lundi 18 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > Nationale 2 : Bilan après 17 journées

Nationale 2 : Bilan après 17 journées

vendredi 21 février 2003, par Patrice Duchampt

Que s’est-il passé en 3 journées, entre le premier match retour et la journée du 15 février ? Pas grand chose, en fait, tant au niveau des descentes que des montées. Seul le leader de la poule C a (encore) changé, Caen, qui avait piqué sa place à Liévin, cédant la sienne aux nordistes de La Mélantoise. Pour les autres poules, c’est le statu quo, St-Vallier, Boulazac et Charleville campant sur leur position.

En terme de descentes, 3 changements, 2 dans la poule A et 1 dans la B.

POULE A

Même s’il a perdu une rencontre (samedi dernier chez son dauphin Golfe-Juan), St-Vallier reste en tête dans la poule du Midi et a de plus conservé le panier avérage sur les banlieusards antibois (100-94 à l’aller ; 75-78 au retour). Golfe-Juan devra donc gagner deux rencontres (il en reste 9) de plus que les Drômois pour espérer retrouver la Nationale 1 un an après l’avoir quittée. Quant à Salon (3°), sa défaite (68-71) chez l’excellent promu de Frontignan lui vaut d’être à 2 longueurs du leader et de ne pas profiter de la défaite de ce dernier. Les Provençaux n’en restent pas moins placés en embuscade. Derrière eux, trois équipes ne connaissent ni les soucis de la course à la montée, ni ceux du maintien : Grenoble, qui, par contre, en a d’autres, plus graves, de soucis (dépôt de bilan du club isérois), Frontignan et ses voisins de Toulouges (10-7). Enfin, en dessous viennent tous les concernés par la descente : Pont-de-beauvoisin (8-9), qui a toutefois une sacré marge (3 points) sur les premiers relégables, même s’il a chuté à Aix-les-Bains samedi dernier (59-65) ; le SMUC (7-10), qui a peiné à se débarrasser de la lanterne rouge samedi (83-76) ; Aix-les-Bains (6-11), qui ressuscite après 2 victoires consécutives contre des concurrents directs (à Vaulx et contre Pont-de-Beauvoisin) ; Champagne (6-11), qui sort lui aussi de la zone rouge après avoir remporté le derby face à Vaulx (79-74) et explosé Toulouges samedi passé (109-90) ; Vaulx-en-Velin (6-11), qui chute dangereusement au classement après 3 défaites consécutives (à Champagne, contre Aix et à Grenoble) ; Monaco (5-12), qui n’a réussi qu’à battre Lorgues (73-60) en 3 rencontres et retourne donc en zone rouge ; Lorgues (5-12), qui après 3 victoires consécutives vient d’enchaîner sur 3 défaites de riff et rentre donc dans le rang ; et enfin l’Union Pontet/Avignon (4-13), qui n’arrive pas à s’extirper de la dernière place malgré une belle victoire le 8 février sur le second de la poule Golfe-Juan. Cela promet encore de chaudes luttes pour le maintien.

2002-2003 Pts J V D Att. Déf. Moy. Att. Moy. déf. Goal
St-Vallier 32 17 15 2 1395 1257 82,06 73,94 138
Golfe Juan 31 17 14 3 1521 1372 89,47 80,71 149
Salon 30 17 13 4 1439 1275 84,65 75,00 164
Grenoble 27 17 10 7 1355 1255 79,71 73,82 100
Frontignan 27 17 10 7 1383 1356 81,35 79,76 27
Toulouges 27 17 10 7 1517 1435 89,24 84,41 82
Pont-de-Beauvoisin 25 17 8 9 1333 1381 78,41 81,24 -48
Marseille SMUC 24 17 7 10 1434 1540 84,35 90,59 -106
Aix-les-Bains 23 17 6 11 1200 1293 70,59 76,06 -93
Champagne 23 17 6 11 1380 1422 81,18 83,65 -42
Vaulx-en-Velin 23 17 6 11 1355 1378 79,71 81,06 -23
Monaco 22 17 5 12 1169 1287 68,76 75,71 -118
Lorgues 22 17 5 12 1232 1383 72,47 81,35 -151
Le Pontet - Avignon 21 17 4 13 1268 1347 74,59 79,24 -79

