lundi 18 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > Nationale 2 : Bilan global de la saison 2002-2003

Nationale 2 : Bilan global de la saison 2002-2003

jeudi 22 mai 2003, par Patrice Duchampt

Qui monte, qui descend, les meilleures attaques... tout sur la N2 saison 2002-2003 !

Les lauréats (et 1 montée supplémentaire ?) : St-Vallier, Boulazac, Le Portel et Charleville. Aucune remontée directe des anciens pensionnaires de la N1 (Golfe Juan, Vitré, Prissé), comme l’an dernier.
Les recalés (en attendant les nombreux repêchages ? 3 ?) : Avignon-Le Pontet ; Lorgues ; Carquefou ; Chatellerault ; Agen ; Vanves ; Cergy-Osny-Pontoise ; Longueau ; St-Sorlin-Lagnieu ; Joeuf Homécourt ; Charenton. Seulement 2 des 12 promus de N3 redescendent directement : chapeau ! (3 sur 12 l’an dernier).


POULE A

En tête à tous les pointages, St-Vallier a logiquement gagné sa place dans l’antichambre de la Pro B au terme d’une saison intense. Car Golfe-Juan et Salon ne terminent finalement qu’à une longueur, et ont été menaçants toute la saison. Belle saison du promu et champion de France N3 2002 Frontignan (13 victoires). Idem pour Aix-les-Bains (6ème), qui a bien digéré le départ de Brazil pour Feurs (N1).

La descente se joue à pas grand-chose, le goal-average en ce qui concerne Avignon, ex-aequo avec 3 autres équipes, et 2 victoires pour Lorgues, qui retourne en N3 après 5 saisons passées en N2.

2002-2003 Pts J V D Att. Déf. Moy. Att. Moy. Déf. Goal
St-Vallier 43 24 19 5 1967 1830 81,96 76,25 137
Salon 42 24 18 6 2045 1827 85,21 76,13 218
Golfe Juan 42 24 18 6 2158 1984 89,92 82,67 174
Toulouges 39 24 15 9 2144 2028 89,33 84,50 116
Frontignan 37 24 13 11 2008 1991 83,67 82,96 17
Aix-les-Bains 34 24 10 14 1786 1841 74,42 76,71 -55
Champagne 34 24 10 14 2004 2007 83,50 83,63 -3
Vaulx-en-Velin 34 24 10 14 1930 1948 80,42 81,17 -18
Marseille SMUC 33 24 9 15 2041 2201 85,04 91,71 -160
Pont-de-Beauvoisin 33 24 9 15 1927 2051 80,29 85,46 -124
Monaco 33 24 9 15 1788 1923 74,50 80,13 -135
Le Pontet - Avignon 33 24 9 15 1820 1870 75,83 77,92 -50
Lorgues 31 24 7 17 1827 1944 76,13 81,00 -117

POULE B

Boulazac, qui a finalement perdu un match, sera-t-il champion de France de N2 ? La question est légitime au vu du score du match retour des ½ finales de N2. Ayant perdu de 2 longueurs à St-Vallier, les Périgourdins l’ont en effet emporté de 41 points (99-58) au retour dans leur salle fétiche ! La Rochelle, second, doit maintenant prier pour que : 1/ Boulazac soit champion 2/ La Pro A passe à 18 clubs 3/ Bondy reparte en N3, et 4/ Rodez et Sablé refusent leur repêchage (s’il y a) en N1. Auxquels cas ils monteraient en N1. On verra bien cet été…

Challans fait une excellente saison pour un promu (3ème avec 15-7), et devance même la JSA Bordeaux que l’on disait pourtant fort ambitieuse (et encore plus l’an prochain ?).

Pour la descente, Agen et Chatellerault n’ont pu sauver leur peau, et Carquefou a attendu la dernière journée pour malheureusement accrocher la maudite 12ème place. Mais si repêchage(s) il y a, Carquefou sera concerné. Wait and see !

2002-2003 Pts J V D Att. Déf. Moy. Att. Moy. Déf. Goal
Boulazac 51 26 25 1 2600 1897 100,00 72,96 703
La Rochelle 48 26 22 4 2349 2027 90,35 77,96 322
Challans 43 26 17 9 2081 1880 80,04 72,31 201
Bordeaux JSA 43 26 17 9 2110 2033 81,15 78,19 77
Mérignac 40 26 14 12 2103 2128 80,88 81,85 -25
Cahors-Sauzet 39 26 13 13 2083 2095 80,12 80,58 -12
Monségur 37 26 11 15 2173 2238 83,58 86,08 -65
Joué-les-Tours 37 26 11 15 2020 2180 77,69 83,85 -160
Meilhan-sur-Garonne 37 26 11 15 2031 2136 78,12 82,15 -105
Angers SL 36 26 10 16 1847 1959 71,04 75,35 -112
Serres Gaston 36 26 10 16 2177 2286 83,73 87,92 -109
Carquefou 35 26 9 17 2031 2127 78,12 81,81 -96
Chatellerault 33 26 7 19 2037 2287 81,48 91,48 -250
Agen BC 30 26 5 21 2020 2389 80,80 95,56 -369

