en classe supérieure. Derrière, on trouve toujours la JALT Le Mans (+21,32), puis 23 équipes entre +18,55 et +10,32.

Classement scratch :

A défaut d’être champion de France, le BC Touraine est sacré champion du classement scratch 02-03, présentant un bilan parfait de 22 victoires et 0 défaite. Suivent derrière La Séguinière (21-1), la JALT Le Mans et Neuville-les-Dieppe (20-2), Hainaut Escaudain, Le Mée, La Pontoise et Gérardmer (19-3).

C’est Mont-de-Marsan qui est le moins bien classé des leaders de poule (27ème, 17-5 et +182 de goal-average).
Qui sont les 15 équipes insérées dans ce Top 27 et qui ne montent pas ? Dans l’ordre : Le Mans (20-2), Gérardmer (19-3), Récy St-Martin, Fréjus, Poissy, Sarcelles (18-4), Andrézieux, Alfortville, Argenteuil, Issoire, Poligny, Orchies, Martigues, Avranches et Tain-Tournon (17-5). Nul doute qu’il faudra compter avec elles pour les montées l’an prochain.

La meilleure des équipes reléguées est Tresses, qui, avec un bilan de 9-13 et –77, est 93ème au scratch, devant 16 équipes qui ne descendent pas. Si l’on ne compte pas Tresses, les 35 relégués sont tous compris entre la 103ème et la 144ème place au scratch. Ce qui veut dire que 7 équipes y sont insérées tout en se maintenant (Dourges Courcelles, St-Dié, St-Martin-Boulogne, Roche-la-Molière AL, Orcines (8-14), Rennes Avenir (7-15) et Le Havre ALA (6-16), 121ème au scratch) : attention l’année prochaine !

Avec la victoire de Porto-Vecchio sur Montpellier lors de la dernière journée, deux équipes seulement terminent ce championnat sans victoire : Tourcoing JG (-627) et Fougerolles (-885, soit 22 défaites de 40,2 points !).