POULE B

Boulazac va-t-il perdre une rencontre cette saison ? La question vaut d’être posée tant les Périgourdins impressionnent et écrasent tout sur leur passage (écart moyen de +28,6 points par rencontre !), et il y a au moins une équipe qui voudrait pouvoir répondre "oui", c’est La Rochelle, qui se rendra en Périgord le 29 mars pour LE choc de la poule. Indiscutablement, la montée se jouera là (rappel : 87-83 pour Boulazac à l’aller).

Derrière, Challans et Bordeaux (11-6) font une excellente saison, mais ce ne sera pas suffisant pour venir titiller les deux "gros", et la 3° marche du podium sera maintenant leur seul objectif.

Même chose pour Cahors-Sauzet et Mérignac, en milieu de tableau (9-8), qui ont une marge suffisante sur les relégables pour s’assurer une fin de saison tranquille. Tranquilles, les 8 clubs qui suivent ne le seront assurément pas pendant encore longtemps, car tous sont concernés par la descente. Joué-les-Tours et la St-Léonard d’Angers (7-10) n’ont que 2 points d’avance sur les mauvaises places ; Serres Gaston et Carquefou (6-11) sont à égalité alors qu’il y a seulement 6 journées les joueurs des Landes étaient 6° et avaient 4 points d’avance sur ceux de la Loire-Atlantique, derniers ex-æquo, et les uns vont essayer de stopper la chute (6 défaites de suite) alors que les autres vont tenter de poursuivre la remontée (4 victoires en 6 rencontres) ; enfin, Monségur, Agen, Chatellerault et Meilhan sont tous derniers ex-æquo avec 5-12, et si les Landais s’en sortent pour le moment au goal-average, tout peut basculer d’une journée à l’autre.

2002-2003 Pts J V D Att. Déf. Moy. Att. Moy. déf. Goal
Boulazac 34 17 17 0 1671 1185 98,29 69,71 486
La Rochelle 33 17 16 1 1554 1264 91,41 74,35 290
Challans 28 17 11 6 1366 1226 80,35 72,12 140
Bordeaux JSA 28 17 11 6 1353 1295 79,59 76,18 58
Cahors-Sauzet 26 17 9 8 1321 1351 77,71 79,47 -30
Mérignac 26 17 9 8 1354 1362 79,65 80,12 -8
Joué-les-Tours 24 17 7 10 1278 1423 75,18 83,71 -145
Angers SL 24 17 7 10 1226 1267 72,12 74,53 -41
Serres Gaston 23 17 6 11 1375 1495 80,88 87,94 -120
Carquefou 23 17 6 11 1283 1321 75,47 77,71 -38
Monségur 22 17 5 12 1353 1450 79,59 85,29 -97
Agen BC 22 17 5 12 1303 1445 76,65 85,00 -142
Chatellerault 22 17 5 12 1315 1523 77,35 89,59 -208
Meilhan-sur-Gar. 22 17 5 12 1307 1452 76,88 85,41 -145

POULE C

A force de progresser, La Mélantoise a rattrapé le trio de tête Caen - Calais - Le Portel, et en a éjecté les Calaisiens pour en former un nouveau (13-4), même si les Lillois occupent la tête au bénéfice du panier avérage. Mais un point juste derrière (12-5), Calais n’a donc pas dit son dernier mot, tout comme l’Aurore de Vitré (11-6). Par contre, l’ancien leader Liévin (10-7) s’éloigne toujours et n’a gagné qu’un match sur les 6 dernières rencontres ! Les Nordistes de Denain (9-8) s’orientent vers un maintien facile, tout comme les Calaisiens du BC Ardres, les Breto-Normands de Fougères et les Franciliens de Trappes (tous à égalité à 8-9).