POULE C

"Rien ne sert de courir…", voilà la maxime fétiche de St-Michel-le-Portel ! Car les Nordistes, loin d’être les favoris de la poule, ont attendu que Caen, Liévin puis La Mélantoise prennent successivement la tête de la poule pour se l’accaparer enfin... et ne la plus quitter ! Et, cerise sur le gâteau, la finale du championnat face à Boulazac, après avoir sorti Charleville en ½ finale. Assurément une grande saison ! Le podium de cette poule est composé de La Mélantoise (1er ex-aequo, panier avérage défavorable) et de Vitré (18-8) un point derrière, en compagnie de Caen. L’Aurore Vitré n’a donc pas réussi l’aller-retour N2/N1.

Et pour la descente, rien n’est venu bouleverser le pointage de la 22° journée : Longueau termine dernier, Cergy-Osny-Pontoise 13ème, et Vanves 12ème grâce à un meilleur goal-average qui vaudra de l’or en cas de repêchage.

2002-2003 Pts J V D Att. Déf. Moy. Att. Moy. Déf. Goal
Le Portel 45 26 19 7 2340 2248 90,00 86,46 92
La Mélantoise 45 26 19 7 2289 2110 88,04 81,15 179
Vitré Aurore 44 26 18 8 2210 2069 85,00 79,58 141
Caen BC 44 26 18 8 2173 1973 83,58 75,88 200
Liévin 43 26 17 9 2293 2090 88,19 80,38 203
Calais 41 26 15 11 2151 2158 82,73 83,00 -7
Denain 40 26 14 12 2269 2151 87,27 82,73 118
Trappes 40 26 14 12 2222 2145 85,46 82,50 77
Fougères Drapeau 38 26 12 14 2212 2313 85,08 88,96 -101
Ardres BC 37 26 11 15 1989 2074 76,50 79,77 -85
Cherbourg 36 26 10 16 2039 2103 78,42 80,88 -64
Vanves 33 26 7 19 2005 2116 77,12 81,38 -111
Cergy-Osny-Pontoise 33 26 7 19 1907 2078 73,35 79,92 -171
Longueau ESC 27 26 1 25 1784 2255 68,62 86,73 -471

POULE D

Tout était réuni pour faire de la dernière journée une finale avant la lettre : Charleville, 1er, allait se déplacer chez son dauphin Dijon, une longueur derrière, pour une rencontre décidant de la montée. Et puis patatras ! les Bourguignons chutaient chez la lanterne rouge Charenton à l’avant-dernière journée, offrant sur un plateau la montée aux Ardennais de Charleville qui n’en attendaient pas tant de la part de leur acharné adversaire.

Derrière, on trouve les Mâconnais de Prissé qui ratent la remontée en N1 (19-7), et l’ambitieux Jura Salins BC (16-10) auteur d’un bien meilleur exercice que celui de la saison 2001-2002. Pour les descentes, St-Sorlin-Lagnieu, sérieusement affaibli par les blessures, rate le maintien pour une histoire de panier avérage (12ème, 9-17, comme Gif et Coulommiers), et se retrouve fervent supporter du Portel pour la finale car un éventuel 3° repêchage les concernerait uniquement si Le Portel devient champion de France (Lagnieu serait alors 12ème de la poule du demi-finaliste éliminé par le champion).
Quant à Joeuf et Charenton, s’ils sont bien remontés en fin de championnat (surtout les Parisiens), ils ne peuvent éviter respectivement les 13ème (8-18) et 14ème places (7-19) et rejoignent donc la N3 après une seule saison en N2.