Cherbourg, 11ème avec 6-11, n’est toujours pas sauvé et devra sortir encore quelques atouts de sa Manche pour espérer l’être bientôt. Par contre, le trio des relégués n’évolue pas et reste inchangé : les Parisiens de Vanves sont à 4-13, ceux de Cergy Osny Pontoise à 3-14, et, pire, les voisins d’Amiens de l’ESC Longueau, avec 1-16, doivent se dire que la saison, elle est longue, oh ! (je sais, c’est facile, mais il fallait quand même la faire).

2002-2003 Pts J V D Att. Déf. Moy. Att. Moy. déf. Goal
La Mélantoise 30 17 13 4 1476 1357 86,82 79,82 119
Le Portel 30 17 13 4 1576 1451 92,71 85,35 125
Caen BC 30 17 13 4 1455 1283 85,59 75,47 172
Calais 29 17 12 5 1367 1353 80,41 79,59 14
Vitré Aurore 28 17 11 6 1449 1370 85,24 80,59 79
Liévin 27 17 10 7 1477 1370 86,88 80,59 107
Denain 26 17 9 8 1456 1357 85,65 79,82 99
Ardres BC 25 17 8 9 1308 1365 76,94 80,29 -57
Fougères Drapeau 25 17 8 9 1452 1521 85,41 89,47 -69
Trappes 25 17 8 9 1450 1399 85,29 82,29 51
Cherbourg 23 17 6 11 1321 1390 77,71 81,76 -69
Vanves 21 17 4 13 1275 1352 75,00 79,53 -77
Cergy-Osny-Pont. 20 17 3 14 1196 1380 70,35 81,18 -184
Longueau ESC 18 17 1 16 1166 1476 68,59 86,82 -310

POULE D

Les Mâconnais de Prissé doivent attendre avec impatience le résultat du match en retard Charleville - Dijon. Car les Ardennais, premiers avec 14-2, sont soumis à la pression des Prisséens, 2° avec 13-4, et surtout de celle des Bourguignons du CSLD, 3° avec 13-3. Le calcul est donc simple : en gagnant, Charleville éloignerait son deuxième dauphin à 2 longueurs, en perdant, il relancerait le championnat puisque Prissé et Dijon ne seraient alors qu’à une longueur derrière, avec des Prisséens ayant le goal-average (2 victoires) et avec un Dijon - Charleville pour finir le championnat qui ne manquerait alors pas de piquant.

Derrière, Salins (11-6), Bron, Mirecourt (10-7) et Blois (9-7, un match à jouer contre Joeuf) restent accrochés et auront donc passé une excellente saison, surtout pour les promus des Vosges. Viennent ensuite les 7 équipes concernées par la descente. Avec 6 victoires et 11 défaites, on trouve Coulommiers, qui, avec 1 victoire sur les 6 derniers matches, se rapproche dangereusement des relégables ; St-Sorlin-Lagnieu, qui présente le même bilan sur les 6 derniers matches, et qui a de plus perdu à domicile samedi dernier face à Griès ; et Gif, qui lui aussi a fait 1/6, et qui donc n’arrive pas à décoller. Un point en dessous, avec un bilan de 5-12, on trouve les promus d’Ormes, qui ne gagnent pas plus que les équipes précitées, et les Alsaciens de Griès, qui, avec un bon 3-3 sur les derniers matches (victoires contre Blois, Joeuf et à Lagnieu), se mettent à reprendre espoir (l’air alsacien doit être vivifiant pour l’ancien villeurbannais Bousinière !). Joeuf (5-11), s’il perd son match en retard à Blois, sera au même niveau que Griès et Ormes, et aura donc encore du pain sur la planche ; enfin, Charenton, qui comme Griès a gagné 3 matches sur 6 (dont un fameux 88-67 contre ces mêmes Alsaciens), a de quoi entretenir la flamme de l’espoir.

2002-2003 Points Joués Vict Déf Attaque Défense Moy. Att. Moy. déf. Goal
Charleville 30 16 14 2 1528 1280 95,50 80,00 248
Prissé Mâcon 30 17 13 4 1528 1318 89,88 77,53 210
Dijon CSL 29 16 13 3 1473 1322 92,06 82,63 151
Salins 28 17 11 6 1396 1376 82,12 80,94 20
Bron 27 17 10 7 1432 1373 84,24 80,76 59
Mirecourt 27 17 10 7 1328 1341 78,12 78,88 -13
Blois ADA 25 16 9 7 1394 1320 87,13 82,50 74
Coulommiers 23 17 6 11 1310 1368 77,06 80,47 -58
St-Sorlin-Lagnieu 23 17 6 11 1322 1407 77,76 82,76 -85
Gif Essonne 23 17 6 11 1425 1499 83,82 88,18 -74
Ormes 22 17 5 12 1464 1583 86,12 93,12 -119
Griès 22 17 5 12 1397 1522 82,18 89,53 -125
Joeuf Homecourt 21 16 5 11 1150 1374 71,88 85,88 -224
Charenton 21 17 4 13 1262 1326 74,24 78,00 -64

La poule la plus offensive reste la poule D (score moyen 83,01), suivie de la poule C (81,61), de la B (80,08) et de la A qui devient ainsi la moins offensive (79,75).
Le score moyen des 4 poules réunies a encore légèrement augmenté : 81,11

Commentaires sur le classement attaque :

Boulazac accroît son avance en tête du classement attaque avec 98.29 points marqués par match (97.93 précédemment), et est toujours suivi par Charleville (95.50 et 95.46 précédemment).

C’est Longueau qui devient moins bonne attaque (68.59 pts), bien que Monaco n’ait pas progressé (68.76).
Ormes est toujours le meilleur promu en attaque avec 86.12 points inscrits par match (12ème attaque), Prissé pour sa part (89.88) ayant repris sa place de meilleure attaque des relégués de N1 à Golfe-Juan (89.47).

Commentaires sur le classement défense :

Pas de changement en tête, avec Boulazac qui encaisse 69.71 pts par match ; par contre, Challans (72.12) et Grenoble (73.82) viennent "dépodiumiser" St-Vallier (73.94) et La Rochelle (74.35).

En bas de tableau, Ormes reste dernière défense (93.12), derrière le SMUC de Mickaël Brooks (90.59), deux équipes qui, pour le moment, se maintiennent !. Comme pour la dernière fois, ce sont les équipes des poules A et B qui trustent les meilleures places de ce classement défense, avec 10 équipes de ces 2 poules dans les 11 meilleurs défenses. Challans reste meilleur promu en défense et Prissé (77.53) meilleur relégué.

Commentaires sur le classement scratch :

On l’a déjà dit, mais on le redit, Boulazac impressionne vraiment et reste seule N2 invaincue, avec en plus un écart moyen de +28.59 ! Une seule équipe suit avec une défaite, et de fait c’est le dauphin des Périgourdins : La Rochelle. Dommage qu’une de ces deux équipes soit obligée de rater la montée ! Charleville (battu à domicile par Prissé) et St-Vallier (à Golfe-Juan) passent à 2 défaites.

Le meilleur des promus reste Challans, qui progresse encore de 5 places (13ème place, 11-6) suite à 3 victoires de rang, suivi par Frontignan et Mirecourt qui présentent le même bilan de 10-7. Il y a toujours trois promus de N3 qui figurent dans les potentiels relégués en N3 : Charenton, Meilhan-sur-Garonne et Joeuf.
Les relégués de N1 poursuivent leur remontée au classement scratch : si Golfe Juan chute d’une place et est 6ème avec 14-3, Prissé devient 7ème avec 13-4 et Vitré 14ème avec 11-6.