2002-2003 Pts J V D Att. Déf. Moy. Att. Moy. Déf. Goal
Charleville 48 26 22 4 2460 2073 94,62 79,73 387
Dijon CSL 47 26 21 5 2445 2165 94,04 83,27 280
Prissé Mâcon 45 26 19 7 2318 2063 89,15 79,35 255
Salins 42 26 16 10 2130 2077 81,92 79,88 53
Blois ADA 41 26 15 11 2292 2187 88,15 84,12 105
Bron 40 26 14 12 2102 2079 80,85 79,96 23
Mirecourt 39 26 13 13 2088 2102 80,31 80,85 -14
Griès 36 26 10 16 2215 2314 85,19 89,00 -99
Ormes 36 26 10 16 2220 2363 85,38 90,88 -143
Coulommiers 35 26 9 17 2040 2168 78,46 83,38 -128
Gif Essonne 35 26 9 17 2175 2300 83,65 88,46 -125
St-Sorlin-Lagnieu 35 26 9 17 2058 2149 79,15 82,65 -91
Joeuf Homécourt 34 26 8 18 2029 2257 78,04 86,81 -228
Charenton 33 26 7 19 1958 2233 75,31 85,88 -275

Bilan final

Ordre décroissant ! La poule la plus offensive est la poule D (score moyen 83,87), suivie de la poule C (82,10), de la B (81,93) et de la A (81,55) ; et le score moyen de la N2 2002-2003 est finalement de 82,36 points (80,93 la saison passée).

Commentaires sur le classement attaque :

Boulazac termine meilleure attaque avec 100 points tout ronds par match. Du (presque) jamais vu à ce niveau. 2ème : Charleville (94,62) ; 3ème : Dijon (94,04) ; 4ème : La Rochelle ; 5ème : Le Portel (90, un peu moins bien que l’an dernier où les Nordistes étaient premiers avec 93,92). Comme quoi pour jouer la montée en N1, il faut scorer au moins 90 points par match (seul St-Vallier vient à l’encontre de cette vérité avec "seulement" 81,96 points par match).

Longueau présente la moins bonne attaque de toutes les N2 avec 68,62 pts, plus de 2 points derrière la Saint-Léonard d’Angers (71,04).

A signaler que 8 promus sur 12 marquent 80 points et moins par rencontre : dur dur de se mettre au niveau de l’attaque N2 ! A l’opposé, Vitré (85), Prissé (89,15) et Golfe (89,92) sont tous au-dessus des 85 pts par match.

Commentaires sur le classement défense :

Un promu élu meilleure défense de N2, c’est suffisamment rare pour être souligné, et pourtant c’est ce qui se produit cette saison avec Challans, qui n’a encaissé que 72,31 points par rencontre ! Boulazac termine juste derrière (72,96), puis viennent l’ESSL Angers (75,35... ce qui compense largement son mauvais classement en attaque), Caen (75,88) et Salon (76,13). Seul Boulazac figure dans les 5 premiers, puisque St-Vallier présente la 6ème défense de N2 (76,25), Charleville la 13ème (79,73) et Le Portel la... 45ème (86,46). Ce qui signifie que 7 clubs relégués en N3 ont une meilleure défense que les Nordistes, pourtant finalistes du championnat ! Il va falloir défendre mieux que ça en N1.

Pour les défenses "portes ouvertes", la palme revient à Agen (95,56), qui termine 55ème, derrière le SMUC Marseille (54ème avec 91,71) et Chatellerault (91,48). Surprenant : dans les 10 dernières défenses de N2, on trouve quand même 6 clubs qui se maintiennent tout en encaissant 88 points et plus par rencontre (SMUC, Ormes, Griès, mais c’est habituel pour les Alsaciens, Fougères, Gif et Serres-Gaston).

Commentaires sur le classement scratch :

Les deux premiers du classement scratch, Boulazac et Charleville, ne se rencontrent pas en finale du championnat, la faute au 10ème de ce classement, St-Michel-le-Portel !

Boulazac est bien sûr premier avec 25 victoires et 1 défaite et +27 de moyenne, Charleville second (22-4, +14,88) ex-aequo avec La Rochelle (22-4, +12,38), Dijon 4ème (21-5, +10,77) et St-Vallier 5ème (19-5, +5,71).
Belle sixième place pour Salon (18-6, +9,08), qui devance Golfe Juan (18-6, +7,25) et Prissé (19-7, +9,81). Enfin La Mélantoise est 9ème (19-7, +6,88), à égalité avec son voisin du Portel (+3,54).

Comme d’habitude, il faut 10 victoires pour se maintenir : Le Pontet Avignon, St-Sorlin-Lagnieu et Carquefou en ont 9 (comme Pont-de-Beauvoisin, Monaco, le SMUC, Gif et Coulommiers) et se retrouvent les derniers dans la charrette.

On l’a dit plus haut, les 3 relégués de N1 ne remontent pas, Golfe, Prissé et Vitré terminant chacun à la troisième place de leur poule. Pour les promus de N3, c’est une bonne cuvée car seuls Charenton et Joeuf y retournent (16,6% de redescente), et Challans (3ème de la poule B, 14ème au scratch) et Frontignan (5ème de la poule A et 20ème au scratch) ont fait une très belle saison.